Accueil » Comédies dramatique » [Critique DVD] « The descendants »
[Critique DVD] « The descendants »

[Critique DVD] « The descendants »

Synopsis: A Hawaii, la vie d'une famille bascule. Parce que sa femme vient d'être hospitalisée suite à un accident de bateau, Matt King tente maladroitement de se rapprocher de ses deux filles, Scottie, une gamine de dix ans vive et précoce, et Alexandra, une adolescente rebelle de dix-sept ans.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "The Descendants"
De : Alexander Payne
Avec : George Clooney , Shailene Woodley , Amara Miller , Nick Krause , Patti Hastie
Sortie le : 30 mai 2012
Distribution : 20th Century Fox
Durée : 110 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

L’oscar du meilleur acteur s’est joué, paraît-il, entre Jean Dujardin et George Clooney. On connaît la suite , qui me semble logique. La prestation de l’acteur américain, en père de famille désemparé, est de très bonne facture, mais de là à le couronner me semble illusoire.

Ce qui est intéressant chez Clooney, c’est de le voir dans cette  composition très touchante, un brin évaporée, un rien dans la marge, en mari négligent et papa tête en l’air. Ce profil s’applique d’ailleurs à tous les autres personnages : on les croit sur le droit chemin et les voici qui déraillent, qui dévient un tout petit peu de leur trajectoire. Certains mêmes apparaissent tels des Ovni : le petit copain de la fille de Clooney  Nick Krause, est une véritable tête à claques. Rien de  bien méchant dans tout ça, mais ç’est déjà  le piment de cette romance, elle-même en perpétuelle décalage.

La famille de Matt King souhaite  vendre à un gars du coin, les terres familiales, héritées de leurs ancêtres hawaiiens. Mais Matt, avocat et curateur du dossier, à d’autres acquéreurs et surtout d’autres soucis en tête : victime d’un accident de hors-bord, son épouse est dans le coma. Là-dessus il lui faut gérer ses deux filles, pas faciles du tout et, prendre pleine face, quelques révélations privées, qui pourraient avoir une incidence sur la vente des terres.

Bref la vie de Matt est un peu compliquée et le scénario ne lui facilite pas la tâche. Alors que tout ici respire le drame et la conspiration, l’ensemble est plutôt léger, aérien, inconséquent. C’est tout le charme de ce film qui brasse des idées aussi opposées que la mort artificielle et le farniente des touristes en goguette, l’éducation parentale et l’adultère. Alexander Payne , ne s’appesantit ni sur les uns, ni sur les autres, mais le tempo de sa mise en scène s’en ressent et c’est très agréable.

Elle est dynamique, irrégulière, rythme brisé pour garder la distance nécessaire avec tous ces personnages plus ou moins recommandables. Qui au fil de leurs pérégrinations se révèlent à l’image de Shailene Woodley ; dans le rôle de la fille aînée de Matt, belle et rebelle, elle  joue une excellente partition. Sa petite sœur (Amara Miller), chipie et précoce, n’est pas mal non plus.

LES BONUS

  • Tout le monde aime George Clooney (7 mn)

Comme son titre l’indique, un bouquet de roses pour l’acteur américain dont les comédiens et les techniciens , disent le plus grand bien .Images à l’appui et quelques scènes de tournage où l’intéressé fait le mariole. Sympa, mais trop de flatteries.

  •  Travailler avec Payne (13 mn)

Là encore toute l’équipe se prosterne devant son réalisateur le plus merveilleux au monde. Les quelques images du tournage me font regretter l’absence d’un making of.

  •  Le casting (8 mn)

Payne passe beaucoup de temps sur le choix de ses comédiens, il auditionne beaucoup, même pour un rôle à une seule réplique. On nous raconte aussi ici la difficulté à trouver la petite fille de neuf ans.

 

L'oscar du meilleur acteur s'est joué, paraît-il, entre Jean Dujardin et George Clooney. On connaît la suite , qui me semble logique. La prestation de l'acteur américain, en père de famille désemparé, est de très bonne facture, mais de là à le couronner me semble illusoire. Ce qui est intéressant chez Clooney, c’est de le voir dans cette  composition très touchante, un brin évaporée, un rien dans la marge, en mari négligent et papa tête en l’air. Ce profil s’applique d’ailleurs à tous les autres personnages : on les croit sur le droit chemin et les voici qui déraillent, qui dévient…

Vue d'ensemble des tests

Le film
Les bonus

Résumé : Le genre de film qui cache bien son jeu ; on y côtoie des personnages qui ne font que passer, mais laissent dans leur sillage un parfum si étrange, complexe. L’histoire est plutôt tragique, mais racontée de façon si légère que ça en devient charmant.

Avis Bonus : Une série de congratulations et un casting qui ne dit pas grand-chose, on reste sur notre faim

57

The Descendants (DVD) de Alexander Payne

Date de sortie du DVD : 30 May 2012

Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL

Studio : 20th Century Fox

Duree : 110 minutes

PRIX : EUR 9,97 (Prix de depart : EUR 10,02)

Un commentaire

Laisser un commentaire