Accueil » A la une » L’intégrale de Fernando Solanas

L’intégrale de Fernando Solanas

2 ème devoir de vacances : (re) découvrir un cinéaste de l’exil, du tango et du réalisme politique

La fiche du DVD

Le film : "Coffret fernando solanas : intégrale cinema"
De : Fernando E. Solanas
Avec : Eduardo Pavlovsky, Laura Novoa, Angela Correa, Franklin Caicedo, Carlos Páez
Sortie le : 17/06/2015
Distribution : Blaq Out
Durée : 1217 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 9

Pour l’Argentine, pour son Histoire, sociale, politique et artistique , ce coffret regroupant l’intégrale de l’oeuvre de l’artiste représente une pierre indestructible de l’édifice humain.  Les activités artistiques et politiques de Fernando « Pino » Solanas sont intimement liées. Cinéaste et homme politique argentin de premier plan, il réalise en 1968, un film-monument « L’heure des Brasiers » considéré comme l’un des plus grands documentaires de tous les temps.

Sa première fiction « Les Fils de Fierro », poème épique et politique, est suivie par le prix de la mise en scène à Cannes  « Sur » et « Tangos, l’exil de Gardel » (Grand Prix spécial du jury à la Mostra de Venise)  deux films que parcourent le tango et ses plus grands airs.

C’est l’époque nous dit-il où Paris est la capitale de tous les exils. De petites pièces chorégraphiées sur le thème renvoient à la complainte d’un peuple qui a toujours vécu en exil, à l’intérieur comme à l’extérieur de son pays, sous l’emprise du pouvoir néo-colonialiste.

Dans la veine fictionnelle, mais d’une telle vérité je vous invite prochainement dans ce blog à effectuer« Le Voyage », primé à Cannes. Un film fantastique, pétri d’humanité et d’ironie, un voyage que Fellini n’aurait pas refusé d’effectuer au milieu de cette ville noyée sous les eaux et les stupidités.

le voyage

Plus terre à terre, mais si proche lui aussi de la lutte contre l’oppression politique « Le Nuage » (primé à Venise), fera également l’objet d’un regard particulier sur ce coffret dont l’empreinte documentaire demeure indélébile. La situation catastrophique de l’Argentine oblige en effet le cinéaste à revenir à ses premières amours avec « Mémoire d’un saccage » et « La Dignité du peuple », témoignages éclairants sur la route du chaos vers laquelle l’Argentine s’est engagée et qui l’a menée à la faillite.

Il fait notamment référence aux manifestations très violentes des 19 et 20 décembre 2001  au cours desquelles de nombreux argentins furent tués. Le président De La Rua démissionnait peu après.

Fernando Solanas a reçu en 2004 un Ours d’or récompensant sa carrière et son engagement. Élu député pendant 8 ans puis sénateur depuis 2013, il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands cinéastes d’Amérique Latine dont le style est souvent associé au réalisme magique de Gabriel Garcia Marquez ou de Julio Cortazar.

Le coffret

  • Deux poèmes épiques.« L’heure des brasiers » (1968 – 260 min).« Les fils de Fierro » (1972 – 134 min)
  • La crise argentine« Mémoire d’un saccage » (2004 – 120 min).« La dignité du peuple » (2005 – 120 min)
  • Le tango, miroir de l’Argentine.« Tangos, l’exil de Gardel » (1985 – 119 min) – Grand Prix Spécial du Jury à la Mostra de Venise.« Le Sud » (1988 – 127 min) – Prix de la mise en scène au Festival de Cannes
  • Deux voyages politiques et poétiques.« Le voyage » (1992 – 142 min).« Le nuage » (1998 – 123 min)
  • Des suppléments.Un entretien avec Fernando « Pino » Solanas (03h00).Un entretien exclusif avec le Général Perón (1968 – 8 min).Un entretien avec Miguel Benasayag, philosophe (33 min)

 

  • Les autres devoirs de vacances 

« Henri Verneuil, un grand classique »,  « L’âge atomique » d’Héléna Klotz , « M, le maudit » de Fritz Lang , Les films noirs de la Columbia, « Le voyage » de Fernando Solanas.

Coffret fernando solanas : intégrale cinema (DVD) de Fernando E. Solanas
Date de sortie du DVD : 17 June 2015
Format : PAL
Studio : Blaq Out
Duree : 1217 minutes

PRIX : EUR 67,99 (Prix de depart : EUR 69,22)

Voir aussi

« Rock’n roll » de Guillaume Canet. Critique cinéma

L'auteur-réalisateur-interprète se flingue à tout va, il se fait trop de mal !