A noter que parmi les nombreux figurants, un certain Loïc Corbery apparait pour la première fois au cinéma. Ainsi que mon vieux copain de théâtre Jean-Marc Doron dans la pelure du gendarme

marthe

Voir aussi

« Network, main basse sur la télévision » de Sidney Lumet. Critique cinéma

Mais que s'est-il passé ses quarante dernières années à la télévision ? On aurait dû se méfier

Laisser un commentaire