Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Tous les matins du monde » d’Alain Corneau. DVD critique

« Tous les matins du monde » d’Alain Corneau. DVD critique

Synopsis: Monsieur de Sainte Colombe fût le plus grand maître de Viole de Gambe. Il eut pour élève Marin Marais, qui devint un musicien prestigieux et gouta aux plaisirs du succès, tandis que le janseniste Sainte Colombe s'enfermait dans une solitude hautaine. La rencontre de ces deux génies opposés fût d'une rare violence.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Tous les matins du monde"
De : Alain Corneau
Avec : Anne Brochet, Jean-Pierre Marielle, Gérard Depardieu, Guillaume Depardieu
Sortie le : 01 octobre 2009
Distribution : StudioCanal
Durée : 100 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

La musique, pour la musique. Les films du genre jouent  bien souvent une partition en demi-teinte :d’abord l’histoire et puis la musique sur la bande-son.  Alain Corneau élève le débat. La musique est le personnage principal qui révèle les véritables protagonistes du récit : Sainte Colombe, grand maître de la viole de Gambe, et son élève Marin Marais.
Un parti pris risqué et courageux ; ni l’un, ni l’autre étant Mozart, Monteverdi ou Vivaldi… De Sainte Colombe on ne sait rien, et Marin Marais compte assez peu d’adeptes hors des cercles de mélomanes. Alors le grand public se déplacera-t-il pour Jean-Pierre Marielle et Anne Brochet, à l’interprétation fulgurante ? La participation de Gérard Depardieu et la première apparition de son fils Guillaume suffiront-elles à enthousiasmer les foules ? C’est loin d’être évident. A moins que les cinéphiles fassent confiance au  prix Louis Deluc.

On perçoit au travers du récit, les nombreuses intentions du cinéaste. Ses interrogations et ses réflexions sur la mort, l’art et ses déviances, et le rapport du maître au disciple. Mais la musique étouffe toutes ses volontés, et le scénario en souffre. Il n’évolue guère ou alors avec une telle complaisance pour les personnages qu’il devient assez aisé d’imaginer les différents mouvements de cette suite pour viol de gambe.

photo-Tous-les-matins-du-monde-1991-5
Rigoureux, Alain Corneau a semble-t-il été fasciné par cette petite musique au point d’en présenter tous les aspects techniques. Du doigté ,certes, dans la réalisation, mais aussi beaucoup de répétitions et de nonchalance. Baroque, vous avez dit baroque ? Comme c’est baroque…

La musique, pour la musique. Les films du genre jouent  bien souvent une partition en demi-teinte :d’abord l’histoire et puis la musique sur la bande-son.  Alain Corneau élève le débat. La musique est le personnage principal qui révèle les véritables protagonistes du récit : Sainte Colombe, grand maître de la viole de Gambe, et son élève Marin Marais. Un parti pris risqué et courageux ; ni l’un, ni l’autre étant Mozart, Monteverdi ou Vivaldi… De Sainte Colombe on ne sait rien, et Marin Marais compte assez peu d’adeptes hors des cercles de mélomanes. Alors le grand public se déplacera-t-il pour Jean-Pierre…

Review Overview

Le film

User Rating: Be the first one !
Tous les matins du monde (DVD) de Alain Corneau
Date de sortie du DVD : 1 October 2009
Format : Couleur, Cinémascope, PAL
Studio : Studiocanal
Duree : 100 minutes

PRIX : EUR 8,39 (Prix de depart : EUR 8,39)

Voir aussi

« Vers un destin insolite sur les flots bleus de l’été » de Lina Wertmuller. Critique cinéma-Bluray

Le cinéma italien nous a habitués à des fanfaronnades des plus excentriques .Celle-ci y trouve …

Laisser un commentaire