Accueil » Comédies » « Sans arme, ni haine, ni violence » de Jean-Paul Rouve. Critique dvd

« Sans arme, ni haine, ni violence » de Jean-Paul Rouve. Critique dvd

Synopsis: Appréhendé en 1977 pour avoir conçu, organisé et réussi le célèbre casse de Nice, Albert Spaggiari s'évade du bureau du juge d'instruction. Pendant des années, il va rester insaisissable, résistant à toutes les tentatives de la police.

La fiche du DVD

Le film : "Sans arme, ni haine, ni violence"
De : Jean-Paul Rouve
Avec : Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni
Sortie le : 03/12/2008
Distribution : Pathé
Durée : 86 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film
Les bonus

Mesrine d’accord, Vaujour , pourquoi pas , et Spaggiari, alors ? Si les truands ont la côte du septième art , un vilain petit canard qui s’emberlificote moi, j’adore.

Les biopics fleurissent. Le genre, procure d’étranges sensations quand Piaf et Sagan reprennent vie, trait pour trait, sous le fard de starlettes autrement fichues.Je ne  conteste pas  le rôle, encore moins l’interprétation. Je suis simplement circonspect  devant la performance qui éclipse le sujet. En Spaggiari plus vrai que nature, Jean-Paul Rouve évite l’écueil. C’est mon point de vue .

Car les truands ont droit eux-aussi à ce genre cinématographique .Vaujour : « Ne me libérez pas je m’en charge « de Fabienne Godet ou le « Mesrine » de Richet et Génovès ne manquent pas d’allure . Mais Spaggiari, par et avec Jean-Paul Rouve, j’en redemande.

Une histoire vraie : le braquage en douceur d'une banque à l'occasion d'un pont
Une histoire vraie : le braquage en douceur d’une banque à l’occasion d’un pont

Que nous raconte le comédien-réalisateur ? L’histoire d’un grand bandit traqué pendant des années par la police, en réalité un barjot de première. Albert voudrait sauver le monde, mais le monde l’a oublié. Il en souffre.

C’est vraiment une histoire pour le cinéma: un destin de looser que l’on croyait pacha, un Pied Nickelé faussement parrain d’une mafia de déshérités. Et si vous croyez que  JeanPaul Rouve en rajoute , donne dans la complaisance, sur-joue le personnage, un coup d’oeil sur les trois entretiens donnés par le vrai Spaggiari au temps de sa cavale lève toutes les ambiguïtés, dans des bonus aussi joyeux que le film.

  • Le making of est décontracté  au possible et les comédiens semblent vraiment très  heureux :Gilles Lellouche dans la peau du reporter en quête du scoop, et Alice Taglioni, la femme du héros. Qui avait effectivement tout pour être heureux.
Mesrine d’accord, Vaujour , pourquoi pas , et Spaggiari, alors ? Si les truands ont la côte du septième art , un vilain petit canard qui s'emberlificote moi, j'adore. Les biopics fleurissent. Le genre, procure d’étranges sensations quand Piaf et Sagan reprennent vie, trait pour trait, sous le fard de starlettes autrement fichues.Je ne  conteste pas  le rôle, encore moins l’interprétation. Je suis simplement circonspect  devant la performance qui éclipse le sujet. En Spaggiari plus vrai que nature, Jean-Paul Rouve évite l’écueil. C’est mon point de vue . Car les truands ont droit eux-aussi à ce genre cinématographique .Vaujour :…

Review Overview

Le film
Les bonus

User Rating: Be the first one !
Sans arme, ni haine, ni violence [Édition Simple] (DVD) de Jean-Paul Rouve
Date de sortie du DVD : 3 December 2008
Format : Couleur, Cinémascope, PAL
Studio : Pathé
Duree : 86 minutes

PRIX : EUR 6,00 (Prix de depart : EUR 6,00)

Voir aussi

« Police fédérale Los Angeles » de William Friedkin. Critique Blu-ray

Le dernier coffret collector de l'année chez Carlotta, le père Noël ne viendra pas pour rien

Laisser un commentaire