Accueil » Comédies dramatique » « Just like a woman ». DVD.Critique

« Just like a woman ». DVD.Critique

Synopsis: La trentaine, Marilyn ne supporte plus la morosité de son quotidien . Le jour où elle est licenciée, elle découvre que son époux n’est pas forcément celui qu’elle croyait. Elle quitte tout pour passer une audition de danse orientale à Santa Fe. En chemin, elle retrouve Mona, jeune immigrée du drugstore voisin, qui ne supporte plus sa belle-mère…

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Just Like a Woman"
De : Rachid Bouchareb
Avec : Sienna Miller, Golshifteh Farahani
Sortie le : 04 juin 2013
Distribution : Blaq Out
Durée : 91 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

Deux femmes en route pour l’aventure, dans une même bagnole, çà vous rappelle peut-être quelque chose. Mais pas de Thelma, ni de Louise, dans ce road movie chauffé aux braises d’une situation économique chancelante et de rapports amoureux tout aussi indécis.

C’est pourquoi elles sillonnent les routes américaines en direction de Santa Fe : l’une échappe à la police, l’autre s’apprête à passer une audition pour devenir danseuse professionnelle …orientale. Ces deux vies en parallèle  se croisent dans une folle échappée, qui entre tristesse et mélancolie, connaît bien des vicissitudes dans un monde raciste et xénophobe.

C’est du moins ce que nous rapporte Rachid Bouchareb qui pour les Etats-Unis, pour ses paysages surtout, a les yeux de Chimène. Dans un  cadre  souvent magnifique, nos deux héroïnes sont bien en place, porteuses d’une histoire que le spectateur a pu découvrir en quelques plans parfaitement brossés. Les voici en fuite permanente dans ces grands espaces à l’horizon bouché.

Just Like a Woman

Bizarrement arc bouté à ce road movie made in USA , Bouchareb peine à trouver un rythme, ou alors un second souffle qui relancerait un scénario de plus en plus nonchalant, hésitant entre le périple routier et l’enquête policière. Quand l’un se fond dans l’autre, on voit les strates .Il y a trop de flottement dans la mise en scène, qui ne sait pas trop quel ton adopter.

Ce que ressentent les acteurs du film, un peu empêtrés dans leurs vêtements exotiques ou leur déracinement chronique. Habituellement j’aime beaucoup Roschdy Zem, qui dans un rôle très secondaire, semble ici avoir perdu ses repères. Et que dire de la pauvre Golshifteh Farahani, découverte par Hiner Saleem (« Si tu meurs, je te tue », «  A propos d’Elly ») : elle  cherche désespérément une attitude, une posture, un regard.

Par l’auteur de « London River », alors excellent portraitiste, je m’attendais à une autre peinture de cette Amérique, peut-être trop sublimée par sa musique et ses paysages qui n’en finissent pas. Son amour du cadre procure de très jolies photos, mais ce n’est quand même pas suffisant pour faire un film.

 

 

 

Deux femmes en route pour l’aventure, dans une même bagnole, çà vous rappelle peut-être quelque chose. Mais pas de Thelma, ni de Louise, dans ce road movie chauffé aux braises d’une situation économique chancelante et de rapports amoureux tout aussi indécis. C’est pourquoi elles sillonnent les routes américaines en direction de Santa Fe : l’une échappe à la police, l’autre s’apprête à passer une audition pour devenir danseuse professionnelle …orientale. Ces deux vies en parallèle  se croisent dans une folle échappée, qui entre tristesse et mélancolie, connaît bien des vicissitudes dans un monde raciste et xénophobe. C’est du moins ce que…

Review Overview

Le film

Paradoxal : un road movie qui se traîne. Sans véritable inspiration, Rachid Bouchareb entraîne ses deux héroïnes sur les routes américaines, en revenant de temps en temps sur les circonstances qui les ont poussées à prendre le large. D’où ce sentiment de flottement dans la mise en scène qui rejaillit sur le jeu des acteurs un peu perdus dans ce récit visiblement trop plaqué sur le « made in USA ».

Avis Bonus : Il n'y en a pas

User Rating: Be the first one !
Just Like a Woman (DVD) de Sienna Miller, Golshifteh Farahani, Bahar Soomekh, Tim Guinee, Roschdy Zem
Date de sortie du DVD : 4 June 2013
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Blaq Out
Duree : 91 minutes

PRIX : EUR 13,00 (Prix de depart : EUR 20,02)

Voir aussi

« Sing street » de John Carney. Critique cinéma-bluray

Deauville n'en voulait pas, Dinard lui a tout accordé