Accueil » Les critiques » Vu au cinéma (page 4)

Vu au cinéma

« La Chute de l’Empire Américain » de Denys Arcand . Critique cinéma

Denys Arcand boucle sa trilogie US par une longue litanie monétaire sur fond de crise économique et sociale. Au cœur du problème, un braquage foireux dont les conséquences incalculables pour le jeune héros nous entraînent dans une logorrhée de situations parfois invraisemblables, mais suffisamment établies pour nous faire croire à …

lire »

« Vice » de Adam McKay. Critique cinéma

Oublié Christian Bale. La plus belle métamorphose du cinéma après celle de Gary Oldman dans « Les heures sombres ». Le port de tête, l’absence visible de réactions, de sentiments, l’embonpoint naissant au fil du récit et cet œil scrutateur pour percer la grande Histoire. On ne sait pas forcément grand-chose de …

lire »

« Long way home » de Jordana Spiro. Critique cinéma

Prix d’interprétation féminine, Festival Chéries-Chéries 2018 .-  Prix du Jury, Festival du Film Américain de Deauville 2018 . – Angel sort de prison, elle a 18 ans, et beaucoup d’argent. Les raisons de son incarcération ? Dans le vague, comme cette absolue nécessité de trouver un flingue. On ne sait pas pourquoi, …

lire »

« Une intime conviction » de Antoine Raimbault. Critique cinéma

Un premier film, une affaire judiciaire de haute importance ( la disparition de Mme Viguier, toujours inexpliquée ) et des comédiens sans reproche ( Olivier Gourmet, Laurent Lucas, Marina Fois … ) , Antoine Raimbault s’invite dans la cour des grands sur une plaidoirie éloquente. Celle de Dupond-Moretti à l’issue …

lire »

« Girl » de Lukas Dhont. Critique cinéma-dvd

Sortie DVD le 19 février 2019 .- Festival de Cannes 2018. Un certain regard : Caméra d’or et prix d’interprétation Victor Polster . –  Lara est née dans un corps de garçon, quand tout son être refuse de l’être. Lukas Dhont l’observe à distance dans l’évolution d’un processus psychologique et …

lire »

« Frères ennemis » de David Oelhoffen. Critique cinéma-dvd

Classique dans l’esprit, moderne dans l’interprétation. Pour deux acteurs dont les personnages se révèlent bien différents de l’image des premiers échanges. Matthias Schoenaerts, Reda Kateb… Tout oppose ces deux frangins que le cinéma adore. Ce sont « Les liens du sang » de Jacques Maillot, « Blood Ties » de Guillaume Canet. L’un est …

lire »