Accueil » Guerre » « L’attentat » de Ziad Doueiri. Film. Critique

« L’attentat » de Ziad Doueiri. Film. Critique

Synopsis: Une femme fait exploser une bombe. Le docteur Amine, israélien d'origine arabe, opère les nombreuses victimes de l'attentat. Au milieu de la nuit, on lui annonce que la kamikaze est sa propre femme. Refusant de croire à cette accusation, Amine part en Palestine pour tenter de comprendre.

La fiche du film

Le film : "L'Attentat"
De : Ziad Doueiri
Avec : Ali Suliman, Reymonde Amsellem
Sortie le : 29/05/2013
Durée : 105 Minutes
Genre : Drame
Type : Long-métrage
Le film

Le conflit israëlo-palestinien . Depuis peu, il dévie de sa thématique pour s’intéresser à ceux qui tentent d’avoir un pied de part et d’autre de la frontière. Voir« Yossi », de Eytan Fox alors que « L’attentat » joue sans ambages sur le principe de cette double appartenance.

Amine, n’est peut-être pas conscient de cet état de fait, lui qui d’origine arabe jouit d’un confortable statut médical au cœur de Tel-Aviv. Mais en découvrant la véritable personnalité de son épouse, responsable d’un terrible attentat dans lequel elle trouvera la mort, le voici confronté à une histoire qu’il pensait inscrite durablement dans le compromis.

Du côté de Naplouse on ne l’entend pas ainsi, et c’est l’objet du conflit qui maintenant l’oppose à sa propre conscience. Avant d’avoir à affronter ceux qu’il croyait être ses amis, et sa famille qui le rejette de la même manière.

De retour au pays, Amin mène une véritable enquête policière pour découvrir les commanditaires de l'attentat.
De retour au pays, Amine mène une véritable enquête policière pour découvrir les commanditaires de l’attentat.

Plus qu’un dilemme, nous dit Ziad Doueiri, c’est un déchirement intérieur qui fait que le ciel vous tombe sur la tête, qu’une bombe fait tout exploser, jusqu’à vos convictions , les mieux ancrées. Le réalisateur prend ainsi à témoin une vie passée, et maintenant repassée au fil des événements tragiques qui viennent de se produire.

Ce principe de réalisation, parfaitement maîtrisée, donne au récit de l’après, toute sa dimension, sa force et sa raison d’être. Amine au fil de son enquête sur le passé de son épouse, doit vivre avec l’absence, donc avec les souvenirs, et les raisons d’un échec qu’il n’a pas su prévenir.

On le montre du doigt, le voici collabo, deux versants qui n’engagent pas vraiment le réalisateur dans une option politique bien déterminée. Terroristes ou policiers usent en quelque sorte des mêmes armes.

Seul Amine porte le poids d’une responsabilité qui le dépasse, alors que le portrait de son épouse (Reymonde Amsalem), demeure quelque peu en retrait, distant des événements qu’elle va pourtant provoquer.On aurait peut-être aimé en savoir un peu plus sur ce personnage, qui ne manquait de rien, et surtout pas de l’amour de son compagnon. Mais l’amour est aveugle, dit-on …

Le conflit israëlo-palestinien . Depuis peu, il dévie de sa thématique pour s’intéresser à ceux qui tentent d’avoir un pied de part et d’autre de la frontière. Voir« Yossi », de Eytan Fox alors que « L’attentat » joue sans ambages sur le principe de cette double appartenance. Amine, n’est peut-être pas conscient de cet état de fait, lui qui d’origine arabe jouit d’un confortable statut médical au cœur de Tel-Aviv. Mais en découvrant la véritable personnalité de son épouse, responsable d’un terrible attentat dans lequel elle trouvera la mort, le voici confronté à une histoire qu’il pensait inscrite durablement dans le compromis. Du côté…

Review Overview

Le film

Tout en retenue Ali Suliman porte merveilleusement bien ce film qui évoque le dilemme d’une double appartenance entre la Palestine et Israël. L’autre volet d’un conflit qui se cristallise sur les paradoxes et les contradictions de ces deux sociétés. Une belle réussite mise en scène de manière tout aussi inattendue que l’histoire de ce médecin …

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Cure » de Kiyoshi Kurosawa. Critique dvd

Pour la première fois, le cinéma de Kiyoshi Kurosawa dans un coffret regroupant 10 films