Accueil » A la une » « Palo Alto » de Gia Coppola . Critique Blu-ray

« Palo Alto » de Gia Coppola . Critique Blu-ray

Synopsis: Piégés dans le confort de leur banlieue chic, Teddy, April, Fred et Emily, adolescents livrés à eux-mêmes, cherchent leur place. Ils ont soif de sensations fortes. L’alcool, les drogues et le sexe trompent leur ennui. Ils errent sans but dans les rues ombragées de Palo Alto incapables de voir clair dans le tourbillon confus de leurs émotions.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Palo Alto "
De : Gia Coppola
Avec : Emma Roberts, James Franco, Jack Kilmer, Nat Wolff, Zoe Levin
Sortie le : 22 octobre 2014
Distribution : Pathé
Durée : 100 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Le bonus

C’est un film consanguin, Sofia aurait pu l’écrire et le tourner. Ce que fait très bien Gia, sa nièce. Il y a quelque chose chez les filles Coppola, comme un atavisme artistique pour renifler l’humeur du moment. C’est branché, tout à fait dans le courant « Elephant » de Gus Van Sant ou bien évidemment « Bling ring »  et « Virgin suicide » de Sofia Coppola.

Une parenté dont la petite-fille du grand Francis Ford se départit sans difficulté apparente. Elle aborde son premier film avec de jeunes comédiens dont Jack Kilmer, le fils de Val, lui aussi brûlant pour la première fois les planches d’un plateau de cinéma. Un essai plus que réussi pour l’une comme pour l’autre, alliant leurs « inexpériences » de la pellicule  à la soif d’une reconnaissance cinématographique alors bien engagée.

Le propos s’adresse à la jeunesse dorée d’une certaine « way of life » américaine, insouciante et gâtée, qui brûle la vie par les deux bouts. Les soirées sont très alcoolisées, l’herbe pousse entre les canapés et les amours se font et se défont au gré de l’héroïne. Tête blonde d’un ange pubère, Teddy pourrait échapper à l’ambiance générale, si son meilleur copain Fred ne lui offrait des perspectives tout autres.

photo-Palo-Alto-2013-12

Fred c’est la force obscure, toxique au possible, barge, et suicidaire, sans trop savoir s’il joue à se faire peur ou effraie son entourage par plaisir. Un pote à embrouilles. Mais Teddy, déjà sous la coupe de la justice sait qu’il ne pourra pas jouer éternellement. Mais Teddy est quelqu’un qui hésite, et qui ne se livre pas beaucoup. Ce que remarque April, sa copine, semble-t-il. Ces deux êtres se cherchent,  et s’égarent dans l’univers factice des amitiés passagères, des fêtes qui tuent le temps et les passions.

Un instant d’adolescence, plutôt sombre, avec l’espoir qu’un élément déclencheur viendra libérer leurs angoisses nubiles. Quand l’excès de la jeunesse aura cédé devant l’affirmation d’un avenir plus certain. Mais  l’image des grands n’est pas forcément la meilleure réponse à leurs attentes. C’est un très beau film, c’est  quand même flippant.

  • Making of (30 mn)

Un recueil de nouvelles de James Franco (qui joue aussi dans le film) est à l’origine du projet de Gia Coppola  qui échange à distance avec l’auteur. Le début d’un super documentaire sur l’aventure de « Palo Alto » où l’on nous parle de tout ce qui a permis de la mener à bien.

Pré-production, casting, costumes, scènes de tournage, c’est par le détail, dans celui des coulisses que ce making of nous invite à participer à la fête.

James Franco, l'auteur des nouvelles, et entraîneur de foot pour le film
James Franco, l’auteur des nouvelles, et entraîneur de foot pour le film

Il faut alors voir la tête que fait la réalisatrice sur une séquence qu’elle fait recommencer sans explication officielle, alors qu’elle murmure pour elle-même«  il ne connaît pas son texte ». On assiste ainsi aux premiers pas du jeune Kilmer («  l’idée de jouer me faisait flipper »)…

«  J’avais logé tous les ados dans la même maison, c’était plus simple pour moi » dit aussi la réalisatrice qui n’imagine peut-être pas les nuits blanches que s’offrent ses protégés. On les voit gentiment autour d’un piano… . «  Ils sont jeunes, je devais à la fois les materner et obtenir ce que je voulais «.

Coup de tonnerre en direct quand Gia Coppola remarque que la comédienne jouant April, le premier rôle féminin ne tient pas la route. On appelle en urgence Emma Roberts, il faut revoir le planning, attendre la réponse de l’actrice, et son arrivée sur le plateau est un grand soulagement. Je vous le dis, on voit quasiment tout de la vie au jour le jour de cette aventure. Grand making of .

C’est un film consanguin, Sofia aurait pu l’écrire et le tourner. Ce que fait très bien Gia, sa nièce. Il y a quelque chose chez les filles Coppola, comme un atavisme artistique pour renifler l’humeur du moment. C’est branché, tout à fait dans le courant « Elephant » de Gus Van Sant ou bien évidemment « Bling ring »  et "Virgin suicide" de Sofia Coppola. Une parenté dont la petite-fille du grand Francis Ford se départit sans difficulté apparente. Elle aborde son premier film avec de jeunes comédiens dont Jack Kilmer, le fils de Val, lui aussi brûlant pour la première fois les…

Review Overview

Le film
Le bonus

A force de conduites irréfléchies, Teddy tente de se calmer, mais la vie facile et factice des beaux quartiers qui l’entourent ne lui facilitent pas la tâche. Le point de départ pour ce premier film réussi de Gia Coppola de mettre en exergue une certaine « way of life » américaine, où l’apprentissage de la vie se heurte aux contingences d’une adolescence dorée. Aux côtés d’Emma Roberts, parfaite, Jack Kilmer (fils de...)  fait ses premiers pas, et le papa peut en être fier.

Avis bonus Alors là, chapeau bas, grand making of …

User Rating: Be the first one !
Palo Alto [Blu-ray] (Blu-ray) de Gia Coppola
Date de sortie du Blu-ray : 2 January 2015
Format :
Studio : Pathé
Duree : 100 minutes

PRIX : EUR 12,49 (Prix de depart : EUR 15,05)

Voir aussi

Le Festival Télérama : 3.50 € la place

Le 20e Festival cinéma Télérama a lieu du 18 au 24 janvier. Pour 3,50 euros …

Laisser un commentaire