Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « L’affaire Gordji , histoire d’une cohabitation » de Guillaume Nicloux. Critique DVD

« L’affaire Gordji , histoire d’une cohabitation » de Guillaume Nicloux. Critique DVD

Synopsis: Une longue série d'attentats s'abat sur la France depuis près d’un an. Les Renseignements généraux sont aux abois : aucune piste classique ne permet de remonter à l’instigateur. Et pour cause. Lentement, un suspect particulièrement dérangeant se profile : l’Iran, avec lequel la France entretient un différend diplomatique depuis des années

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "L'affaire Gordji"
De : Guillaume Nicloux
Avec : Michel Duchaussoy, Thierry Lhermitte,Eric Elmosnino,Olivier Rabourdin
Sortie le : 05 juin 2012
Distribution : StudioCanal
Durée : 90 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

Ressemblance ou pas ? Pour interpréter des personnages célèbres, contemporains, la question se pose forcément aux responsables de casting et aux réalisateurs. Podalydès, est très vraisemblable dans le rôle de Sarkozy («  La conquête ») ; Michel Bouquet dans «  Le promeneur du champ de Mars » évoque un Mitterrand tout à fait crédible.

Mais à ce jour, selon moi, la palme revient au film de Laurent Herbiet, «  Adieu de Gaulle, adieu », où la quasi-totalité de l’affiche joue les apparentements avec Chirac, De Gaulle, et autre Pompidou (Monsieur et madame…) au rictus près.

Totalement à l’opposé de « L’affaire Gordji, histoire d’une cohabitation » qui voit dans Michel Duchaussoy , l’incarnation de Mitterrand, et dans Thierry Lhermitte, celle de Jacques Chirac. Sur le papier, je n’aurais pas parié un euro grec  .Eh bien croyez moi ou pas, sans être des foudres de guerre, l’un comme l’autre réussissent à faire passer le message. Très rapidement on oublie les comédiens, pour ne retenir que cette page d’histoire de France au cours de laquelle un président socialiste avait comme premier ministre un homme de droite.

De Pandraud à Pasqua, ils sont tous là …

Le sujet du film aurait pu s’arrêter là, mais pour le piment, l’excitation et la dramaturgie Guillaume Nicloux  , rajoute l’ombre et la lumière de cette fameuse affaire Gordji qui empoisonnera pendant plusieurs mois les relations entre la France et l’Iran. Et par ricochet, celles du président et de son gouvernement.

Le fameux Gordji, traducteur à l’ambassade d’Iran est soupçonné d’être la plaque tournante d’une vague d’attentats qui s’abat alors sur Paris.

Le juge  Boulouque, dit «  le petit juge » (Eric Elmosnino parfait) en devient la cible privilégiée, focalisant sur sa personne toutes les déviances du pouvoir. Contrairement aux protagonistes de l’affaire, il n’est pas habitué à rendre coup pour coup, ce qui lui sera fatal.On appelle ça aujourd’hui des « dégâts collatéraux » ….

 Même si dans la « vraie » vie, c’est peut-être un peu plus compliqué, je trouve que la manière dont le réalisateur et son scénariste Marc Syrigas, posent le problème  est assez juste et facilement compréhensible.

19736025.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20110511_062600

On ne sait pas trop quel sujet retenir en priorité, et c’est une réussite du tandem qui sans nous emmêler les pinceaux (d’une conférence de presse, aux tractations menées dans les ambassades parisiennes …) donne le bon tempo d’un film politico-policier.

Il y a plein de petits détails qui en font la grandeur .La subtilité assassine des diplomates est ainsi parfaitement mise en lumière lors de  l’entrevue entre Jacques Dor (Olivier Rabourdin) et un émissaire iranien dit modéré . On sourit par devant, on trépigne par derrière et l’on se quitte en se traitant à voix basse de quelques noms d’oiseaux bien sentis. Toute une galerie de faux derches, de négociateurs secrets et de secrets qui fuitent dans la capitale. Pasqua interprété par André Marcon n’est évidemment pas en reste. 

 

Ressemblance ou pas ? Pour interpréter des personnages célèbres, contemporains, la question se pose forcément aux responsables de casting et aux réalisateurs. Podalydès, est très vraisemblable dans le rôle de Sarkozy («  La conquête ») ; Michel Bouquet dans «  Le promeneur du champ de Mars » évoque un Mitterrand tout à fait crédible. Mais à ce jour, selon moi, la palme revient au film de Laurent Herbiet, «  Adieu de Gaulle, adieu », où la quasi-totalité de l’affiche joue les apparentements avec Chirac, De Gaulle, et autre Pompidou (Monsieur et madame…) au rictus près. Totalement à l’opposé de « L’affaire Gordji, histoire d’une cohabitation » qui…

Review Overview

Le film

En multipliant, conférence de presse, réunions ministérielles, et rendez vous clandestins, le réalisateur réunit le plus simplement du monde toutes les données d’un problème politico-policier qui devient un film attrayant. Et même Lhermitte en Chirac est tout à fait crédible …

Avis Bonus : Il n'y en a pas

User Rating: Be the first one !
L'Affaire Gordji, histoire d'une cohabitation (DVD) de Guillaume Nicloux
Date de sortie du DVD : 5 June 2012
Format : Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Studiocanal
Duree : 94 minutes

PRIX : EUR 9,00 (Prix de depart : EUR 9,00)

Voir aussi

« Le Destin » de Youssef Chahine. Critique dvd

Trois dvd réunis dans un coffret, donc ce destin que l'Histoire nous ramène à la une d'une actualité brûlante

Laisser un commentaire