Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Madeleine » de David Lean . Critique DVD

« Madeleine » de David Lean . Critique DVD

Synopsis: Issue de la riche bourgeoisie de Glasgow, Madeleine Smith tombe amoureuse d'un jeune Français, Emile L'Angelier. Mais celui-ci semble surtout attiré par l'argent. Madeleine est inquiète à l'idée de le présenter à son père qui aimerait qu'elle se marie avec un homme riche.

La fiche du Disque

Le film : "Madeleine ( The Strange Case of Madeleine )"
De : David Lean
Avec : Ann Todd, Norman Wooland, Ivan Desny
Sortie le : 09 novemb 2011
Distribution : Filmax
Durée : 109 minutes
Film classé : 12 ans et plus
Nombre de Disque : 1
Le film

Il faut redécouvrir David Lean. Pas forcément l’homme qui créa « Lawrence d’Arabie », épique et rocambolesque, mais plutôt le cinéaste des premières amours, qui au romantisme absolu mêle une pointe de cynisme, bien singulière. Dans le coffret « David Lean » ,c’est le cas de cet excellent film  «  Madeleine » porté par l’ère Victorienne, que le cinéaste bringuebale avec précaution. Il imagine la révolte tout aussi tranquille d’une jeune fille de bonne famille, Madeleine Smith, que l’on destine à un certain gentleman William Minnoch (Norman Wooland ). Mais entre temps la belle s’est amourachée d’un français avec qui elle vit une liaison aussi secrète qu’interdite. Et le présenter à son père lui paraît insurmontable…

Le prétendant, que Ivan Desny campe sans sourciller, va  se lasser assez vite de ses atermoiements, et menacer  de tout révéler à la famille. On le traite comme un valet, se plaint-il.Un soupçon de scandale pointe alors dans le scénario qui à partir de cet instant ne se prive pas d’en rajouter au fur et à mesure que la dame s’empêtre dans une attitude très étrange , vis-à-vis de ses  prétendants.

En jetant un voile énigmatique entre ses deux relations amoureuses , à quoi joue Ann Todd?  Son comportement est aussi suspect que l’empressement du jeune français, à vouloir rentrer dans cette riche famille anglaise. Madeleine est une énigme à elle toute seule et le suspense qui en émane redouble d’intensité lorsqu’elle se voit accuser du meurtre de son amant.

Sans crier gare le réalisateur vient de nous prendre à témoin d’une situation aussi mystérieuse qu’inquiétante, renforcée par le mutisme de Madeleine. Derrière le masque de la jeune fille toujours soumise à l’autorité paternelle, se dissimule le visage d’une femme presque fatale, et peut-être meurtrière.

Car de l’enquête au tribunal (une séquence beaucoup trop longue) David Lean révèle peu de choses de l’affaire, laissant au doute et au hasard le soin de rassembler les preuves. Le spectateur est abandonné à lui-même et à l’époque le cinéma n’est pas courant de ce genre de choses. Personnellement, j’aime bien cette incertitude …

Il faut redécouvrir David Lean. Pas forcément l’homme qui créa « Lawrence d’Arabie », épique et rocambolesque, mais plutôt le cinéaste des premières amours, qui au romantisme absolu mêle une pointe de cynisme, bien singulière. Dans le coffret "David Lean" ,c’est le cas de cet excellent film  «  Madeleine » porté par l’ère Victorienne, que le cinéaste bringuebale avec précaution. Il imagine la révolte tout aussi tranquille d’une jeune fille de bonne famille, Madeleine Smith, que l’on destine à un certain gentleman William Minnoch (Norman Wooland ). Mais entre temps la belle s’est amourachée d’un français avec qui elle vit une liaison aussi…

Review Overview

Le film

User Rating: Be the first one !
Madeleine ( The Strange Case of Madeleine ) [ Origine Espagnole, Sans Langue Francaise ] (DVD) de David Lean
Date de sortie du DVD :
Format : Import, PAL
Studio : Filmax
Duree : 110 minutes

PRIX : EUR 20,99 (Prix de depart : EUR 20,99)

Voir aussi

« L’Opéra » de Jean-Stéphane Bron. Critique cinéma-dvd

Pas d’interview, ni commentaire. La vie se faufile entre plateaux et pendrillons, répétitions et avant-premières …

Laisser un commentaire