Accueil » Dévédéthèque » Tout Pierre Etaix

Tout Pierre Etaix

  • « Rupture » (1961 – 11 mn –  N&B)
  • « Heureux Anniversaire » (1962 – 12 mn – N&B) Oscar du meilleur court Hollywood 1963
  • « Le Soupirant » (1963 – 83 mn – N&B)
  • « Yoyo, le petit clown » (1965 –  92 mn – N&B)
  • « Tant qu’on a la Santé » (1966 – 80 mn – N&B)
  • « Le Grand Amour » (1969 – 87 mn – Couleur)
  • « Pays de cocagne » (1971 – 80 mn – Couleur)
  • « En pleine forme » (1971-2010 – N&B/ Couleur – court- métrage) INÉDIT

Pierre Étaix, était un « clown ». Mais aussi, dessinateur, gagman, musicien, metteur en scène, décorateur de théâtre, mime, cinéaste, homme de télévision, poète.Il découvre le grand écran en travaillant avec Jacques Tati. Pendant 10 ans il donne naissance à 5 longs métrages et 3 courts qui parcourront le monde jusqu’au moment où, conséquences des contrats et des batailles juridiques, les films ne pourront plus être visibles. Aujourd’hui, alors que l’imbroglio vient d’être résolu et qu’Étaix a récupéré les droits de ses films,ses chefs-d’œuvre poétiques et burlesques,ont été restaurés !

PIERRE ÉTAIX EN QUELQUES DATES

1928 : Naissance à Roanne.

1958 : Illustration du roman « Les Vacances de Monsieur Hulot » écrit par Jean-Claude Carrière.

1963-1970: Pierre Etaix réalise cinq longs-métrages : « Le Soupirant », « Yoyo », « Tant qu’on a la Santé », « Le Grand Amour » et « Pays de Cocagne ».

1971 : Il part en tournée avec le cirque Pinder et Annie Fratellini.

1973 : Pierre Etaix fonde l’Ecole Nationale de Cirque avec Annie Fratellini.

1985 : Il signe sa première pièce de théâtre « L’Age de Monsieur est avancé » et tourne pour Nagisa Oshima dans « Max mon Amour ».

1989 : Pierre Etaix réalise le premier film de fiction en Omnimax « J’écris dans l’espace ».

2006 : Il joue dans le film « Jardin en Automne » d’Otar Iosseliani.

2009 : Il publie Textes et textes-Etaix et joue dans « Micmacs à tire-larigot » de Jean-Pierre Jeunet.

2010 : Pierre Etaix tourne avec Otar Iosseliani (Chantrapas) et Aki Kaurismäki (Le Havre).

 

Voir aussi

« L’affaire Dominici » de Claude Bernard-Aubert. Critique dvd

Au moment où la justice reprend l’affaire dite « du petit Grégory », on ressort en dvd celle des Dominici

Laisser un commentaire