Accueil » Comédies » « 20 ans d’écart » de David Moreau .Critique DVD

« 20 ans d’écart » de David Moreau .Critique DVD

Synopsis: Alice ,38 ans, espère devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine Rebelle, malgré son image de femme coincée. Mais lorsque Balthazar, à peine 20 ans, croise son chemin , le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant qu'elle détient la clef de sa promotion, Alice feint la comédie d'une improbable idylle.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "20 ans d'écart"
De : David Moreau
Avec : Virginie Efira, Pierre Niney,Gilles Cohen, Michaël Abiteboul…
Sortie le : 10 juillet 2013
Distribution : EuropaCorp
Durée : 92 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Le type même du film piégé par sa propre histoire. En se lovant dans le décor des magazines féminins , de ses tics et de son esthétique, «  20 ans d’écart » joue sur les mêmes clichés de mise en scène et de tape à l’œil. C’est drôle un moment quand il s’agit d’égratigner la grande patronne du groupe de presse ou bien de tirer à bout portant sur ce microcosme plus ou moins parisien . Branchouille et artistique , ( le cinéma français n’en finit pas avec ses scènes de vernissage , gentiment moquées ) avec en tête de turc la photographe qui se la pète.La séquence de prise de vue sur le lac est très drôle et assez bien vue , me semble-t-il .C’est le seul moment qui m’a vraiment scotché à mon fauteuil , m’arrachant un sourire de quelques secondes.

Le reste est une histoire banalement racontée autour des amourettes d’une femme mûre , avec  son jeune compagnon. Le phénomène Cougar donc, qui cette fois  n’est qu’un prétexte à un divertissement de dimanche soir . Car le sujet claironné par le titre et le synopsis n’est jamais abordé dans le fond.

photo-20-ans-d-ecart-2012-8

Peut-être en raison des motivations de la  dame qui s’offre son aventure histoire de marquer son territoire lors des conférences rédaction . Il faut se distinguer ma chérie, comme  le lui rappelle  son supérieur .Le gamin n’en revient pas et nous non plus tellement les clichés du magazine se fondent avec ceux d’un scénario qui entre glamour et vidéo pose la question de savoir qui de la pub ou du cinéma a déteint sur l’autre ?

Après quoi il reste le joli minois de Virginie Efira  , et la prestation convaincante du jeune Pierre Niney  qui dans ce genre de film se frotte à des expériences sans conséquence. Il apprend le métier .

LES SUPPLEMENTS

  • Défilé d’images (4.35 mn). Virginie Efira commente des scènes, ce qui permet surtout de voir un brin du tournage.
  • A l’écart (3.35 mn). Même procédé cette fois avec Pierre Niney, un brin plus spontané, et inspiré. Il se dit surpris car « c’est une comédie, mais avec une vraie direction artistique ». Comme sa complice, il souligne l’importance des décors, leur précision. Une partie du film a été tournée dans les studios de Luc Besson, c’était quasiment une première.

photo-20-ans-d-ecart-2012-12

  • HPG : le grand écart (3.30 mn) . Je dois avouer que je ne me souviens même pas de la séquence où apparaît l’artiste, qui auparavant n’avait jamais tourné dans un film, et surtout pas son propre rôle.
  • David Moreau, rédacteur en chef.. Le réalisateur évoque les aléas de son film.
  • L’art d’être Rebelle. Autour du phénomène mode…
Le type même du film piégé par sa propre histoire. En se lovant dans le décor des magazines féminins , de ses tics et de son esthétique, «  20 ans d’écart » joue sur les mêmes clichés de mise en scène et de tape à l’œil. C’est drôle un moment quand il s’agit d’égratigner la grande patronne du groupe de presse ou bien de tirer à bout portant sur ce microcosme plus ou moins parisien . Branchouille et artistique , ( le cinéma français n’en finit pas avec ses scènes de vernissage , gentiment moquées ) avec en tête de turc…

Review Overview

Le film
Les bonus

Adoptant le ton de la mode et de la pub qui sous-tendent un scénario faiblard, ce film plein de tics et de références à la vidéo et à son esthétique , n’est qu’un aimable feuilleton TV , à voir le dimanche soir quand il n’y a vraiment rien d’autreà faire. Le phénomène Cougar est à peine abordé, au profit des amourettes entre une journaliste branchée et un gamin à peine sorti du lycée…

Avis Bonus : Plusieurs chapitres, courts, et bien souvent anecdotiques.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Lion » de Garth Davis . Critique cinéma

Je ne sais pas si les Oscars vont suivre ( 6 nominations ) , mais ça ne mérite pas ça