Accueil » A la une » « Le goût des merveilles » d’Eric Besnard. Critique dvd

« Le goût des merveilles » d’Eric Besnard. Critique dvd

Synopsis: Au cœur de la Drôme provençale, Louise élève seule ses deux enfants et tente de préserver l'exploitation familiale. Un soir, elle manque d'écraser un inconnu au comportement singulier. Pierre lui apparaît différent de la plupart des gens ; il est honnête, fiable, fidèle et ne veut de mal à personne. De cette rencontre va naître un nouvel espoir.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Le Gout Des Merveilles"
De : Eric Besnard
Avec : Benjamin Lavernhe, Lucie Fagedet, Virginie Efira
Sortie le : 20 avril /2016
Distribution : Coming Soon
Durée : 100 minutes
Film classé :
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
le film

Ce film ne fera pas de mal à une mouche, à son héros non plus. Un jeune homme un peu bizarre qui analyse tout en une demi-seconde et agit presque aussi vite pour venir en aide à son prochain. Intelligent et serviable, c’est si rare de nos jours que l’on ne va pas le quitter de sitôt,même si l’environnement qui le protège du septième art n’a rien de très enviable.

Virginie Efira  en faire valoir et Lucie Fagedet encore bien attachée à ses « Parents mode d’emploi » n’arrivent pas à faire décoller cette histoire d’un amour gentillet qui ne peut pas se déclarer.

Car le jeune homme en question, bien sous tous rapports, est quand même très dérangé et sous ses airs de Pierrot lunaire, il conserve un traumatisme qui peut lui gâcher sa bonhomie coutumière. Une crise particulière le révèle à son état de fait qu’une doctoresse tente de cerner, tandis que son meilleur ami libraire le protège de son désir d’enfermement et plus généralement de tous les  importuns.

photo.Le-Gout-des-merveilles.176834

Mais pas de la belle Louise ( Virginie Efira, donc ) que Pierre a rencontré malencontreusement avant de se perdre dans ses pensées. Louise a du mal à le saisir, mais le comprend de mieux en mieux, ainsi que ses deux bouts d’choux abandonnés par la mort d’un père qui menait une activité arboricole à grande échelle.

C’est sur fond de crise de cette activité que le réalisateur Eric Besnard aborde un récit sans conséquence avec un scénario aussi fragile que flageolant pour aborder également les thèmes de la maladie mentale et des mutations du monde agricole. Louise en sait quelque chose, jolie veuve courtisée par son voisin (pour ses terres) et ami de la famille depuis toujours : Laurent Bateau est excellent, collant et insistant. Les enfants ne le voient pas d’un très bon œil et pourtant il fait ce qu’il peut lui aussi pour paraître sympathique. Benjamin Lavernhe dans le rôle principal tient bien la barque qui n’arrête pas de tanguer. Que de bonnes intentions .

Ce film ne fera pas de mal à une mouche, à son héros non plus. Un jeune homme un peu bizarre qui analyse tout en une demi-seconde et agit presque aussi vite pour venir en aide à son prochain. Intelligent et serviable, c’est si rare de nos jours que l’on ne va pas le quitter de sitôt,même si l’environnement qui le protège du septième art n’a rien de très enviable. Virginie Efira  en faire valoir et Lucie Fagedet encore bien attachée à ses « Parents mode d’emploi » n’arrivent pas à faire décoller cette histoire d’un amour gentillet qui ne peut pas se…
le film

Un film gentillet qui parle des problèmes du monde arboricole à travers la reprise d’activité de ce secteur par une veuve qui souhaite ainsi prolonger le travail de son mari. Mais elle n’a peut-être pas les épaules assez larges pour en assurer la continuité, malgré les recommandations intéressées du voisin, et l’arrivée inopinée d’un jeune homme qui semble vivre ailleurs. Rien de décoiffant dans cette comédie amoureuse qui assure tranquillement les arrières d’un scénario ficelé pour ne pas faire de remous.

User Rating: Be the first one !
Le Gout Des Merveilles (DVD) de Eric Besnard
Date de sortie du DVD : 20 April 2016
Format : PAL
Studio : Coming Soon
Duree : 100 minutes

PRIX : --- (Prix de depart : ---)

Voir aussi

« Rock’n roll » de Guillaume Canet. Critique cinéma

L'auteur-réalisateur-interprète se flingue à tout va, il se fait trop de mal !

Laisser un commentaire