Accueil » A la une » « Les Huit montagnes » de Charlotte Vandermeersch, Felix Van Groeningen. Critique dvd

« Les Huit montagnes » de Charlotte Vandermeersch, Felix Van Groeningen. Critique dvd

  • Dvd : 02 Mai 2023 . –
  • Durée ‏ : ‎ 141 minutes.-
  • Acteurs ‏ : ‎ Luca Marinelli, Alessandro Borghi, Lupo Barbiero, Cristiano Sassella, Elisabetta Mazzullo . –
  • Sous-titres  : ‎ Français . –
  • Langue ‏ : ‎ Italien  . –
  • Studio  ‏ : ‎ Pyramide Vidéo

L’histoire : Pietro est un garçon de la ville, Bruno est le dernier enfant à vivre dans un village oublié du Val d’Aoste. Ils se lient d’amitié dans ce coin caché des Alpes qui leur tient lieu de royaume. La vie les éloigne sans pouvoir les séparer complètement. Alors que Bruno reste fidèle à sa montagne, Pietro parcourt le monde. Cette traversée leur fera connaître l’amour et la perte, leurs origines et leurs destinées, mais surtout une amitié à la vie à la mort.

  • Le film :

D’après « Les Huit Montagnes » de Paolo Cognetti.

Prix du Jury . Cannes 2022

 C’est un beau livre d’images sur la montagne, avec une histoire d’amitié toute aussi agréable à suivre, surtout l’été , loin du monde. Là où Bruno a décidé de poursuivre l’activité alpestre de sa famille, quand Pietro, le garçon de la ville découvre le grand air et la liberté.

Ils vont devenirs copains, puis très amis, réglant chacun leurs problèmes avec des pères tout aussi particuliers. Si bien que pendant une quinzaine d’années, ils ne se verront plus avant que leur attirance naturelle ne reprenne le dessus.

Même leurs amours respectives ne les empêchent pas de conserver ce lien indissociable qui les renvoie à la préservation de la nature et à l’authenticité de leurs relations. Le jour où Pietro décide de parcourir le monde et particulièrement les plus hauts sommets, ils ne se perdent pas de vue.

On franchit alors  très vite les étapes et certaines sont mêmes quasiment occultées si bien qu’il faut pouvoir se raccrocher aux branches. Mais la torpeur ambiante et la réalisation tout aussi tranquille laissent au spectateur le soin de goûter à tant de beauté rappelée dans un cadre de la salle à manger.

Du rêve écologique entretenu dans cette masure abandonnée en pleine montagne à la désertification des villages, via la difficulté économique et sociale d’une entreprise fermière totalement isolée,  Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen battent le rappel de leurs bonnes intentions sans en imprimer l’énergie.

Malgré une composition scénique fort louable de la part d’un trio italien vu sous d’autres cieux moins chargés d’ennui. Luca Marinelli, Alessandro Borghi, Filippo Timi ont pris le grand air , et on est content pour eux !

LE SUPPLEMENT

  •  Making of- Attention ce making of très intéressant développe aussi les grandes lignes du récit …

Lucas Marinelli: « la lecture du roman m’a ému énormément,  j’ai pu échanger avec l’auteur »

Alessandro Borghi « une certaine responsabilité vis-à-vis de l’auteur , j’ai pu me confronter à ses idées, ses pensées, qui contrastaient parfois avec ce que j’imaginais sur les personnages. (…) Le scénario est fidèle au livre , c’est un récit sentimental très simple mais très profond.

Felix Van Groeningen « tous les thèmes sont rassemblés dans l’idée générale de la capitulation, l’acceptation de ce qu’est la vie , et de la quête du bonheur ».

Dvd : 02 Mai 2023 . - Durée ‏ : ‎ 141 minutes.- Acteurs ‏ : ‎ Luca Marinelli, Alessandro Borghi, Lupo Barbiero, Cristiano Sassella, Elisabetta Mazzullo . - Sous-titres  : ‎ Français . - Langue ‏ : ‎ Italien  . - Studio  ‏ : ‎ Pyramide Vidéo L'histoire : Pietro est un garçon de la ville, Bruno est le dernier enfant à vivre dans un village oublié du Val d’Aoste. Ils se lient d’amitié dans ce coin caché des Alpes qui leur tient lieu de royaume. La vie les éloigne sans pouvoir les séparer complètement. Alors que Bruno reste fidèle à sa…
Le film
Le bonus

Une adaptation très fidèle à l’œuvre éponyme de Paolo Cognetti, une réalisation happée par la beauté des sommets, la pureté de son environnement et un ron bien tranquille dans la torpeur traitresse des cimes enneigées. Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen nous parlent d’amitiés, du poids des racines, c’est certain, d’un rêve économique lié à une écologie revendiquée sur les bases de la solidarité, en réalisant un beau livre d’images où le cinéma ne sert que de support créatif. On s’y ennuie très vite et malgré des rasades de grappa ou la fabrication d’un fromage artisanal, on reste sur notre faim.

AVIS BONUS Un excellent making of

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Le ciel rouge » de Christian Petzold. Critique dvd

En filmant toujours à côté , Christian Petzold filme juste.

Laisser un commentaire