Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Exodus » d’Otto Preminger . Critique DVD

« Exodus » d’Otto Preminger . Critique DVD

Synopsis: 1947, Kitty Fremont, infirmière, passe ses vacances à Chypre. Elle découvre alors les horribles conditions de vie des Juifs qui tentent d'atteindre la terre promise et qui sont regroupés dans des camps par les Britanniques. Ils embarquent à bord de l'«Exodus» vers la Terre Sainte

La fiche du Disque

Le film : "Exodus Edition collector double DVD"
De : Otto Preminger
Avec : Paul Newman, Eva Marie Saint
Sortie le : 18 janvier 2012
Distribution : Opening
Durée : 205 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de Disque : 2
Le film
Les bonus

 Meilleur dvd Janvier 2012 ( 2 ème)

«  The promise » nous rappelle ce que fut la naissance d’Israël. Mais bien avant , en 1960, Otto Preminger signait une fresque épique et historique sur cette même aventure  d’un bateau nommé « Olympia » . Six cents juifs libérés des camps nazis ont pris place à bord, espérant  gagner  la Palestine; ils le rebaptisent « Exodus ».

Malgré le blocus de l’armée britannique, ils réussissent à prendre le large, pour retrouver cette même armée, une fois débarquée sur leur terre originelle. La Palestine, est alors sous mandat britannique. Mais une fois sur place, c’est à la population arabe, qu’ils ont aussi à faire ; elle  n’entend pas partager ce pays qui n’a pas de nom, sinon celui d’une terre promise…

On le voi,t l’Histoire bégaie toujours et aujourd’hui encore, le film de Preminger, qui prend de grandes libertés avec les faits historiques, demeure malgré tout un rappel utile à l’ampleur du chemin qui reste à parcourir. Il aura déjà fallu bien des peines et des misères, des attentats et des trahisons, et encore des milliers de morts, juifs et arabes, avant que les deux communautés réussissent tant bien que mal à cohabiter.

 «  The promise » tendait vers la cause palestinienne, « Exodus » affiche ouvertement son attachement à la cause sioniste, qui au final sera la grande triomphatrice de ce film, à travers le  combat mené par les résistants et les membres d’une armée secrète de libération. Preminger n’oubliant pas d’en faire un grand spectacle sur l’histoire romancée d’une infirmière américaine (Eva Marie Saint ) prête à tout pour venir en aide à ce pays en devenir.

Elle épouse une cause et l’un de ses héros Ari Ben Canaan qui trouve en la personne de Paul Newman , alors encore jeunot, un interprète zélé, et qui parfois en rajoute un peu dans la pseudo sobriété. On sur joue d’ailleurs beaucoup dans ce film qui demeure pour le septième art une référence en matière de réalisation. Les scènes portuaires, l’attaque du fort d’Acre , ou le combat final participent à l’érection d’un tel monument.

Une véritable épopée cinématographique  qui dure plus de trois heures, avec une bande son également mythique. On la doit à Ernest Gold . Je ne peux pas vous la décrire, mais écoutez là et le film vous revient en mémoire…

LES SUPPLEMENTS

  • Otto Preminger . Un portrait du personnage, très illustré par des photos mais aussi de longs extraits de ses principaux films, dont certains demeurent à jamais gravés sur le marbre du septième art. « Bonjour tristesse », « Autopsie d’un meurtre », » Tempête à Washington », « Le cardinal ».

Il est dommage que tous ne soient pas sous titrés, mais l’ensemble est très vivant, et nous change des sempiternelles filmographies, qui ne font que passer à la surface des choses. Ici on découvre un homme complexe, entier et un metteur en scène qui n’était pas toujours facile, surtout avec les femmes. Ses relations avec la profession n’étaient pas non plus toujours de la première tendresse…

Le héros, et l’héroïne …

  • L’’Exodus en 1947. Un second documentaire tout aussi passionnant que le précédent. Ou l’histoire de l’exode de milliers de juifs, une fois libérés des camps de concentration. On découvre ainsi le « Président Warfield, premier nom de baptême de ce qui allait devenir l’Exodus, « alors, la quintessence du voyage de luxe ».

 

Des images d’archives, mais aussi plusieurs documentaires vidéo sur la vie maritime de l’époque, la guerre, les camps de concentration jalonnent l’itinéraire de ce film qui laisse bien évidemment une large place à l’épisode des exilés.

Le témoignage des survivants de l’Holocauste, l’épopée de leur exode, est là encore enrichi par des images, des vidéos ; on découvre même ce qui s’est réellement passé sur le navire. Très grand documentaire 

Le héros, et l’héroïne …

 Meilleur dvd Janvier 2012 ( 2 ème) «  The promise » nous rappelle ce que fut la naissance d'Israël. Mais bien avant , en 1960, Otto Preminger signait une fresque épique et historique sur cette même aventure  d'un bateau nommé « Olympia » . Six cents juifs libérés des camps nazis ont pris place à bord, espérant  gagner  la Palestine; ils le rebaptisent « Exodus ». Malgré le blocus de l'armée britannique, ils réussissent à prendre le large, pour retrouver cette même armée, une fois débarquée sur leur terre originelle. La Palestine, est alors sous mandat britannique. Mais une fois sur place, c’est à la population…

Review Overview

Le film
Les bonus

Pour raconter la naissance d’Israël « Exodus » a pris bien des libertés avec l’Histoire, mais le fond du problème me semble malgré tout bien posé, puisque soixante après l’arrivée de l’Exodus, juifs et arabes ne se sont toujours pas donné la main. Un film à grand spectacle, partisan certes, mais qui nous permet d’aborder la grande Histoire par le petit bout de la lorgnette.

Avis Bonus : Deux documentaires, le premier très intérerssant sur la carrière de Preminger, le second excellent sur les avant et les après de l'Exodus. Une heure d'Histoire illustrée de photos et vidéos. J'en redemande

User Rating: Be the first one !
Exodus [Édition Collector] (DVD) de Otto Preminger
Date de sortie du DVD : 18 January 2012
Format : Couleur, Cinémascope, PAL
Studio : Filmedia
Duree : 199 minutes

PRIX : EUR 29,99 (Prix de depart : ---)

Voir aussi

« Les Enchainés » d’Alfred Hitchcock. Critique Bluray

Hitchcock, les années Selznick, l’un des quatre titres du coffret consacré à ce duo parfait

Laisser un commentaire