Accueil » A la une » « La Poudre d’escampette » de Philippe de Broca. Critique Blu-ray, coffret

« La Poudre d’escampette » de Philippe de Broca. Critique Blu-ray, coffret

  • Dvd: 9 avril 2021
  • Cinéma : 1er septembre 1971
  • RéalisateurPhilippe DE BROCA
  • ActeursMarlène JOBERT, Michel PICCOLI, Michael YORK, Louis VELLE, AMIDOU
  • Durée116 minutes
  • Studio : Coin-de-Mire

L’histoire : En 1942, Valentin, horticulteur quitte la France pour l’Afrique du Nord où il devient … trafiquant d’armes. Une nuit, au large de la Libye, il repêche un jeune officier anglais, Basil, dont l’avion a été abattu. Arrêtés par la police militaire italienne, Valentin et Basil s’échappent, aidés par Lorène, la femme du Consul de Suisse. Dans le désert du Sud , c’est l’aventure…

  • Film :
  • Bonus :

Il n’y a que la fin de triste. Peut-être le meilleur moment de cette bouffonnerie dans le désert libyen où un français trafiquant d’armes et un pilote anglais prennent «  la poudre d’escampette » en compagnie de la femme du consul de Suisse.

Comment un tel trio s’est formé relève de l’extravagance qui court tout au long de ce périple historico-amoureux sur lequel Les Charlots ont pu s’inspirer pour faire aussi stupide.

 

D’aventures improbables aux rencontres aussi ridicules, les fuyards mènent la cadence sur l’ordre d’un Piccoli gigolo-hâbleur qui en fait beaucoup pour son personnage fanfaron.

Marlène Jobert que l’on a connu plus inspirée partage bien évidemment sa tendresse entre ses deux hommes, même si Michael York supporte mal la figure amoureuse triangulaire.

Il y a bien sûr ce réveillon de Noël, belle séquence onirique au cours de laquelle les comédiens retrouvent leur superbe et de Broca une mise en scène digne de son savoir-faire. Après quoi on retombe dans le n’importe quoi.

Le rendu est assez lourdingue et le rocambolesque scénique ne fonctionne que dans un décor adéquat. Je pense à l’avion qui ne décolle pas, puis sans ailes dans le défilé montagneux, il est vraiment dingue. Il y a aussi la course poursuite sur le littoral . C’est assez amusant, mais la voiture s’enlise dans le sable et le film fait de même.

LES SUPPLEMENTS

Coin de mire, jeune éditeur indépendant, propose des digibook, numéroté (Blu-ray et  DVD )  accompagnés d’images d’archives, des réclames de l’époque, de l’affiche originale et des photos d’exploitation.

On les retrouve en images et vidéo comme autrefois. Il est possible de voir uniquement le film, mais on vous propose aussi de revivre, la séance de cinéma à l’ancienne.

  • Publicités d’époque. Celle des glaces Gervais est très suggestive . Ou bien avec «  La Pie qui chante » , «  vous n’aurez pas le courage de priver vos enfants de bonbons ».  Passons sur la WK 70, une Volkswagen précise-t-on à l’intention de la police qui en prend pour son grade. Nous sommes dans les années soixante-dix.

La plus étonnante, peut-être est celle du Restaurant Rougeot , «  le plus parisien des restaurants » qui met en avant sa … Bouillabaisse.

  • Les actualités de l’époque . La crise monétaire suite à l’embargo sur l’or américain. L’écroulement d’un système monétaire : «  il faut remettre l’or à sa place » disent les spécialistes européens, qui n’arrivent cependant à s’entendre. Ce n’était que le début …

Saint-Tropez, ses marines, ses seins nus dont la caméra a du mal à se détacher.

Le reportage le plus passionnant selon moi : Belfast, en état de siège . Pas un seul commentaire autour d’un enterrement sous le regard des militaires qui prennent place dans la ville. Des rues en ruine, des voitures incendiées et les enfants qui jouent dans la nuit …

Le Maroc «  la plus proche des terres lointaines » selon la publicité inscrite dans un reportage fort intéressant au moment de l’indépendance du pays. «  C’est la population la plus contrastée du continent africain. Elle doit s’adapter aux formes de notre époque tout en transmettant le message des civilisations ». Allez comprendre …

Dvd: 9 avril 2021 Cinéma : 1er septembre 1971 Réalisateur : Philippe DE BROCA Acteurs : Marlène JOBERT, Michel PICCOLI, Michael YORK, Louis VELLE, AMIDOU Durée : 116 minutes Studio : Coin-de-Mire L'histoire : En 1942, Valentin, horticulteur quitte la France pour l’Afrique du Nord où il devient … trafiquant d’armes. Une nuit, au large de la Libye, il repêche un jeune officier anglais, Basil, dont l’avion a été abattu. Arrêtés par la police militaire italienne, Valentin et Basil s’échappent, aidés par Lorène, la femme du Consul de Suisse. Dans le désert du Sud , c’est l’aventure… Film : Bonus : Il n’y…
Le film
Les bonus

C’est dans la très belle collection, très complète, Coin-de-Mire que ce film mineur dans la carrière de Philippe de Broca s’inscrit à contre-temps. Une bouffonnerie dans le désert libyen où un français trafiquant d’armes et un pilote anglais prennent «  la poudre d’escampette » en compagnie de la femme du consul de Suisse. Comment un tel trio s’est formé relève de l’extravagance qui court tout au long de ce périple historico-amoureux, aux aventures plus rocambolesques les unes que les autres, mais sans intérêt réel. Piccoli gigolo-hâbleur en fait des tonnes, Marlène Jobert est peu inspirée et Michael York en faire valoir, fait ce qu’il peut. Deux ou trois scènes provoquent un bon rictus, dont l’avion dans le désert qui sous les ordres de Marlène n’arrive pas à décoller. A l’image du film.

AVIS BONUS Sous le label Coin de mire, on retrouve les images d’archives, des réclames de l’époque, l’affiche originale et des photos d’exploitation. Une partie de ces bonus se retrouve en images et vidéo comme autrefois. Saint-Tropez, Belfast occupée par les Anglais... c'est toujours intéressant à suivre

AVIS BONUS C’est la marque de fabrique de Coin-de-Mire, comme si vous retrouviez les salles de Cinéma d’autrefois.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Nana et les filles du bord de mer » de Patricia Bardon. Critique DVD

Les désirs et les amours contrariés de Nana et sa bande

Laisser un commentaire