Accueil » Les critiques » César 2019, des nominations, des absents, des commentaires …

César 2019, des nominations, des absents, des commentaires …

  • La 44ᵉ cérémonie des César du cinéma, organisée par l’Académie des arts et techniques du cinéma, produite et diffusée sur Canal+, se déroule à la salle Pleyel à Paris le 22 février 2019.

————————————————————-

Le cinéma français a rivalisé en 2018 de talents, d’originalité et de d’ingéniosité sans pareille« Le Grand bain » de Gilles Lellouche, « La Douleur » de Emmanuel Finkiel et « Les frères Sisters » de Jacques Audiard sont les films les plus cités pour les nominations aux César 2019.

Des sujets délicats aussi ont été abordés et totalement assumés dans le script, la réalisation et l’interprétation : « Les Chatouilles », « Pupille »,  » Jusqu’à la garde »  … L’écriture attentionnée des scénarios a ainsi permis l’émergence de récits forts et inattendus, dont l’un des plus pertinents ne trouve aucun écho à ce palmarès possible des Césars 2019.

 «  Le jeu » de Fred Cavayé (photo) relaie les angoisses et les turpitudes d’êtres acoquinés depuis des années dans l’amour et l’amitié, quand l’un et l’autre se révèlent stupidement des marionnettes de papier ou de circonstances .

Un beau César collectif  qui ne verra jamais le jour

 Une très belle comédie humaine retranchée derrière les codes d’un huis-clos théâtral. Le réalisateur le revigore par l’interprétation très expressive de ses comédiens. Je pense aussi à « Otez-moi d’un doute » de Carine Tardieu, sorti peut-être trop tôt au début de l’année. François Damiens, Cécile de France, André Wilms et Guy Marchand, ça avait de la gueule!

Mais ce sera donc à d’autres comédiens et comédiennes que la palme sera attribuée . Sans rejeter l’excellente interprétation d’Elodie Bouchez, Cécile de France, Léa Drucker, Sandrine Kiberlain, ou Mélanie Thierry grandiose dans « La douleur » …

… j’imagine que Virginie Efira peut décrocher le pompon , pour « Un amour impossible » ( peu d’emphase, du naturel, de la véracité ) avec un accessit de second rôle sur « Le grand bain » . Un coup double serait un exploit !

 Gilles Lellouche la dirige avec un aplomb indiscutable, une autorité remarquable et un flair pour la comédie qui ne se laisse pas emporter par les grimaces et la tarte à la crème .

Il a cependant fort à faire en tant que meilleur réalisateur face à Emmanuel Finkiel nommé pour « La Douleur »Jacques Audiard, « Les Frères Sisters », Xavier Legrand, « Jusqu’à la garde » ( plein d’atouts et de promesses ) , et Jeanne Herry, « Pupille ».

Un film dans lequel il a quasiment le premier rôle qu’il maîtrise remarquablement. Alors ses chances sont engagées dans un pari fou : rafler avec le César du meilleur réalisateur celui du meilleur acteur.

Mais la encore, la concurrence est très rude : Edouard Baer pour « Mademoiselle de Joncquières » ,Vincent Lacoste dans « Amanda », Alex Lutz chez « Guy », ( me fait peur celui-là, il va bien plaire »)  et surtout Denis Ménochet qui en voulant assurer « Jusqu’à la garde » dépasse l’entendement et la performance. Il est au-delà…

Sur le meilleur film,ma préférence va « Jusqu’à la garde » , talonné de très près par « Le Grand bain »  ( Philippe Katerine , meilleur second rôle ? ) et « Pupille » … A mon sens  « La Douleur », « En Liberté » et « Les Frères Sisters » sont un peu à la peine.

Léa Drucker et Denis Ménochet sont également « césarisables » dans  » Jusqu’à la garde » l’un des grands favoris de cette nouvelle édition .

MAIS ENCORE

Meilleure actrice dans un second rôle : Virginie Efira « Le grand bain ».

Elle aurait pu être associée avec sa partenaire Leila Bekhti ). J’aurais bien vu aussi Alice Isaaz pour  » Mademoiselle de Joncquières »…

  • Isabelle Adjani, « Le monde est à toi »
  • Leila Bekhti, « Le Grand bain »
  • Karine Viard, « Les chatouilles » de Andréa Bescond, Eric Métayer
  • Audrey Tautou, « En liberté »

Meilleur acteur dans un second rôle :  Philippe Katerine « Le grand bain »

  • Jean-Hugues Anglade, Le Grand bain
  • Damien Bonnard, En liberté
  • Clovis Cornillac, « Les Chatouilles » de Andréa Bescond, Eric Métayer
  • Denis Podalydès, « Plaire, aimer et courir vite » de Christophe Honoré ( encore un film qui passe à la trappe de pas mal de nominations … )

Meilleur espoir féminin : Jehnny Beth « Un amour impossible »

  • Ophélie Bau, Mektoub mye love
  • Galatéa Bellugi, L’apparition
  • Lily-Rose Depp, L’homme fidèle
  • Kenza Fortas, Shéhérazade

Meilleur espoir masculin : Thomas Gioria, « Jusqu’à la garde »

  • Anthony Bajon, La prière
  • William Lebghil, Première année
  • Karim Leklou, Le monde est à toi
  • Dylan Robert, Shéhérazade

Meilleur scénario original :  « Guy » de et avec Alex Lutz .

Celui de Franck Dubosc pour «  Tout le monde debout » n’était pas mal non plus .

  • En liberté
  • Le Grand bain
  • Jusqu’à la garde
  • Pupille
Dani, fait une petite apparition pour une séance d’enregistrement  (« Guy »)

Meilleure adaptation :  « Les Chatouilles » de Andréa Bescond, Eric Métayer

  • La Douleur
  • Les frères Sisters
  • Le grand bain
  • Jusqu’à la garde

Meilleurs décors « Un peuple et son roi » de Pierre Schoeller .

Un film très délaissé lui aussi et qui pourtant me semble apporter à notre cinéma une note particulière dans la manière originale de poser le contexte historique de la révolution de 1789 . Mais bon, le classique de la guillotine et des gens hurlants dans la rue n’est pas dans son script , il s’intéresse au peuple comme l’indique si bien le titre … )

  • La douleur
  • L’empereur de Paris
  • Les frères Sisters
  • Mademoiselle de Joncquières

Meilleurs costumes « Un peuple et son roi » de Pierre Schoeller

  • La douleur
  • L’empereur de Paris
  • Les frères Sisters
  • Mademoiselle de Joncquières

Meilleure photographie :  « La douleur » de Emmanuel Finkiel

  • Les frères Sisters
  • Mademoiselle de Joncquières
  • Le grand bain
  • Jusqu’à la garde

Meilleur montage :   « Jusqu’à la garde » de Xavier Legrand

  • « Les chatouilles » de Andréa Bescond, Eric Métayer
  • En liberté
  • Les frères Sisters
  • Le grand bain

Meilleure musique originale 

  • Amanda
  • En liberté
  • Les frères Sisters
  • Guy
  • Pupille
  • Un amour impossible

 

« Amanda » de Mikaël Hers 

Meilleur premier film   « Les Chatouilles »  de Andréa Bescond, Eric Métayer

  • L’amour flou
  • Jusqu’à la garde
  • Sauvage
  • Shéhérazade

Meilleur film étranger « Three Billboards, les panneaux de la vengeance » de Martin MacDonagh

  » Cold war » de Pawel Pawlikowski et «  Une affaire de famille » de Hirokazu Kore-eda peuvent jouer les trouble-fêtes

  • Capharnaüm
  • Cold War
  • Girl
  • Hannah
  • Nos batailles
  • Une affaire de famille

La 44ᵉ cérémonie des César du cinéma, organisée par l'Académie des arts et techniques du cinéma, produite et diffusée sur Canal+, se déroule à la salle Pleyel à Paris le 22 février 2019. ------------------------------------------------------------- Le cinéma français a rivalisé en 2018 de talents, d’originalité et de d’ingéniosité sans pareille. « Le Grand bain » de Gilles Lellouche, « La Douleur » de Emmanuel Finkiel et « Les frères Sisters » de Jacques Audiard sont les films les plus cités pour les nominations aux César 2019. Des sujets délicats aussi ont été abordés et totalement assumés dans le script, la réalisation et l’interprétation : « Les Chatouilles », « Pupille », " Jusqu'à…

Il y a des années où les pronostics sur les César ne souffrent guère d’ambiguïté. Mais le cru 2019 me parait particulièrement relevé et dans plusieurs catégories il est bien difficile d’assurer un pari définitif. J’imagine que « Le grand bain » va rafler pas mal de récompenses , avec derrière des personnalités comme Xavier Legrand et l’équipe de « Jusqu’à la garde » … Sur les meilleurs réalisateurs et comédiennes, tout va se jouer dans un mouchoir de poche.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Papicha » de Mounia Meddour. Critique cinéma

Prétendant à l’Oscar du film étranger pour ... L'Algérie , il est à mes yeux, l'un des plus sérieux

Laisser un commentaire