Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Le tribunal des flagrants délires » . Critique DVD

« Le tribunal des flagrants délires » . Critique DVD

C’est la première fois qu’un dvd reprend des épisodes de la célèbre émission de France-Inter. L’impertinence et l’humour au service d’un divertissement , on en redemande.

La fiche du DVD

Le film : "Le Tribunal des flagrants délires"
De : Claude Berri
Avec : Pierre Desproges, Luis Rego
Sortie le : 24/11/2009
Distribution : StudioCanal
Durée : 180 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 2
Le film

Pierre Doris est mort dans une indifférence quasi générale. Caustique, satirique, drôle , il cultivait l’humour noir aux petits oignons . Parmi ses plus fidèles élèves , Pierre Desproges a su profiter d’une courte existence pour mettre à profit tous les enseignements du maître. Stéphane Guillon revendique aujourd’hui à juste titre le double héritage . Dans les bonus , mais aussi au quotidien de France-Inter, la chaîne  publique , qui ose toujours  l’impertinence .

C’est bien  «  sur cette même chaîne » ( dixit Philippe Meyer ) que Desproges officiait dans l’un de ses plus fameux exercices : procureur de la république du Tribunal des Flagrants Délires .

Imaginé par Claude Villers en président bouffon ( «  mais je suis là pour vous enfoncer , mon brave » ) ce prétoire radiophonique , puis télévisé , est une  émission de divertissement comme tant d’autres, totalement originale .  Elle se déroule dans une salle de tribunal , et respecte les codes de la magistrature .

Il y a un avocat de la défense, Luis Rego, ex –Charlots , des gendarmes pour entourer le prévenu-vedette , et des témoins à charge et  à décharge, qui au passage poussent la chansonnette ( Tachan, Souchon, Voulzy … ) ou à l’image d’un Georges Conchon très inspiré pour venir en aide à son copain Jean Carmet, improvise une diatribe à l’égard du président .

tribunal-flagrants-delires_22okv_3hbh71

C’est bon enfant , drôle , parfois sérieux quand Patrick Poivre d’Arvor alors au début de sa carrière défend avec une hargne inattendue sa profession et sa vision du monde . Depuis les p’tits cochons sont passés par là .

L’affaire peut aussi parfois tourner au vinaigre quand l’audience devient un  chamboule tout, animé par un Desproges des grands jours . Le diablotin sait y faire, Le Pen demeurant peut-être à ce jour la tête de turc d’honneur du prétoire radiophonique.

Pierre Desproges c’est un  spectacle à lui tout seul .Ses interventions inopinées, ne sont pas toujours maîtrisées, mais toujours volontaires pour épicer un discours lénifiant, déstabiliser un personnage suffisant, et faire rire à petit prix . Une fois parti dans son réquisitoire à l’emporte pièce et fourre tout de tout ce qui lui passe par la tête , on se demande à le voir déchiffrer  ses feuillets ,combien de couplets acides et pugnaces vont encore nous faire rire .jc

Mais l’œil concupiscent, le sourire tendre et amical au coin des lèvres, il savait aussi nous dire combien il aimait les gens . Jean Carmet , ici baguenaudé par un discours complice, fournit une belle image . Tous les deux ils sont morts, mais tout là haut,c’est certain , ils en bandent encore .

Deux dvd , accusés Jean-Marie Le Pen, Patrick Poivre d’Arvor et Jean Carmet .

Trois heures de programme, plus une heure de  bonus ( Stépane Guillon, Pierre Perret, François Rollin qui évoquent le Tribunal ). 19.99 €

Pierre Doris est mort dans une indifférence quasi générale. Caustique, satirique, drôle , il cultivait l’humour noir aux petits oignons . Parmi ses plus fidèles élèves , Pierre Desproges a su profiter d’une courte existence pour mettre à profit tous les enseignements du maître. Stéphane Guillon revendique aujourd'hui à juste titre le double héritage . Dans les bonus , mais aussi au quotidien de France-Inter, la chaîne  publique , qui ose toujours  l’impertinence . C’est bien  «  sur cette même chaîne » ( dixit Philippe Meyer ) que Desproges officiait dans l’un de ses plus fameux exercices : procureur de la…

Review Overview

Le film

User Rating: Be the first one !
Le Tribunal des flagrants délires (DVD) de Michel Hermant, Raoul Sanglat
Date de sortie du DVD : 24 November 2009
Format : Couleur, Plein écran, PAL
Studio : Studiocanal
Duree : 180 minutes

PRIX : EUR 32,00 (Prix de depart : EUR 32,00)

Voir aussi

« Les Enchainés » d’Alfred Hitchcock. Critique Bluray

Hitchcock, les années Selznick, l’un des quatre titres du coffret consacré à ce duo parfait

Laisser un commentaire