Accueil » A la une » « Shaun le mouton » de Richard Starzak . Critique Blu-ray

« Shaun le mouton » de Richard Starzak . Critique Blu-ray

Synopsis: Shaun  travaille, avec son troupeau, pour un fermier myope  sous l'autorité de Bitzer, chien de berger bienveillant et inefficace. Shaun se dit que sa vie n'est que contraintes. Il décide de prendre un jour de congé, avec pour cela un plan qui consiste à endormir le fermier. Mais son plan fonctionne un peu trop bien et il perd rapidement le contrôle de la situation.

La fiche du Blu-Ray

Le film : "Shaun le Mouton, le film [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale]"
De : Mark Burton, Richard Starzak
Avec : ACTEURS INCONNUS
Sortie le : 18/08/2015
Distribution : Studiocanal
Durée : 86 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de Blu-Ray : 2
Le film
Les bonus

Comme souvent avec ce genre de film, le fossé est abyssal. Entre le formidable travail sur l’animation et la matière première (ici pâte à modeler), et un scénario si basique que l’on pourrait continuer à l’écrire au fur et à mesure des péripéties de ces sympathiques marionnettes.

Le mode de la série me convenait bien  (court et dynamique) alors que ce long métrage convie nos bébêtes à copier leurs géniteurs. Seule différence notoire, ils ne disent pas un mot et c’est un beau challenge. Des moutons qui ne bêlent jamais, il fallait y penser

Ils se jouent de leur patron, pourquoi pas, en orchestrant des situations loufoques. Carnage dans la cuisine, caravane qui dévale, hérisson façon Polnareff … Ou les facéties de quelques moutons pas très moutons qui mettent la pagaille en voulant vivre leur vie. L’arrivée dans la gare routière où la petite colonie est attendue par la fourrière, et son chef, est un moment très savoureux. Le malheur : on ne va plus quitter ce brave homme, et lui faire faire n’importe quoi. C’est vraiment l’animation et la structure du décor (une ville en miniature, magnifique) qui me retient de ne pas tout lâcher.

photo.Shaun-le-mouton-le-film.169826

Le public adulte retiendra peut-être quelques rires sur le salon de thé, puis celui de coiffure où leur univers transparait dans toute sa bêtise idéale.Et que notre fermier myope devienne une célébrité de la coiffure pour avoir confondu la tondeuse mouton avec celle d’un célèbre chanteur, ne peut que me réjouir. Quelques apartés au milieu d’un grand vide scénaristique concrétisé par un final qui devient du n’importe quoi. On sent qu’il faut mettre un maximum d’actions, de musique, de vrombissements et de rebondissements pour épicer une recette plutôt piane-piane.

Les suppléments

Dans différents chapitres, du making of aux coulisses, jusqu’à la rencontre avec les membres de l’équipe on vous dit presque tout sur l’aventure du petit mouton. J’ai quand même l’impression que l’on nous cache quand même la véritable fabrication, la véritable réalisation, secrets bien gardés ?

« Du petit écran au grand, il fallait sortir du train-train quotidien, sortir le troupeau de la ferme et le mettre dans un milieu hostile. (…) Dans la série, l’émotion prenait de plus en plus de place, avec le long métrage on peut creuser la relation entre Shaun et le fermier ». Le film contient des milliers de plans et tout ce que l’on voit est fait à la main, « on n’achète rien, tout est fait par nous-même ».

La préparation des marionnettes, une ville entière en miniature , à l’étroit dans les petits décors  et les créateurs qui parfois miment les scènes. « Ca nous aide de les jouer, on tourne de petite vidéo » (et ça les amuse !)

L’enregistrement des voix, en guise de couronnement.

Comme souvent avec ce genre de film, le fossé est abyssal. Entre le formidable travail sur l’animation et la matière première (ici pâte à modeler), et un scénario si basique que l’on pourrait continuer à l’écrire au fur et à mesure des péripéties de ces sympathiques marionnettes. Le mode de la série me convenait bien  (court et dynamique) alors que ce long métrage convie nos bébêtes à copier leurs géniteurs. Seule différence notoire, ils ne disent pas un mot et c’est un beau challenge. Des moutons qui ne bêlent jamais, il fallait y penser Ils se jouent de leur patron, pourquoi pas, en…

Review Overview

Le film
Les bonus

Je me contentais de la série quand le film a débarqué et ne m’a guère convaincu. La dynamique TV se traîne sur grand écran et les concepteurs ont bien du mal à insuffler un semblant de vérité à leur histoire. Le formidable travail sur l’animation et la matière première (ici pâte à modeler), la reconstitution de la ville en miniature,  permettent de tenir un peu mais je ne suis pas certain que l’on doit aller jusqu’au bout. Quelques scènes méritent un arrêt sur image (la gare routière, le salon de coiffure quand le fermier confond les tondeuses…) mais ça ne va pas plus loin.

Avis bonus Un making of qui dévole pas mal de choses, mais qui semble en garder sous le pied

User Rating: Be the first one !
Shaun le Mouton, le film [Combo Blu-ray + DVD + Copie digitale] (Blu-ray) de Mark Burton, Richard Starzak
Date de sortie du Blu-ray : 18 August 2015
Format : Couleur, Cinémascope
Studio : Studiocanal
Duree : 86 minutes

PRIX : EUR 15,00 (Prix de depart : EUR 15,05)

Voir aussi

« Lion » de Garth Davis . Critique cinéma

Je ne sais pas si les Oscars vont suivre ( 6 nominations ) , mais ça ne mérite pas ça

Laisser un commentaire