Accueil » A la une » « Rock The Casbah » de Laïla Marrakchi. Critique DVD

« Rock The Casbah » de Laïla Marrakchi. Critique DVD

Synopsis: C'est l'été à Tanger. Une famille se réunit sur 3 jours dans la maison familiale suite au décès du père, pour se remémorer les souvenirs et partager sa perte, comme le veut la tradition musulmane. Il faut quitter les plages, les maillots de bain pour se vêtir de djellabas, réunir tout le monde et donner à la maison des allures d'enterrement. L'agitation est à son comble d'autant plus que cet homme n'a laissé derrière lui que des femmes. Tout va basculer avec l'arrivée de Sofia, la dernière des filles, celle qui a fait sa vie ailleurs. Actrice n'interprétant que des rôles de terroristes dans des séries américaines, elle arrive de New York après plusieurs années d'absence. Son retour va être le moyen de régler ses comptes avec ses sœurs et bouleverser l'ordre établi depuis toujours par ce patriarche. Entre rire et larmes, une hystérie collective va mener chacune de ces femmes à se révéler à elle-même...

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Rock the Casbah"
De : Laïla Marrakchi
Avec : Morjana Alaoui, Nadine Labaki, Omar Sharif, Lubna Azabal, Hiam Abbass
Sortie le : 15 janvier 2014
Distribution : Pathé
Durée : 100 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

Meilleur dvd Janvier 2014 ( 3 ème )

Ce  film avance masqué ! Le patriarche vient de mourir, l’enterrement se prépare (trois jours selon la tradition), la tristesse est palpable, et pourtant l’ambiance parait plutôt sereine. Il est vrai que l’occasion permet de réunir toute la famille, et particulièrement les trois sœurs, dont la cadette, devenue star, et l’épouse d’une star, aux Etats-Unis. La ville de Tanger n’est plus pour elle qu’un lointain souvenir.

J’aime beaucoup cette mise en place, je l’avoue, avec un rien de perversité dans les premières rencontres à demi-mots, qui en disent plus qu’ils n’expriment réellement. Ca sent le règlement de compte, et la mise en scène est à l’image de cette ambiance où flotte un sentiment de malaise, avec beaucoup de retenue.

Ca va exploser, c’est une évidence et bien non. Les retrouvailles entres les sœurs procurent de sublimes et intenses moments de fraternité, de véritables instants de comédies cinématographiques, où les petits riens font les grandes tragédies. On en pressent une, qui ne vient pas, mais une autre prend déjà sa place.

photo-Rock-the-Casbah-2013-5

Elle est plus insidieuse, déterre des histoires du passé, au milieu de la joie des retrouvailles ; les sœurs qui ne se font pas de cadeaux, s’adorent, et ça fait vraiment plaisir à voir, même si elles  réveillent  de méchantes douleurs, autour du défunt toujours aussi mort.

Encore que …

Un bel homme tout en blanc hante cette grande demeure à la rencontre de son petit fils qu’il ne connaissait pas, un petit ange brun, l’innocence incarnée au cœur d’une maison qu’il découvre. Là encore la caméra se balade de la même façon, d’une pièce à l’autre, d’une histoire vers une autre histoire où la cicatrice désormais béante laisse suinter un passé douloureux.

Dans un crescendo parfaitement maîtrisé, ce mélange des genres donne le ton si particulier à ce film qui se retient d’exploser mais qui le fait en filmant dans la marge, le sort des femmes marocaines, le quotidien des ruelles commerçantes et celui des gamins qui vous gardent votre belle bagnole.

Comme il est beaucoup question de femmes, de leurs conditions dans un Maroc qui se cherche, les comédiennes sont à l’honneur et le font avec grâce et distinction : Hiam Abbass, qu’il n’est peut-être plus besoin de présenter, mais aussi les trois sœurs, aux personnalités si distinctes que tour à tour elles nous embobinent joliment : Morjana Alaoui, Nadine Labaki et Lubna Azabal

Et en une pirouette, Laïla Marrakchi raconte des tranches de vie, et nous rapproche de la vie. Du cinéma vivifiant, qui distraie sans bêtifier, qui instruit sans pontifier.

Meilleur dvd Janvier 2014 ( 3 ème ) Ce  film avance masqué ! Le patriarche vient de mourir, l’enterrement se prépare (trois jours selon la tradition), la tristesse est palpable, et pourtant l’ambiance parait plutôt sereine. Il est vrai que l’occasion permet de réunir toute la famille, et particulièrement les trois sœurs, dont la cadette, devenue star, et l’épouse d’une star, aux Etats-Unis. La ville de Tanger n’est plus pour elle qu’un lointain souvenir. J’aime beaucoup cette mise en place, je l’avoue, avec un rien de perversité dans les premières rencontres à demi-mots, qui en disent plus qu’ils n’expriment réellement. Ca…

Review Overview

Le film

Autour du décès du patriarche (sujet éminemment récurent au cinéma), Laïla Marrakchi raconte des tranches de vie, et vous rapproche de la vie. Du cinéma vivifiant, et qui distraie sans bêtifier. Comme il est beaucoup question de femmes, les comédiennes sont à l’honneur et le font avec grâce et distinction : Hiam Abass, qu’il n’est peut-être plus besoin de présenter, mais aussi les trois sœurs, aux personnalités si distinctes que tour à tour elles nous embobinent : Morjana Alaoui, Nadine Labaki et Lubna Azabal

User Rating: Be the first one !
Rock the Casbah (DVD) de Laïla Marrakchi
Date de sortie du DVD : 15 January 2014
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Pathé
Duree : 95 minutes

PRIX : EUR 8,26 (Prix de depart : EUR 8,26)

Voir aussi

Hsiao-Hsien Hou, des œuvres de jeunesse. Critique cinéma-dvd

Un coffret six dvd nous rappelle les premiers pas du réalisateur taïwanais

Laisser un commentaire