Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « The awakening » de Nick Murphy. Critique dvd

« The awakening » de Nick Murphy. Critique dvd

Synopsis: Angleterre, 1921. Florence Cathcart, la meilleure chasseuse de fantômes est invitée à venir à la campagne dans un pensionnat , pour enquêter sur une mort mystérieuse attribuée à l'esprit maléfique d'un enfant. À l'aide d'une caméra, de pièges à fil et d'enregistreurs, Florence pense qu'il existe une explication logique .

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "La Maison des ombres "
De : Nick Murphy
Avec : Rebecca Hall, Dominic West
Sortie le : 17 juillet 2012
Distribution : StudioCanal
Durée : 106 minutes
Film classé : Accord parental souhaité
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

 Meilleur dvd Juillet 2012 ( 10 ème )

Je ne suis pas très à l’aise avec ce genre de film. Il  flirte avec le sur-naturel, tout en demeurant très réaliste dans sa construction et dans l’écriture. Ca dérape seulement de temps en temps vers des contrées oniriques, ou cauchemardesques. Je ne saisit pas forcément toute la subtilité du genre . Je le situe dans le fantastique moderato.

Il  n’a rien d’effrayant (pas de fausses peurs ,de frissons forcés, pas la moindre goutte de sang…). Le réalisateur Nick Murphy  sait ce qu’est l’angoisse de l’abandon, de la solitude et de la désespérance.

Il la transmet le plus naturellement du monde en compagnie du  personnage principal Florence Cathcart dont l’une des activités est de chasser … les fantômes. Cette  spécialité qui n’est pas dû au hasard révèle au fur et à mesure  du récit la véritable personnalité de notre héroïne. Ecrivaine, et scientifique, elle doit enquêter sur la disparition d’un élève dans un établissement très sélecte de l’Angleterre du début du XX ème siècle.

C’est déjà tout un décor que Murphy plonge dans une lumière incertaine, indistincte (à rapprocher de « La taupe »), propice à tous les maléfices. Des dialogues un peu savants ,parfois, pas toujours très compréhensibles, se heurtent à la caméra qui elle me paraît plus hésitante. Comme en osmose avec Rebecca Hall qui mène une véritable enquête policière au sein de cet institut où l’intendante (Imelda Staunton ) et l’enseignant principal (Dominic West ) se disent prêts à tout afin de lui venir en aide.

Dans la grisaille ambiante, tout ce petit monde nous cache  peut-être ce que nous aimerions déjà savoir, connaître, ou découvrir, auprès de cette femme érudite, qui à l’époque, apparaît aussi étrange que les hallucinations collectives dont son entourage témoigne avec force et conviction .

Deux particularités que Nick Murphy insuffle à  sa mise en scène. Me voici adepte du genre.

 

 Meilleur dvd Juillet 2012 ( 10 ème ) Je ne suis pas très à l’aise avec ce genre de film. Il  flirte avec le sur-naturel, tout en demeurant très réaliste dans sa construction et dans l’écriture. Ca dérape seulement de temps en temps vers des contrées oniriques, ou cauchemardesques. Je ne saisit pas forcément toute la subtilité du genre . Je le situe dans le fantastique moderato. Il  n’a rien d’effrayant (pas de fausses peurs ,de frissons forcés, pas la moindre goutte de sang…). Le réalisateur Nick Murphy  sait ce qu’est l’angoisse de l’abandon, de la solitude et de la désespérance.…

Review Overview

Le film

Entre thriller et fantastique (moderato) ce film conjugue le bonheur d’une mise en scène sans cesse sollicitée par le suspense, et un scénario mitonné pour les mêmes raisons. Ca crée un peu d’angoisse et beaucoup de plaisir

User Rating: Be the first one !
La Maison des ombres [Blu-ray] (Blu-ray) de Nick Murphy
Date de sortie du Blu-ray : 17 July 2012
Format : Couleur, Cinémascope
Studio : Studiocanal
Duree : 106 minutes

PRIX : EUR 19,00 (Prix de depart : ---)

Voir aussi

« Le Procès du siècle » de Mick Jackson. Critique cinéma-dvd

D’après « Denial : Holocaust History on Trial » de l'historienne Deborah Lipstadt, qui retrace le procès en diffamation que lui a intenté David Irving.

Laisser un commentaire