Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Le temps des gitans » d’Emir Kusturica . Critique dvd

« Le temps des gitans » d’Emir Kusturica . Critique dvd

Synopsis: Enfant bâtard d'un soldat slovène et d'une Tzigane. Perhan vit dans un taudis de la banlieue de Skopje avec sa grand-mère maternelle Baba, guérisseuse, sa jeune soeur Danira infirme des jambes, son oncle Merdzan qui engrosse les filles, et un dindon qu'il a adopté.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Le Temps des Gitans"
De : Emir Kusturica
Avec : Davor Dujmovic, Bora Todorovic
Sortie le : 10 juin 2009
Durée : 100 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Il y a quelques années, un fait divers sur un parking d’Angoulême a illustré de manière aussi singulière que dramatique le propos du film de Emir Kusturica (*), salué en 1989 à Cannes avec le prix de la mise en scène. Le sujet est délicat, celui d’une mafia gitane dirigeant un trafic d’enfants en Italie. La réalisation est flamboyante.

Cet antagonisme, Kusturica l’assume de sublime manière, en menant sa caméra, au cœur de la fange où poussent des fleurs de poésie. D’un coup d’œil onirique, femmes et dindons virevoltent et s’envolent des maisons. La scène n’est pas drôle, mais elle fait sourire parcequ’il la rend raisonnable, presque réaliste.

La dénonciation du sort des enfants prostitués est inscrite dans le paysage qu’il filme ; pas besoin d’en rajouter. Sinon pour rendre hommage au cinéma du monde entier de façon évidente ( Charles Chaplin , Orson Welles…) ou plus diffuse, en saluant l’exubérance d’un Fellini et ses musiques fanfaronnesques.02-
Pour Kusturica et son compositeur d’alors,  Goran Bregovic (on  dit qu’ils sont fâchés…) la musique est une partenaire à part entière, une seconde mise en scène.

Les flonflons crépitent, les cuivres rutilent, les chœurs en voûtent, comme dans cette superbe célébration de la Saint-Georges. Et ce gamin, parrain mafieux, pauvre gosse grandi trop vite, n’a que sa rengaine d’accordéon pour dire tout son désarroi, sa solitude, sa misère.

LES SUPPLEMENTS 

Dans la version collector, Kusturica est interviewé sur le tournage (petit making of) puis dans le village qu’il a construit dans les montagnes serbes, aujourd’hui incontournable pour le touriste cinéphile. Un reportage nous le fait découvrir.

Seul ce bonus n’est pas intégré dans la version 2019

  • Une interview lors du tournage de  » Le temps des gitans » (6 mn ). Il parle du coût élevé. Et son souhait « que chaque plan soit une œuvre en soi , mais dur d’atteindre une beauté formelle sans que les acteurs ne soient victimes du décor ».

Sur le peuple gitan .  

« Tout ce qu’ils vivent, ils l’expriment intensément , ce sont des marginaux, je les comprends j’en fais partie, mais  je ne fréquente pas les gens qui ont réussi, très peu, je ne les comprends ».

Le dilemme après la palme en 85 avec «  Papa est en voyage d’affaire »  : l’appel de l’Amérique ou bien vivre dans un pays « que j’aimais beaucoup mais qui n’allait pas très bien. (…) Psychiquement je ne sais pas si j’allais supporter de partir … ».

(*) Il existe une version Blu-ray 2019.

  • Le monde des Gitans

 » A Ciambra » de Jonas Carpignano

« Mange tes morts – Tu ne diras point » de Jean-Charles Hue

« Liberté » de Tony Gatlif

« Spartacus et Cassandre » de Ioanis Nuguet

« Zaneta » de Petr Vaclav

« Just the wind » de Benedek Fliegauf

Il y a quelques années, un fait divers sur un parking d’Angoulême a illustré de manière aussi singulière que dramatique le propos du film de Emir Kusturica (*), salué en 1989 à Cannes avec le prix de la mise en scène. Le sujet est délicat, celui d’une mafia gitane dirigeant un trafic d’enfants en Italie. La réalisation est flamboyante. Cet antagonisme, Kusturica l’assume de sublime manière, en menant sa caméra, au cœur de la fange où poussent des fleurs de poésie. D’un coup d’œil onirique, femmes et dindons virevoltent et s’envolent des maisons. La scène n’est pas drôle, mais elle fait…

Review Overview

Le film
Les bonus

Pour parler d'un sujet grave, la prostitution enfantine et l'usage des enfants pour le commerce, Kusturica use de lyrisme et de poésie dans un film flamboyant .

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Marie Stuart » de Josie Rourke. Critique Blu-ray

Rivales aussi bien en pouvoir qu’en amour, deux femmes règnent sur un monde dirigé par des hommes…

Laisser un commentaire