Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « The woodsman » de Nicole Kassell . Critique dvd

« The woodsman » de Nicole Kassell . Critique dvd

Synopsis: Après douze années de prison pour pédophilie, Walter revient dans sa ville natale pour commencer une vie nouvelle. Il s'installe dans un appartement en face d'une école primaire et décroche un job dans une scierie. Note d'espoir dans la solitude des jours, il y rencontre Vickie, une femme au franc parler qui refuse de le juger à la lueur de son passé.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "The Woodsman"
De : Nicole Kassell
Avec : Kevin Bacon, David Alan Grier
Sortie le : 29 aout 2006
Distribution : One Plus One
Durée : 87 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

Produit en 2003, sorti trois ans plus tard «  The woodsman » a mis du temps à s’imposer . Le sujet (tabou, délicat ? ) évoque  la réinsertion d’un pédophile, Walker (Kevin Bacon), après  douze années de prison. Kevin Bacon a le ton juste. Nicole Kassell est au diapason, c’est son premier long métrage.

Ce film a reçu le prix du jury du Festival du film américain de Deauville en 2004 et celui du prix art et essai au Festival de Cannes la même année. Ca veut dire quelque chose. Et ce film dit effectivement  beaucoup de choses sur la nature humaine et ses déviances sexuelles, sociales et culturelles.

Walker se voit ainsi confronté à l’hostilité ambiante de ses compagnons de travail, de sa famille et d’un policier convaincu que l’homme est forcément mauvais. Il ne peut que récidiver. Seule une femme, Vickie  (Kyra Sedgwick, l’épouse de Kevin Bacon), elle-même en butte à son environnement social et à un passé lourd de secrets familiaux, lui vient en aide.

The Woodsmann2006real : Nicole KassellKevin BaconCOLLECTION CHRISTOPHEL

Le regard de Nicole Kassell est très réaliste, presque terre à terre, confiant au spectateur le soin d’être à la fois juge et témoin d’un fait de société, qui ne peut être divers. Ce qui rend le film prenant et surprenant (on ne s’y ennuie pas un instant) La mise en scène, toute en retenue et aux non-dits éloquents, contribue à cette réussite.

L’interprétation de Kevin Bacon et de Kyra Sedgwick se prête à ce jeu de miroirs où l’image de Walter se reflète dans toute la complexité de son personnage. Ses démons le ramèneront un instant auprès de ces victimes innocentes qu’une tout autre histoire attend à la sortie d’une école ou d’un bois. Walter va-t-il récidiver ?

«Il était essentiel à mes yeux de ne jamais répondre à cette question», prévient la réalisatrice. «La vie n’offre aucune réponse, aucun remède. Cette maladie est un combat permanent, comme l’alcool ou la drogue. J’ai voulu montrer un personnage qui lutte de toutes ses forces et poser la question: sommes-nous prêts à donner une seconde chance à celui qui est prêt à lutter contre ses démons intérieurs » .

Produit en 2003, sorti trois ans plus tard «  The woodsman » a mis du temps à s’imposer . Le sujet (tabou, délicat ? ) évoque  la réinsertion d’un pédophile, Walker (Kevin Bacon), après  douze années de prison. Kevin Bacon a le ton juste. Nicole Kassell est au diapason, c'est son premier long métrage. Ce film a reçu le prix du jury du Festival du film américain de Deauville en 2004 et celui du prix art et essai au Festival de Cannes la même année. Ca veut dire quelque chose. Et ce film dit effectivement  beaucoup de choses sur la nature humaine et ses…

Review Overview

Le film

User Rating: Be the first one !
The Woodsman (DVD) de Nicole Kassell
Date de sortie du DVD : 29 August 2006
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : One Plus One
Duree : 87 minutes

PRIX : EUR 3,10 (Prix de depart : EUR 3,10)

Voir aussi

« Le Destin » de Youssef Chahine. Critique dvd

Trois dvd réunis dans un coffret, donc ce destin que l'Histoire nous ramène à la une d'une actualité brûlante

2 Commentaires

  1. ce fim est-il sorti en salle ?

  2. Il a été produit en 2003 et est sorti au printemps 2006, mais depuis je n’ai pas de nouvelles. A Tours, où j’habite , et malgré la présence des Studio ( complexe art et essai , remarquable ) je n’ai pas le souvenir de l’avoir vu à l’affiche .