Accueil » A la une » « The Imposter ». DVD.Critique

« The Imposter ». DVD.Critique

Synopsis: 1994 Texas.Nicholas Barclay,13 ans disparaît.1997 Espagne.Des policiers recueillent un ado terrorisé. Il prétend être Nicholas. Pour sa famille c’est un immense soulagement. De retour aux Etats-Unis, Nicholas a un comportement étrange et sa famille semble fermer les yeux sur des incohérences flagrantes.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "The Imposter"
De : Bart Layton
Avec : Adam O-Brian, Anna Ruben
Sortie le : 02 octobre 2013
Distribution : Diaphana
Durée : 95 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Que  faut-il  retenir en priorité de cet excellent film ou documentaire, qui n’a rien du docu-fiction ou du cinéma-vérité. Un mélange des genres dont le résultat est hors du commun pour une histoire véridique, qui ne l’est pas moins.
Un jeune homme d’origine française, Frédéric Bourdin,  va réussir à usurper l’identité d’ un adolescent américain, disparu depuis trois ans ;subitement il refait surface en Espagne.
Je ne me souvenais pas  de cette histoire qui remonte à la fin des années 90  et dont Bart Layton nous relate par le menu, les tenants et les aboutissants. Sa méthode : mêler à des images d’archives, un scénario parfaitement élaboré autour de scènes reconstituées, du témoignage des intéressés, dont l’imposteur lui-même, revenu de ses frasques et sorti de prison.

La réussite du cinéaste est d’avoir su faire un ensemble cohérent de plusieurs éléments disparates. De la concrétisation des faits (disparition d’un gamin, sa découverte trois ans plus tard, le retour vers la famille…) aux nombreuses questions que posent un tel retournement .photo-The-Imposter-2012-1Et que soulèvent  plus ou moins ouvertement  les parties concernées par ce dossier étonnant, qui deviendra par la suite effarant. Des doutes que le spectateur relève lui aussi devant les incohérences du « héros » répondant à l’enquête du FBI ou bien face aux conclusions déposées par les spécialistes. Un enquêteur privé compare les oreilles et prouve qu’en trois ans, elles n’ont pas pu évoluer de cette manière ; un linguiste affirme qu’il est impossible que le cas étudié, soit d’origine américaine.
Le plus intéressant dans l’histoire est bien évidemment l’attitude de la famille, qui « voulait se persuader qu’il s’agissait bien de leur enfant » reconnaît un policier.
« Ou bien, s’ils acceptaient un inconnu, c’est qu’ils avaient quelque chose à cacher » pense l’imposteur qui devant une situation qu’il juge lui-même inconcevable, conclue qu’il vivait « dans un monde où les gens mentaient encore plus que moi ».
Ce qui n’est peut-être pas faux, mais n’excuse en rien son  attitude totalement destructrice . Et  l’enquête ouverte pour la disparition de l’enfant ne donnera rien. La justice poursuivra son cours, une énigme supplémentaire dans un dossier qui n’a pas encore tout résolu.

  • Rencontre avec l’équipe ( 40 mn )

Les producteurs et réalisateur se sont interrogés sur l’opportunité de la tribune qu’ils allaient offrir au malfaiteur. « Nous ne voulions pas qu’il s’auto-congratule, c’est un excellent conteur et manipulateur ». Voilà le genre de réflexion que l’on peut entendre dans cet excellent supplément, qui complète effectivement très bien le film. On voit comment l’équipe a parcouru « la planète » afin de reconstituer les faits, dénicher des archives, et les témoins, alors que « la famille était introuvable ».

Frédéric Bourdin, l'homme qui a inspiré le film
Frédéric Bourdin, l’homme qui a inspiré le film

Adam O’Brian, le rôle-titre, explique comment il a abordé le rôle (mimiques à l’appui) alors que les repérages en Europe « donnent déjà une forme au film ».

Que  faut-il  retenir en priorité de cet excellent film ou documentaire, qui n’a rien du docu-fiction ou du cinéma-vérité. Un mélange des genres dont le résultat est hors du commun pour une histoire véridique, qui ne l’est pas moins. Un jeune homme d’origine française, Frédéric Bourdin,  va réussir à usurper l'identité d' un adolescent américain, disparu depuis trois ans ;subitement il refait surface en Espagne. Je ne me souvenais pas  de cette histoire qui remonte à la fin des années 90  et dont Bart Layton nous relate par le menu, les tenants et les aboutissants. Sa méthode : mêler à des images d’archives, un…

Review Overview

Le film
Les bonus

Mêlant images d’archives, interviews et scènes reconstituées, ce documentaire relate avec une incroyable maestria dans l’approche cinématographique, une imposture hors du commun. Elle fait témoigner son auteur Frédéric Bourdin, surnommé "le caméléon", l’imposteur de l’histoire ici racontée comme une fiction. Mais c’est une histoire vraie, relatée comme un documentaire. Alors, il faut le voir pour le croire.

Avis Bonus : Un excellent documentaire sur l’avant, et le pendant du tournage. On y apprend encore beaucoup de choses…

User Rating: Be the first one !
The Imposter (DVD) de Bart Layton
Date de sortie du DVD : 2 October 2013
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Diaphana
Duree : 95 minutes

PRIX : EUR 13,00 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« Mal de Pierres » de Nicole Garcia. Critique cinéma-dvd

Une sortie dvd d'un film excellent, en attendant les César, vendredi

Laisser un commentaire