Voir aussi

« Un Divan à Tunis » de Manele Labidi. Critique cinéma

Golshifteh Farahani est de tous les plans, brillante, virevoltante. Quelques saillies drolatiques disent habilement le …

Laisser un commentaire