Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « No et moi » de Zabou Breitman. Critique dvd

« No et moi » de Zabou Breitman. Critique dvd

Synopsis: Adapté du roman éponyme de Delphine de Vigan , c'est l'histoire de Lou, treize ans, intellectuellement précoce, élève brillante et isolée, qui dans le cadre de son école propose de faire un reportage sur les sans-abris. Elle rencontre Nora, tout aussi imprévisible et secrète

La fiche du DVD

Le film : "No et moi"
De : Zabou Breitman
Avec : Julie-Marie Parmentier, Nina Rodriguez
Sortie le : 23/03/2011
Distribution : Diaphana
Durée : 101 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film

D’après le roman « No et moi » de Delphine de Vigan publié aux Editions Jean-Claude Lattès.

Je n’ai pas compris ce film. Ou si vous préférez, je ne sais toujours pas quel est le sujet réellement  traité. L’idée de départ est celle de la situation des SDF, un peu dans l’esprit  de « Sans toit ni loi », de Agnès Varda . No, alias Nora (Julie-Marie Parmentier), 18 ans, erre de foyer en foyer. Elle est contactée par une jeune élève de seconde pour réaliser un exposé sur les sans-abri.

Une fois l’interview terminée, la collégienne va poursuivre ses relations avec la jeune femme en qui elle  voit la sœur qu’elle n’aura jamais, au cœur d’une famille en charpie. Depuis la mort d’un nourrisson la mère (Zabou Breitman ) est dépressive, et le père (Bernard Campan se cache pour pleurer dans la salle de bains ».

Malgré tout le couple accueille à bras ouvert la pauvre Nora. A partir de ce conte de Noël, la réalisatrice qui avait habilement posé le problème des SDF, aborde à la fois celui  de la réinsertion, de la solitude des êtres, du manque d’amour et de la maladie mentale, sans réelle cohérence entre chaque séquence.

C’est donc au hasard d’un cadre, d’une prise de vue ou d’une mise en situation particulière que j’ai suivi ce film sans déplaisir , mais avec le sentiment profond de nager dans l’inconnu . Surtout que l’interprétation de Julie-Marie Parmentier en paumée sans père, ni mère  ne m’a pas vraiment convaincu.

Les bons sentiments affichés par la réalisatrice, et sa mise en scène si particulière ne suffisent pas à gommer les errements de sa démonstration. La jeune Nina Rodriguez , dans le rôle de la collégienne est quant à elle pleine de promesses.

  • Mais aussi. Les statistiques, égrenées par Lou durant son exposé, sont cruelles: selon le Samu Social, et la  Fondation Abbé Pierre 17 à 20% des sans-abri accueillis dans les centres d’hébergement ont entre 18 et 25 ans. Les filles comptent pour près des deux tiers de la tranche 17-23 ans, souligne Zabou Breitman.

 

« No est très typique de ces jeunes filles recueillies par la DASS jusqu’à leur majorité et qui se retrouvent dehors à 18 ans, sans trop savoir où aller ».La réalisatrice a mêlé ses personnages aux sans-abri de la gare d’Austerlitz: «Je ne voulais pas prendre des figurants professionnels. Quand on leur a exposé le projet, à 80% ils ont été heureux d’y participer, d’abord d’avoir un contrat et de travailler. Ceux qui ne souhaitaient pas apparaître dans leur propre rôle ont été recrutés comme figurants, pour jouer les passants ou les voyageurs».

Pour comprendre son personnage, Julie-Marie Parmentier s’est rendue dans un foyer d’urgence réservé le soir aux jeunes filles, le centre de l’APASO et de la Croix-rouge dans le 14e arrondissement de Paris.
« Depuis le film, je me dis aussi, tous les matins, quelle chance d’avoir encore toutes mes dents ! ». Au sourire de No, manque une prémolaire. Rien de bien  grave.

D’après le roman « No et moi » de Delphine de Vigan publié aux Editions Jean-Claude Lattès. Je n’ai pas compris ce film. Ou si vous préférez, je ne sais toujours pas quel est le sujet réellement  traité. L’idée de départ est celle de la situation des SDF, un peu dans l’esprit  de « Sans toit ni loi », de Agnès Varda . No, alias Nora (Julie-Marie Parmentier), 18 ans, erre de foyer en foyer. Elle est contactée par une jeune élève de seconde pour réaliser un exposé sur les sans-abri. Une fois l’interview terminée, la collégienne va poursuivre ses relations avec…

Review Overview

Le film

A mon avis Zabou Breitman n'a pas retrouvé l'inspiration scénique de " Se souvenir des belles choses" et en voulant raconter plusieurs histoires à la fois ( parfois ça marche ) elle n'effleure que les sujets.

Avis Bonus : Il n'y en a pas

User Rating: Be the first one !
No et moi (DVD) de Zabou Breitman
Date de sortie du DVD : 23 March 2011
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Diaphana
Duree : 101 minutes

PRIX : EUR 12,89 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Vers un destin insolite sur les flots bleus de l’été » de Lina Wertmuller. Critique cinéma-Bluray

Le cinéma italien nous a habitués à des fanfaronnades des plus excentriques .Celle-ci y trouve …

Laisser un commentaire