Accueil » A la une » « The last girl » de Colm McCarthy. Critique dvd

« The last girl » de Colm McCarthy. Critique dvd

Synopsis: Au fin fond de la campagne anglaise, une base militaire héberge et retient prisonnier un groupe d'enfants peu ordinaires. Infectés par un agent pathogène « zombie » qui a décimé la planète, ils demeurent capables de penser et de ressentir des émotions. Lorsque la base est attaquée, Melanie, la plus surdouée d'entre eux, s'échappe en compagnie de son professeur, de deux soldats et d'une biologiste qui ne voit en elle qu'un cobaye indispensable à la découverte d'un vaccin.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "The Last Girl - Celle qui a tous les dons"
De : Colm McCarthy
Avec : Gemma Arterton, Glenn Close, Paddy Considine, Sennia Nanua, Fisayo Akinade
Sortie le : 02 novemb 2017
Durée : 106 minutes
Film classé : 12 ans et plus
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

« Récolter des données fait partie de ma mission » dit la doctoresse.

« Notre mission maintenant est de ne pas faire partie du menu » répond l’officier.

  • D’après le roman de Mike Carey « The Girl with All the Gifts »

Je ne suis pas adepte de ce genre de film. Et pourtant je n’ai pas lâché l’affaire un instant, pris par cette ambiance étrange d’une capitale anglaise abandonnée à une bande de zombies bien classiques. On les appelle les affams. On ne peut pas les approcher, les toucher, les regarder, sous peine de se faire dévorer. Pour leur échapper, une base militaire dans la banlieue de Londres a mis à l’abri quelques jeunes spécimens de la même engeance . Ils sont soumis à des expériences scientifiques afin de créer un vaccin.

Ils sont sous la coupe d’un régime militaire drastique, le pouvoir se protégeant ainsi de leurs facultés agressives. Eux aussi peuvent attaquer et manger les humains. Conditionnés pour ne pas en arriver là, ils ont toujours une mitraillette pointée sur leur déplacement.

A l’extérieur du camp, les zombies de plus en plus nombreux menacent d’envahir la zone militaire où le désordre et la peur se sont maintenant installés.

Dès qu’ils sortent de leur cellule, les enfants sont tenus attachés sur des fauteuils roulants.

Un camion réussit à percer les lignes ennemies. A l’intérieur, l’officier responsable des opérations de sauvegarde, la biologiste en charge des expérimentations, une éducatrice et Mélanie sa petite protégée. A nouveau prisonnière  face à un homme prêt à lui tirer dessus et une femme qui ne voit dans cette gamine qu’un cobaye.

L’expédition s’engage alors dans cette capitale anglaise (on l’appellera Londres) où le moindre faux pas est synonyme de mort cannibale. Les décors de ruines et d’abandon sont inquiétants, parfaitement posés. La scène où l’équipage doit parcourir un labyrinthe constitué de centaines d’affams encore endormis est assez impressionnante. Il ne faut faire aucun bruit, n’avoir aucun contact visuel, sinon c’est l’hallali.

Il y en aura plusieurs au cours de cette fuite désespérée et autant de répit dans une aventure où les uns et les autres tenteront d’unir leurs efforts pour mieux se comprendre.Une même condescendance à vouloir apaiser le temps et les esprits. Cette compréhension mutuelle (du militaire à l’éducatrice) évite le manichéisme latent de telles situations pour mieux dessiner des perspectives humanitaires plus engageantes.

C’est tout l’enjeu que le réalisateur Colm McCarthy aligne avec percussion dans sa mise en scène égale à l’engagement des forces en présence. Avec un casting surprenant mais totalement crédible lui aussi dans cette aventure de morts-vivants où Gemma Arterton en éducatrice attentive côtoie Paddy Considine, le doigt toujours sur la gâchette et Glenn Close telle une biologiste chevronnée.

La palme revient malgré tout à la jeune Sennia Nanua, zombie de l’enfance attachée à l’intelligence d’une vie innocente et fragile. Un beau portrait pour l’espoir.

« Récolter des données fait partie de ma mission » dit la doctoresse. « Notre mission maintenant est de ne pas faire partie du menu » répond l’officier. D'après le roman de Mike Carey "The Girl with All the Gifts" Je ne suis pas adepte de ce genre de film. Et pourtant je n’ai pas lâché l’affaire un instant, pris par cette ambiance étrange d’une capitale anglaise abandonnée à une bande de zombies bien classiques. On les appelle les affams. On ne peut pas les approcher, les toucher, les regarder, sous peine de se faire dévorer. Pour leur échapper, une base militaire dans la…
Le film

C’est le genre de film après lequel je ne cours pas. En matière d’effroi (d’épouvante ?)  c’est un niveau qui me suffit, je n’en demande pas plus et je trouve que cela suffit amplement à la fois à la scénographie et à la dramaturgie plus latente qu’explicite, autour de cette histoire d’enfants zombies. Mélanie qui parait la plus douée et intelligente s’échappe de la base militaire où les enfants infectés sont opérés afin de créer un vaccin. En compagnie de son éducatrice qui la préserve beaucoup, d’un officier et de la biologiste chargée de découvrir le remède miracle, elle va tenter de survivre à ce monde infecté. Mais dans ce Londres en ruine (décors parfaits), les zombies adultes, comme endormis au milieu de la cité, peuvent se réveiller à tout moment. C’est plutôt bien mis en scène, bien interprété (Gemma Arterton, Glenn Close, Paddy Considine,quand même...) et foncièrement crédible sur l’évolution de cette société cannibale, abandonnée à ses propres terreurs et livrée à la moindre incartade inhumaine. Et comme tout manichéisme est évacué dans ce maelstrom de mort-vivant, il est difficile de focaliser un point de vue unique, entre la force et la raison, et les bons et les méchants (qui ne le sont pas réellement). Ça ne fait pas très peur, ça garde un peu d’optimisme pour des jours meilleurs et la jeune héroïne est à croquer. Ça y est me voilà à mon tour infecté. Bon film.

User Rating: 4 ( 1 votes)
The Last Girl - Celle qui a tous les dons (DVD) de Colm McCarthy
Date de sortie du DVD : 2 November 2017
Format : PAL
Studio : Universal Pictures France
Duree : 106 minutes

PRIX : EUR 16,99 (Prix de depart : EUR 17,05)

Voir aussi

« Le Destin » de Youssef Chahine. Critique dvd

Trois dvd réunis dans un coffret, donc ce destin que l'Histoire nous ramène à la une d'une actualité brûlante

Laisser un commentaire