Accueil » A la une » « Southcliffe » de Sean Durkin . Critique DVD

« Southcliffe » de Sean Durkin . Critique DVD

Synopsis: Ville anglaise, Southcliffe voit s'abattre sur elle une vague de plusieurs fusillades le même jour, causant la mort de nombreuses personnes. Un journaliste reviendra dans cet endroit qui l'a vu grandir. Il sera témoin des différentes émotions ressenties par les proches des victimes à la suite de ces évènements : la peine, le deuil, la culpabilité et la rédemption...

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Southcliffe"
De : Sean Durkin
Avec : Sean Harris, Rory Kinnear, Shirley Henderson, Eddie Marsan, Joseph Dempsie
Sortie le : 03 février 2015
Distribution : Editions Montparnasse
Durée : 208 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
La série

Meilleur dvd Février 2015 ( 7 ème )

Au début, après la lecture du pitch, vous ne comprenez pas forcément ce qui vous arrive. Des soldats de retour d’Afghanistan, l’un d’entre eux peut-être plus marqué que les autres, surtout lors de sa rencontre avec un ancien militaire . Jusque-là, la petite ville anglaise ronronnait tranquillement, noyée dans  la grisaille de sa côte embrumée.Un état d’esprit, un décor. Voilà ce que nous présentent en préambule le réalisateur Sean Durkin, et le scénariste Tony Grisoni, qui sur cette base édifient un récit hallucinant, mais tellement plausible sur la nature humaine, confinée dans l’étroitesse de son quotidien. Trop étroit pour certains…

Il suffit qu’un homme, un matin se réveille, et tire sur tout ce qu’il bouge, et la normalité du jour prend des airs de drame, de catastrophe et de remords enfouis. Car l’assassin n’agit pas forcément au hasard, son histoire est trop complexe quand elle ressurgit à travers une mise en scène tout aussi déroutante.

Dans un entrelacs de situations diverses, un seul homme parvient à capter l’attention des villageois maintenant confrontés à leur propre histoire. Comment en est-on arrivé là ? Pour répondre à la question Tony Grisoni use de tous les ressorts dramatiques, psychologiques et techniques de son média dans une réalisation qui privilégie beaucoup les attentes d’un montage très déstabilisant.

Southcliffe

Irrégulier, qui insinue, revient sur les événements, les précède, sur un mode opératoire bien huilé . Il nous prévient et nous  incite à nous méfier des scènes à venir, quand une jolie joggeuse, matinale s’apprête à prendre des chemins encore endormis.

On ne voit rien des tueries, ou si peu, mais l’avant et l’après mêlés à un sentiment de peur, de crainte, et de violence que le cinéaste accentue par ce montage si particulier auquel l’enfant du pays prête l’ innocence d’autrefois. Un argument de plus en plus utilisé dans les séries afin d’attiser les braises du souvenir, du passé et des histoires que l’on croyait à jamais oublier.

C’est le rôle de Rory Kinnear parfait en fouineur vautour, qui lui aussi à le goût de la vengeance dans la bouche et le regard perdu. Par  le biais de son enquête, remonte à la surface son histoire, celle du tueur et de tout le village qu’il prend à témoin pour le montrer du doigt. On s’interroge un peu, et si c’était à refaire, mais le mal est fait.

photo-Southcliffe-2013-7

J’ai cité Rory Kinnear mais le casting est parfait avec Sean Harris dans le rôle du tueur, Eddie Marsan  et Shirley Henderson, mari et femme déchirés par la perte de leur fille. Ils s’interrogent, se divisent, ils n’ont rien vu venir. «  Personne ne voit jamais rien à Southcliffe » relève le journaliste.

Meilleur dvd Février 2015 ( 7 ème ) Au début, après la lecture du pitch, vous ne comprenez pas forcément ce qui vous arrive. Des soldats de retour d’Afghanistan, l’un d’entre eux peut-être plus marqué que les autres, surtout lors de sa rencontre avec un ancien militaire . Jusque-là, la petite ville anglaise ronronnait tranquillement, noyée dans  la grisaille de sa côte embrumée.Un état d’esprit, un décor. Voilà ce que nous présentent en préambule le réalisateur Sean Durkin, et le scénariste Tony Grisoni, qui sur cette base édifient un récit hallucinant, mais tellement plausible sur la nature humaine, confinée dans…

Review Overview

La série

Une série made in Britain qui une fois encore sort des sentiers battus, malgré un argument usé jusqu’à la corde. Le retour d’un enfant du pays où sévit maintenant un tueur. L’occasion de raviver les souvenirs, soutenir la culpabilité de tout un village et les non-dits d’une histoire que le journaliste enquêteur englobe dans sa propre relation des faits. C’est merveilleusement bien agencé par un réalisateur qui tient autant au scénario qu’au montage, liant l’ensemble dans le confort tranquille des petites villes, où tout se sait, rien ne se dit, et la vie continue La façon de mêler le présent et le passé, qui s’entrechoquent comme dans une continuité participe à l’intérêt d’un récit qui bouscule bien des idées reçues sur le sujet. Le casting est parfait

User Rating: Be the first one !
Southcliffe (DVD) de Sean Durkin
Date de sortie du DVD : 3 February 2015
Format : PAL
Studio : Editions Montparnasse
Duree : 208 minutes

PRIX : EUR 18,00 (Prix de depart : EUR 15,00)

Voir aussi

« Lion » de Garth Davis . Critique cinéma

Je ne sais pas si les Oscars vont suivre ( 6 nominations ) , mais ça ne mérite pas ça

Laisser un commentaire