Accueil » A la une » « Piccolo corpo » de Laura Samani. Critique cinéma-dvd

« Piccolo corpo » de Laura Samani. Critique cinéma-dvd

Synopsis: Italie, 1900. Le bébé de la jeune Agata est mort-né et ainsi condamné à errer dans les Limbes. Il existerait un endroit dans les montagnes où son bébé pourrait être ramené à la vie, le temps d’un souffle, pour être baptisé. Agata entreprend ce voyage et rencontre Lynx, qui lui offre son aide. Ensemble, ils se lancent dans l’aventure

La fiche du film

Le film : "Piccolo corpo"
De : Laura Samani
Avec : Celeste Cescutti, Ondina Quadri
Sortie le : 16/02/2022
Distribution : Arizona Distribution
Durée : 89 Minutes
Genre : Drame, Historique
Type : Long-métrage
Le film
Les bonus

DVD : 16 Juin 2022

C’est un premier film, apriori sans éclat. Le sujet n’incite guère à le découvrir. Et pourtant … Intelligemment mis en scène, il se révèle pleinement au fil d’un récit écrit avec la même simplicité que l’époque qui le porte.

Le début du XX ème siècle dans le nord-est de l’Italie . Là où Agata entreprend un périple pour rejoindre un sanctuaire bâti au pied des montagnes.

On dit que dans ce paysage hostile, un enfant mort-né peut revivre, le temps du baptême. La jeune femme le porte sur son dos dans une caisse en bois.

Elle part à l’aveugle, totalement habitée par la foi et la passion qui enserre son corps meurtri. Il va la faire souffrir sur ce chemin de croix aux multiples embûches, aux pièges imprévisibles, aux mauvaises rencontres.

Celle avec un jeune homme fougueux  fait craindre le pire. Il s’appelle Lynx, (Ondina Quadri) sifflote à l’envie et dit connaître la forêt comme sa poche. Un compagnon utile pour la suite du voyage au cours duquel Agata se rend elle aussi indispensable . Dans un tunnel où l’on dit que les femmes ne ressortent jamais vivantes, elle le guide, le rassure.

Elle va lui apprendre la mer, le bruit des vagues …

A la sortie du tunnel, Lynx va libérer l’oiseau de sa cage …

Elle s’affirme dans cet autre combat, briser les tabous, les superstitions, affirmer sa marche en avant, vers son droit et ce qu’elle considère plus qu’un devoir. Dans cette revendication de plus en plus affirmée , Celeste Cescutti pour la première fois à l’écran elle aussi, contribue pleinement à la force de son personnage, à son rayonnement, qui en fait un film si lumineux.

Laura Samani y mêle des indices symboliques, des postures ambiguës, des élans forcément mystiques. Dans la beauté des décors et la froidure des montagnes , ce complément d’âme nourrit totalement cette histoire qu’elle nous conte si bien .

LE SUPPLEMENT

  • Rencontre avec Laura Samani  ( 8 mn )- La réalisatrice développe le projet de ce premier long métrage pour lequel elle voulait renforcer avec son équipe ses compétences scénaristiques.

Quelques ateliers internationaux d’écritures scénaristiques lui seront alors nécessaires .

« Je me suis demandé si le thème fondé sur un dogme catholique pouvait émouvoir d’autres cultures ?  Il fallait travailler avec des collaborations internationales ».

Laura Samani dessine à nouveau le personnage principal qu’elle souhaite, une jeune femme non professionnelle, plutôt petite, réservée et qui puisse parler le patois . Son choix se portera donc  sur Celeste Cescutti , une amatrice effectivement «  mais qui était absolument à l’opposé de ce que j’avais imaginé… ».

  • Photos du tournage

 

Meilleur réalisateur débutant : Laura Samani aux David di Donatello 2022 Prix du Jury Jeune Public 2022 « Viva il cinema »  DVD : 16 Juin 2022 C’est un premier film, apriori sans éclat. Le sujet n’incite guère à le découvrir. Et pourtant … Intelligemment mis en scène, il se révèle pleinement au fil d’un récit écrit avec la même simplicité que l’époque qui le porte. Le début du XX ème siècle dans le nord-est de l’Italie . Là où Agata entreprend un périple pour rejoindre un sanctuaire bâti au pied des montagnes. On dit que dans ce paysage hostile,…
Le film
Les bonus

Pour son premier long métrage Laura Samani se risque sur une vieille superstition du nord de l’Italie qui veut qu’un enfant mort-né peut renaître le temps d’être baptisé. Il faut rejoindre un sanctuaire , au pied des montagnes. Agata y croit assez pour s’engager dans un long périple, un chemin de croix, au cours duquel elle s’affirmera totalement femme et souveraine. Mais le chemin est semé d’embûches, et les épreuves s’avèrent conflictuelles pour une femme seule ou presque. Lynx le jeune garçon qui maintenant l'accompagne est très intéressé par la récompense. Dans ce portrait parfaitement cadré par la réalisatrice, Celeste Cescutti pour la première fois à l’écran elle aussi, contribue pleinement à la force de son personnage, à son rayonnement, qui en fait un film si lumineux. Dans la beauté des décors et la froidure des montagnes… Un  complément d’âme qui ne peut nuire à cette histoire qu’elle nous conte si bien .

AVIS BONUS Une rencontre avec la réalisatrice et des photos de tournage

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Texasville » de Peter Bogdanovitch. Critique Blu-ray

Master Haute Définition Version originale sous-titrée français + Version française Inédit en Blu-ray : 21 …

Laisser un commentaire