Accueil » Comédies » « L’arnacoeur » de Pascal Chaumeil . Critique DVD

« L’arnacoeur » de Pascal Chaumeil . Critique DVD

Alex est un briseur de couples . Mais cette fois on lui demande l’impossible : il n’a qu’une semaine pour remplir son contrat, mariage oblige. Le délai est bien court et la future bien charmante …

La fiche du Disque

Le film : "L'Arnacoeur"
De : Pascal Chaumeil
Avec : Romain Duris, Vanessa Paradis
Sortie le : 24 août 2010
Distribution : Universal Pictures
Durée : 101 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de Disque : 1
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Aout 2010 ( 6 ème )

L’arnacoeur ? J’aime beaucoup  Romain Duris et ,Vanessa Paradis quand elle ne chante pas , ça me va . Mais une histoire d’un gus qui travaille à séparer des couples , ça ne me branchait pas vraiment .Et pourtant c’est très drôle.

Ce filmm’a fait beaucoup rire, et ma voisine  aussi, pliée en quatre, et une salle toute entière qui a même poussé un ouf d’étonnement général quand le garçon réussit à saisir la jeune femme dans ses bras , en plein vol .

Une scène piquée à « Dirty Dancing » le film fétiche de la nouvelle cible d’Alex qui  avant de fondre sur sa proie mène toujours une enquête de proximité . La demoiselle aime le roquefort, et George Michael et lui aussi alors il les aime bien .

Une technique d’approche irréprochable bien que cette fois notre Don Juan déroge à ses principes. Habituellement il ne s’attaque qu’aux couples dont la femme est malheureuse.Alors pourquoi briser ce couple heureux et riches qui se marie dans une semaine ? Un délai bien court pour un professionnel de son acabit .

Alex a besoin d’argent , tout simplement . C’est déjà marrant de le voir se débattre avec le gorille de son débiteur, mais quand il passe à l’action Romain Duris est irrésistible , jouant sur tous les tons de la comédie face à une caméra qui lui laisse quasiment le champ libre.

Pascal Chaumeil (premier long métrage) est bien servi par ce couple sympa du cinéma français. Les dialogues que Duris emploie de fort belle manière, tiennent la route . Elle tourne d’ailleurs beaucoup sur la corniche de Monaco où se déroulent les principales scènes.

Le trio d’arnaqueurs face à la victime , dans un ascenseur … Les masques vont peut-être tomber

Jolis paysages, palaces et demeures luxueuses, on peut toujours rêver à cette histoire qui bien évidemment ne se terminera pas comme l’imagine notre héros.

Aidé par deux formidable compères, un peu lunaires, un peu charlots, à l’humour tout aussi communicatif. Elle c’est Julie Ferrier , lui François Damiens, que rien n’arrête quand il s’agit de venir en aide à son patron .

C’est romantique à souhait, très drôle et assez inattendu sur le  pétillant du récit ( le pré-générique est une petite merveille ) . Depuis «  Prête-moi ta main» qui à mon avis demeure encore un tantinet au dessus , je n’avais pas pris autant de plaisir à une comédie française .

LES SUPPLEMENTS

  • Commentaires audio du réalisateur Pascal Chaumeil, le scénariste Laurent Zeitoun, Romain Duris, Julie Ferrier et François Damiens
  • Scènes coupées.

Elles font principalement références à la période où notre tombeur séduit la dame, « mais c’est trop tard » dit-il vraiment peiné « je suis ailleurs, je suis trop loin ». Elles sont assez répétitives, mais drôles quand même, surtout celle avec la Chinoise.

La fameuse scène …
  • Making of. Une demi-heure de rencontres et de passages sur le plateau, avec tous les membres de l’équipe, c’est tout bonnement du grand plaisir. Zeitoun et le réalisateur sont à genoux devant Romain Duris, « pour son énergie incroyable. Il sort toujours du cadre, il faut le freiner, mais c’est bien son personnage qui entraîne la caméra. […] Même dans les scènes où il apparaît et qu’il n’a rien à faire, il impose de faire quelque chose ».

L’intéressé longuement interviewé avoue que la scène à trente mètres de haut dans le vide d’un hôtel ne l’a pas rassuré. Les images du making of confirment. Il bénéficie pourtant d’un petit échafaudage et d’un câble « mais je cherchais dans l’assistance qui avait pu serrer les boulons , histoire de me rassurer.J’aurais aimé qu’il le fasse devant moi ».

Et la fameuse scène «  Dirty dancing » est dévoilée dans le menu détail , du beau  boulot !

  • Bêtisier.Contrairement à d’autres exercices du même type, rien ici ne semble être forcé. C’est amusant.

 

Meilleur dvd Aout 2010 ( 6 ème ) L'arnacoeur ? J’aime beaucoup  Romain Duris et ,Vanessa Paradis quand elle ne chante pas , ça me va . Mais une histoire d’un gus qui travaille à séparer des couples , ça ne me branchait pas vraiment .Et pourtant c’est très drôle. Ce filmm'a fait beaucoup rire, et ma voisine  aussi, pliée en quatre, et une salle toute entière qui a même poussé un ouf d’étonnement général quand le garçon réussit à saisir la jeune femme dans ses bras , en plein vol . Une scène piquée à « Dirty Dancing » le…

Review Overview

Le film
Les bonus

User Rating: Be the first one !
L'Arnacoeur (DVD) de Pascal Chaumeil
Date de sortie du DVD : 24 August 2010
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Universal Pictures France
Duree : 101 minutes

PRIX : EUR 7,81 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Miss Daisy et son chauffeur » de Bruce Beresford. Critique Blu-ray

D’après la pièce de théâtre éponyme de Alfred Uhry. Prix Pulitzer– Oscars en 1990, Meilleure …

12 Commentaires

  1. j’ai ri ,je l’avoue et m’en réjouis encore!R.Duris est craquant et V. Paradis est épatante; je l’avais perdue de vue depuis ‘Noces blanches  » et « Elisa »( » mais qu’a t-elle donc fait?),et ce retour est à la hauteur de son mystère..si!si!une princesse triste, un chevalier fou au coeur tendre ,et un gentil prétendant humanitaire…Quel duel!c’est « Misson Impossible » version conte, et …je ne dirai pas qui gagne!

  2. Il ne faut pas bouder son plaisir et ce film est excellent en la matière . Très drôle , et avec un petit côté social qui ne paie pas de mine . Un couple remarquable , pour couronner le tout, moi je me suis régalée et comme vous le dites dans la salle je n’étais pas la seule

  3. Un film aussi plat que la Méditerranée un jour de grand calme. Ce qui n’évite pas le naufrage, hélas. Les acteurs – bons, pourtant – rament tant qu’ils peuvent pour éviter le désastre, en vain. L’Arnacoeur démontre une fois de plus (de trop ?), qu’il est très difficile de faire une vraie comédie, a fortiori romantique. Sauf, peut-être, si l’on est américain…
    Désolé de ne pas être à l’unisson des avis précédents (j’aurais tant aimé… aimer, pourtant) mais cette dramatique vacuité scénaristique ne m’a pas tiré un sourire. Je dois être contagieux : ce jour-là, on somnolait ferme au Studio…

  4. idem, je n’étais guère pressé de voir ce film et j’ai été pourtant plus que surpris par cette comédie romantique très réussi 🙂

  5. Une comédie romantique à l’américaine…

    Cela frole souvent l’absurde, surtout du à la présence de François Damien qui réalise à mon avis un un sans faute.

    On n’y croit jamais vraiment, Romain Duris n’évite pas le cabotinage, mais on y cède volontairement et avec plaisir.

    A voir !

Laisser un commentaire