Accueil » Aventure » « Reporters Saison 2 » de Gilles Bannier, Jean-Marc Brondolo. Critique dvd

« Reporters Saison 2 » de Gilles Bannier, Jean-Marc Brondolo. Critique dvd

" Reporters" ( Studio Canal ) La saison 2, débute par une violente explosion dans un bus d’Arabie Saoudite tuant 11 ressortissants Français. Alexandre Marchand (Gregori Derangère) journaliste en poste à Riyad pour TV2F assiste en direct à cet attentat. Canal + envisage de mettre un terme à la série

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Reporters - Saison 2"
De : Gilles Bannier, Jean-Marc Brondolo
Avec : Patrick Bouchitey, Grégori Derangere
Sortie le : 23 juin 2009
Distribution : StudioCanal
Durée : 520 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 3
Le film

La saison 2 débute par une violente explosion dans un bus d’Arabie Saoudite tuant 11 ressortissants Français. Alexandre Marchand  (Gregori Derangère) journaliste en poste à Riyad  pour TV2F assiste en direct à cet attentat. Il décide de pousser les investigations, et croise alors la route de  Thomas Schneider.

Ce journaliste zélé poursuit sans relâche le parti politique « Démocratie républicaine » crée par Jacques Barlier l’actuel  premier ministre et son assistant de cabinet Christian Janssen (Robert Plagnol).

L’attentat n’a rien d’un simple délire orchestré par des terroristes. Des enjeux économico-politiques priment.

reporters saison 2

Michel Cayatte (Patrick Bouchitey), journaliste à l’ancienne pour « 24 heures », est toujours à l’affiche, avec sa fille Elsa, qui pourtant cherche à déloger sans retenue son collègue et amant Alain Massart du 20 heures. Les coulisses de la télé, en somme avec ses coups bas et ses bidouilles, ses fausses interviews (toute ressemblance avec PPDA serait fortuite).

Les auteurs Alban Guitteny et Olivier Kohn montrent aussi avec justesse la difficulté de la presse écrite  (concurrence des journaux gratuits, Internet) , autour de l’exemple de Florence Daumal (Anne Coesens) la directrice de « 24 heures » qui se voit dans l’obligation de reformer la politique éditorialiste de son canard pour le sauver de la faillite .

Tiraillée par son ambition personnelle, les pressions politiques  et la réalité économique, son boulot ne s’annonce pas de tout repos.

Une série très réaliste, avec des comédiens  impeccables. L’excellente prestation de Patrick Bouchitey n’éclipse pas le talents d’Anne Coesens ,Jérôme Robart , Gregori Derangère et Robert Plagnol . A noter la présence de Marianne Denicourt , l’amante tourmentée du premier ministre.

Malgré un scénario rythmé et bien foutu, on peut simplement lui reprocher sa richesse : détournement de fonds, trafic d’armes, services secrets, journaliste corrompu, politiciens véreux, tueur en série… Un  plongeon vertigineux dans les entrailles de la presse et du pouvoir politique, et des liens douteux  qu’ils entretiennent.

Canal + nous a habitués à produire des séries de qualités (Engrenages, Mafiosa, La commune) n’ayant pas à rougir des américains. « Reporters » en fait partie.

  • Il n’y aura malheureusement pas de Saison 3
La saison 2 débute par une violente explosion dans un bus d’Arabie Saoudite tuant 11 ressortissants Français. Alexandre Marchand  (Gregori Derangère) journaliste en poste à Riyad  pour TV2F assiste en direct à cet attentat. Il décide de pousser les investigations, et croise alors la route de  Thomas Schneider. Ce journaliste zélé poursuit sans relâche le parti politique « Démocratie républicaine » crée par Jacques Barlier l’actuel  premier ministre et son assistant de cabinet Christian Janssen (Robert Plagnol). L’attentat n’a rien d’un simple délire orchestré par des terroristes. Des enjeux économico-politiques priment. Michel Cayatte (Patrick Bouchitey), journaliste à l’ancienne pour « 24 heures », est…

Review Overview

Le film

Une très belle série, des acteurs au top. Malgré un scénario un peu alambiqué la saison 2 de reporters est incontournable.

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« It must be heaven » de Elia Suleiman. Critique cinéma-VOD

Un conte burlesque sur l'identité, la nationalité et l'appartenance. Drôle et fantaisiste, mais sérieux quand même !

9 Commentaires

  1. Très bonne série : autant la saison1 que la saison2. Seul bémol dans la saison2 (et c’est noté dans l’article), la richesse du scénario (bien compliqué).
    Une des meilleures séries non humoristique que j’ai vu.

  2. Dis donc, ce Michel Cayatte, tu crois pas qu’ils sont allés le chercher en Indre-et-Loire ?

  3. Des reporters de ce genre, il y en a des tonnes, et c’est pourquoi cette série française, est excellente
    elle se nourrit de ce qui existe
    La situation de la presse en France est aussi très bien traitée

Laisser un commentaire