Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Hanna » de Joe Wright. Critique DVD

« Hanna » de Joe Wright. Critique DVD

Synopsis: Formée depuis son plus jeune âge, Hanna est une combattante parfaite.Séparée de son père, elle découvre le monde extérieur pour la première fois et se lance dans la mission que sa famille doit achever. Mais la CIA n'apprécie pas ce retour ...

La fiche du Disque

Le film : "Hanna"
De : Joe Wright
Avec : Saoirse Ronan, Eric Bana,Cate Blanchett, Tom Hollander
Sortie le : 9 novembre 2011
Durée : 112 minutes
Film classé : Accord parental souhaité
Nombre de Disque : 1
Le film

Le genre de film qui ne peut laisser indifférent. A moins de l’abandonner dès les premières minutes, ce qui peut arriver, tant elles s’éternisent, «Hanna» paraît fait de bric et de broc. La bande son en onomatopées continues s’incruste littéralement dans un montage  alambiqué. L’histoire que l’on croit comprendre vous échappe vers des horizons que le scénario aura bien du mal sur le final à remettre dans le droit chemin.

Comme si Joe Wright, avait déstructuré un récit qui à priori ne méritait pas une telle cavalcade scénique. Pour raconter l’histoire d’une jeune fille élevée à la dure, à l’écart du monde par un père ancien baroudeur de la CIA. Le jour où elle reprend contact avec ses coreligionnaires, son retour sur terre et surtout celui de son père, déplaît fortement aux autorités américaines.

Il faut donc les éliminer. L’enjeu de ce film qui se fourvoie dans plusieurs genres, pour donner un thriller SF, mâtiné new age. Avec au cœur des préoccupations, la quête d’identité de notre héroïne qui ne sait d’où elle vient et qui elle est réellement. Mais son ardeur à défendre sa cause est exceptionnelle, surnaturelle et bien évidemment très énigmatique. Surtout qu’une méchante dame va tout faire pour lui donner l’envie d’en savoir plus.

Cate Blanchett endosse une telle responsabilité avec la froideur nécessaire à l’ajustement de son tailleur haut de gamme. A la tête d’une équipe de barbouzes de la CIA, la voici désormais désemparée par l’attitude de sa cible, indestructible. On pense à cet instant à «  La mémoire dans la peau » ou à «  Nikita » de Luc Besson, la sophistication en plus.

L’image est travaillée à l’extrême, et l’esprit du clip hante plusieurs séquences, sans altérer le jeu rauque et sauvage de l’étonnante Saoirse Ronan . Ce qui donne des contrastes intéressants entre le fond et la forme et m’a permis d’aller jusqu’au bout de ce périple, à prendre au premier degré d’une réalisation qui se fait éminemment plaisir. Si je préfère Joe Wright quand il joue «  Le soliste », la compagnie d’Hanna est bien divertissante.

Le genre de film qui ne peut laisser indifférent. A moins de l’abandonner dès les premières minutes, ce qui peut arriver, tant elles s’éternisent, «Hanna» paraît fait de bric et de broc. La bande son en onomatopées continues s’incruste littéralement dans un montage  alambiqué. L’histoire que l’on croit comprendre vous échappe vers des horizons que le scénario aura bien du mal sur le final à remettre dans le droit chemin. Comme si Joe Wright, avait déstructuré un récit qui à priori ne méritait pas une telle cavalcade scénique. Pour raconter l’histoire d’une jeune fille élevée à la dure, à l’écart…

Review Overview

Le film

Sortant des chemins habituels, Joe Wright donne à voir des images et à entendre des sons qui ne font pas forcément une mise en scène, mais jette plutôt un regard esthétique sur l’accomplissement d’un être. Un thriller si sophistiqué qu’il en devient inclassable. Au moins, il aura essayé, et le risque en ce moment au cinéma est plutôt chose rare.

Avis Bonus : Il n'y en a pas

User Rating: Be the first one !
Hanna (DVD) de Joe Wright
Date de sortie du DVD : 9 November 2011
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Sony Pictures Entertainment
Duree : 112 minutes

PRIX : EUR 7,69 (Prix de depart : EUR 5,00)

Voir aussi

« L’Opéra » de Jean-Stéphane Bron. Critique cinéma-dvd

Pas d’interview, ni commentaire. La vie se faufile entre plateaux et pendrillons, répétitions et avant-premières …

Laisser un commentaire