Accueil » Comédies » Robert de Niro

Robert de Niro

Synopsis: Cycle Robert de Niro.Deux films tous les jeudis de Décembre à 20h40.Une nuit spéciale le 27

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "La Collection Robert De Niro - Il était une fois en Amérique + Les affranchis + Heat + Mission [Blu-"
De : Michael Mann, Martin Scorsese, Sergio Leone
Avec : Robert De Niro
Sortie le : 05 décemb 2012
Distribution : Warner Bros.
Durée : 661 minutes
Film classé : 16 ans et plus
Nombre de DVD / Blu-Ray : 4

On dit Dustin Hoffman, on pense Al Pacino, Robert De Niro les bat d’une courte tête. Au-delà de son talent incommensurable,  il est lui-même un personnage à part entière, à l’instar de Robert Mitchum ouMarlon Brando, ces deux géants pris pour modèle au début de sa carrière.

Géant, il l’est devenu aussi au point d’apparaître de temps à autre dans des films médiocres sans que cela altère sa réputation. Avec la vingtaine de classiques absolus tournés durant sa carrière, il est largement paré pour la postérité.

« Mean Streets », l’œuvre qui révéla autant De Niro que son complice Martin Scorsese, ou « Raging Bull », autre film culte du duo qui valut un Oscar à l’acteur, voilà déjà pour les présentations. Avec en prime cette réputation d’être prêt à tout pour entrer dans la peau de son personnage, en l’occurrence de grossir de 27 kg.

En bon élève de l’Actor’s Studio, le grand Robert pratique un jeu fondé à la fois sur une identification intime à son personnage et une observation minutieuse du réel dans lequel il évolue. Ce qui l’a conduit à vivre pendant plusieurs semaines le quotidien d’ouvriers de Pennsylvanie et à se lier d’amitié avec eux pour incarner son personnage de « Voyage au bout de l’enfer ».

Robert_De_Niro_(press_conference)

Spécialiste des personnages irascibles, violents et psychotiques, il ne recule devant rien pour les rendre crédibles, notamment en créant de la tension sur le plateau, comme sur le tournage de « La Valse des pantins » quand juste avant la mise en boîte d’une scène, il lance délibérément des insultes antisémites à Jerry Lewis !

Odieux, il l’est aussi jusqu’à nous donner la nausée dans « Blessures secrètes », film qui mérite d’autant plus d’être redécouvert qu’il révéla un certain Leonardo DiCaprio, alors âgé de 18 ans. Pour l’anecdote, lors de la pré-production, c’estRobert De Niro qui avait choisi lui-même son jeune partenaire parmi plusieurs centaines de candidats.

Autre disciple de Martin Scorsese, Quentin Tarantino avait déjà fait ses preuves lorsqu’il l’a dirigé dans « Jackie Brown » pour jouer allègrement avec les clichés, comme il l’affectionne, en lui offrant un rôle sur mesure de truand italien.

On dit Dustin Hoffman, on pense Al Pacino, Robert De Niro les bat d'une courte tête. Au-delà de son talent incommensurable,  il est lui-même un personnage à part entière, à l’instar de Robert Mitchum ouMarlon Brando, ces deux géants pris pour modèle au début de sa carrière. Géant, il l’est devenu aussi au point d'apparaître de temps à autre dans des films médiocres sans que cela altère sa réputation. Avec la vingtaine de classiques absolus tournés durant sa carrière, il est largement paré pour la postérité. https://www.youtube.com/watch?v=DiEk3WvpGRw&ab_channel=cinemaetcie « Mean Streets », l’œuvre qui révéla autant De Niro que son complice Martin Scorsese,…

Review Overview

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Stillwater » de Tom McCarthy. Critique cinéma

Ce n'est pas tant l'intrigue qui intrigue mais ces personnages bien ordinaires ballotés dans un monde qui parait tout aussi ordinaire