Accueil » Guerre » [Sortie Cinéma] « Sous la ville »

[Sortie Cinéma] « Sous la ville »

Synopsis: L'histoire vraie de Leopold Socha, un employé des égouts de Lvov, une ville polonaise occupée par les nazis. S’il a accepté par simple intérêt financier de cacher un groupe de Juifs échappé du ghetto, il va finir par risquer sa vie pour les sauver de l’extermination.

La fiche du film

Le film : "Sous la ville"
De : Agnieszka Holland
Avec : Robert Wieckiewicz, Benno Fürmann
Sortie le : 10/10/2012
Distribution :
Durée : 145 Minutes
Genre : Drame
Type : Long-métrage

Sous la ville .Le récit suit l’histoire du polonais Leopold Socha, qui passe de voleur à héros durant la Seconde Guerre mondiale en sauvant la vie d’un groupe de juifs de Lvov. Quand Socha rencontre le groupe pour la première fois, c’est uniquement par intérêt financier qu’il décide de lui trouver une cachette dans les canaux. Progressivement, son attitude va toutefois s’émousser. Et le jeune homme va finir par risquer sa propre vie pour sauver hommes, femmes et enfants de l’extermination.

Agnieszka Holland est coutumière de projet mettant en scène un personnage principal en défenseur de la veuve et de l’orphelin. Son précédent film Janosik : a true story abordait ainsi  la célèbre histoire du Robin des Bois slovaque. Cette fois, le héros de son long métrage In Darkness, au départ de l’intrigue jeune délinquant, va se révéler être une âme prête au sacrifice pour le bien d’autrui.

Pour dresser un portrait réaliste de la domination nazie en Pologne, elle abat très vite ses cartes. On assiste ainsi à ce que l’on peut considérer comme une véritable séance de torture. Des femmes juives, nues, sont chassées à travers la forêt à l’aide de pistolets, pour y être ensuite abattues froidement. L’idée était d’immerger le plus possible le long métrage dans l’atmosphère pesante d’un ghetto surpeuplé et crasseux.

Agnieszka Holland s’est longtemps demandée si elle tournerait In Darkness en anglais. Elle a finalement décidé de n’utiliser que le polonais et l’allemand, quitte à ne pas atteindre un public aussi large qu’escompté. Son ambition : faire un film sur la Shoah aussi réaliste que possible et ce, sans compromis.

Voir aussi

« The Wall » de Doug Liman. Critique cinéma-Bluray

Un huis clos au grand air où l’air vient à manquer, haletant !

4 Commentaires

  1. quelle est la date prévue pour la commercialisation en BLUE-RAY et en version francaise de ce film ?

    cordialement

  2. aucune indication à l’heure actuelle, mais en générale il faut compter six mois au minimum après
    la sortie cinéma , donc au printemps prochain , probablement

Laisser un commentaire