Accueil » A la une » Michael Cimino. Coffret

Michael Cimino. Coffret


Michael Cimino est l’auteur de six longs métrages. « Le Sicilien » excepté, les voici regroupés dans un coffret tout à fait représentatif de l’œuvre d’un réalisateur, amateur des grands espaces et des fresques épiques qui aura pourtant réussi à nous confiner dans un huis-clos tendu « Desperate Hours » ( La maison des otages ). Une histoire d’hommes :  avant l’idée, les personnages chez Cimino déterminent toujours l’histoire.

Ce que confirment des films indispensables, devenus des chefs d’œuvre : « La porte du Paradis », « Voyage au bout de l’enfer », « L’Année du dragon » … Il faut les avoir vus au moins une fois dans sa vie !

« Le Canardeur » me direz-vous ? Premier film du réalisateur, il se fait plus petit, peut-être, mais certainement pas inutile à la compréhension d’une œuvre qui allait par ailleurs donner des idées à quelques suiveurs. Tarantino ne s’est-il pas inspiré de l’ouverture du film de Cimino pour entamer son « Kill Bill » ?

« La Porte du Paradis » (Heaven’s Gate) 1980

LE COFFRET

  • « Le Canardeur ».Meilleur dvd Décembre 2014 (9 ème) . Le braqueur de banque John Thunderbolt se lie d’amitié avec Lightfoot, un jeune aventurier. Ensemble, ils décident de récupérer un magot d’un demi-million de dollars que Thunderbolt avait planqué dans une vieille école. Mais celle-ci a été détruite…

Un premier film, exemplaire d’un style qui s’appuie beaucoup sur la personnalité des protagonistes.

  • « Voyage au bout de l’enfer »Cinq ouvriers sidérurgistes affrontent les hauts-fourneaux d`une petite ville de Pennsylvanie. Leur loisir : la chasse au cerf. Parce que c`est la guerre au Vietnam, trois d’entre eux deviennent soldats sur le départ. Deux ans plus tard, la guerre sévit toujours et ils sont prisonniers dans un camp Viêt-Cong.

Plus de trente ans après, pas de rides à ce monument du septième art. Un chef d’œuvre.

  • « La Porte du paradis »Le meilleur dvd Novembre 2013Deux anciens élèves de Harvard se retrouvent en 1.890 dans le Wyoming. Averill est shérif fédéral tandis que Billy Irvine, rongé par l’alcool, est membre d’une association de gros éleveurs en lutte contre les petits immigrants venus pour la plupart d’Europe centrale. Averill s’oppose à l’intervention de l’association sur le district et tente de convaincre son amie Ella, une prostituée d’origine française, de quitter le pays.

Le brio de la mise en scène lié à l’esthétisme du cadrage – panoramiques et décors soignés – confèrent à l’ensemble le grandiose, l’épique, l’époustouflant…

  • « L’Année du dragon »Meilleur dvd Mars 2016 (2 ème)Le capitaine Stanley White, un vétéran du Vietnam au tempérament bien trempé, flic très respecté, est muté dans le quartier de Chinatown suite à l’assassinat du représentant de la communauté chinoise. Il est persuadé de l’existence d’une mafia qui régit l’ordre du quartier et alimente le trafic de drogue. Malgré les mises en garde et les menaces, White se lance dans une véritable croisade.

L’un des films qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie. Et plus, car affinités…

  • « Desperate Hours » ( La maison des otages) . Michael Bosworth est un criminel psychotique en route pour le tribunal. Il séduit son avocate afin qu’elle l’aide à s’enfuir, mais la perd dans sa fuite. Il décide de l’attendre et se réfugie dans la maison des Cornell. Mais les Cornell ont déjà leurs problèmes, mari et femme se séparent. Ajouté à cela, un agent du FBI qui va utiliser l’avocate pour tenter de capturer Bosworth…

Entre Mickey Rourke et Anthony Hopkins le duo en forme de duel malmène les idées reçues sur ce genre de film qui tient plus de la psychologie que de l’arme lourde.

Bonus : Un livret de 36 pages sur « La Porte du Paradis »

Michael Cimino est l’auteur de six longs métrages. « Le Sicilien » excepté, les voici regroupés dans un coffret tout à fait représentatif de l’œuvre d’un réalisateur, amateur des grands espaces et des fresques épiques qui aura pourtant réussi à nous confiner dans un huis-clos tendu « Desperate Hours » ( La maison des otages ). Une histoire d’hommes :  avant l’idée, les personnages chez Cimino déterminent toujours l’histoire. Ce que confirment des films indispensables, devenus des chefs d’œuvre : « La porte du Paradis », « Voyage au bout de l’enfer », « L’Année du dragon » … Il faut les avoir vus au moins une fois dans sa vie ! « Le Canardeur »…
Le Coffret

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Sing street » de John Carney. Critique cinéma-bluray

Deauville n'en voulait pas, Dinard lui a tout accordé

Laisser un commentaire