Accueil » A la une » « Furie » de Brian de Palma. DVD.Critique

« Furie » de Brian de Palma. DVD.Critique

Synopsis: Le père d’un enfant doué de pouvoirs de voyance se met à la recherche de son fils. Celui-ci a été enlevé par une agence de contre-espionnage qui veut utiliser ses aptitudes paranormales à des fins politiques. Il est aidé par une jeune étudiante qui a les mêmes pouvoirs que son fils…

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Furie"
De : Brian De Palma
Avec : Kirk Douglas, John Cassavetes
Sortie le : 23 octobre 2013
Distribution : Carlotta Films
Durée : 113 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 2
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Octobre 2013 ( 9 ème )

BrianDe Palma mélange les genres et les couleurs pour imaginer ce que l’on appellera communément un thriller-fantastique.Un style indéfini par ses soins. « Furie », c’est une somme cinématographique, de composantes plus ou moins cohérentes, dans des registres si disparates (larmoyant, effrayant, confidentiel, drôle…) qu’au bout du suspense, la ligne n’est jamais claire.
C’est le gros défaut du film, mais est-ce un défaut ? Je n’imagine pas De Palma s’emmêlant les pieds par plaisir et déviant, juste pour embêter le voyeur. Le parti pris, quasi iconoclaste (la manière légère avec laquelle il nous présente son héros, Peter, est assez surprenante, mais ça fonctionne) donne à l’ensemble de cette aventure une pointe de curiosité, toujours acérée.,
On se demande toujours ce qui peut bien arriver à ses personnages pris dans l’engrenage d’un complot aux ramifications étranges. On se demande qui sont ces gens louvoyant dans la marge. Comme son gamin est doté de dons surnaturels, notre Peter est envoyé ad patres, d’où il revient illico-presto, histoire de se venger. Il faut dire que le fiston est maintenant aux mains d’une organisation secrète qui souhaite utiliser son pouvoir para-normal.

J’arrête là l’évocation d’une histoire assez complexe, qui lorsqu’elle s’empatouille dans des considérations extra-scientifiques, me barbe un tantinet. Ce n’est pas ce que le réalisateur maîtrise le mieux, même si c’est  l’esprit du scénario .

Furie
Il tient malgré tout, tout son petit monde au bout de sa caméra, (Kirk Douglas, John Cassavetes, Amy Irving, ) réalisant des scènes de première importance (je ne parle pas de l’ultime, abracadabrante) : la façon dont le héros échappe au début à ses poursuivants, le manège où le gamin se remémore la physionomie des assaillants de son père, la fuite d’une jeune fille dans la rue…
Le film a été réalisé en 1978, et j’imagine que la patte De Palma à cette époque devait se distinguer de bien de ses confrères plus conformes aux canons du septième art. 35 ans plus tard, il en reste de beaux restes. Surprenant, mais à voir, assurément.

LES SUPPLÉMENTS

  • . Du sang sur l’objectif (26 mn). Un entretien avec Richard H. Kline, directeur de la photographie. « Brian travaillait beaucoup sur croquis, c’est plus simple, il suffisait de placer la caméra en fonction, et je me chargeais de la prise de vue .Je l’ai convaincu de faire des répétitions, ce qu’il ne faisait jamais auparavant, après quoi on a laissé tomber les croquis, j’ai toujours réussi à convaincre les réalisateurs « .
  • . Histoires de pivotage (13mn). Fiona Lewis  qui joue l’assistante du docteur, revient sur son personnage et sur sa dernière scène… culte. C’est très intéressant ce qu’elle raconte sur et autour du film, et la manière de travailler de Brian de Palma.  » Il avait une façon de tout mettre en œuvre pour provoquer les frissons, même si aujourd’hui les trucages peuvent paraître puérils, à l’époque c’était quelque chose »

Elle évoque saussi on premier vrai rôle dans «  Le bal des vampires », où  Roman Polanski « m’a tout appris, il déclamait et je devais répéter. Si mon interprétation n’est pas si mauvaise, c’est grâce à lui ».

Furie

  • . « Furie » : journal de tournage (48mn). Sam Irvin revient sur son expérience au cœur du tournage et sur la publication de son making-of dans la revue Cinefantastique.

Il nous explique par exemple pourquoi Cassavetes acceptait de tourner dans des films hollywoodiens. En lisant le roman, il n’a pas aimé son personnage, qui a été remanié sur le scénario. Est-il intervenu dans le développement de son rôle ?

  • « Double négative » (1984 – Couleurs – 16mn). Un court-métrage de Sam Irvin, hommage au cinéma de Brian De Palma. Sam Irvin qui par la suite ne laisse pas un souvenir impérissable dans le monde du 7ème art, réussit là un petit moment de bonheur cinématographique.

C’est bien ramassé, dynamique, à l’image d’un scénario bien ficelé qui  surprend son petit monde et ne ménage pas le monde du cinéma. « Le budget frôlait l’inexistant à l’image de la morale des producteurs ».

Meilleur dvd Octobre 2013 ( 9 ème ) BrianDe Palma mélange les genres et les couleurs pour imaginer ce que l’on appellera communément un thriller-fantastique.Un style indéfini par ses soins. « Furie », c’est une somme cinématographique, de composantes plus ou moins cohérentes, dans des registres si disparates (larmoyant, effrayant, confidentiel, drôle…) qu’au bout du suspense, la ligne n’est jamais claire. C’est le gros défaut du film, mais est-ce un défaut ? Je n’imagine pas De Palma s’emmêlant les pieds par plaisir et déviant, juste pour embêter le voyeur. Le parti pris, quasi iconoclaste (la manière légère avec laquelle il…

Review Overview

Le film
Les bonus

Un film bizarre, sans queue ni tête, en apparence, et pourtant animé d’une histoire qui entre le thriller et le fantastique a du bien remuer les consciences en 1978, lors de sa sortie. Des pouvoirs surnaturels à ceux d’une police parallèle bien inquiétante, le cinéaste ne fait aucun distinguo : il faut se prévenir de toute intrusion et se méfier de la technologie détournée, au service des consciences. Il y a 35 ans De Palma nous promettait un monde sans pitié. Il n’avait pas tort…

Avis bonsu Beaucoup d'interventions et de points de vue sur l'histoire de ce film, avec en prime ,un court métrage très intéressant de Sam Irvin

User Rating: Be the first one !
Furie [Édition Collector] (DVD) de Brian De Palma
Date de sortie du DVD : 8 November 2013
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Carlotta Films
Duree : 113 minutes

PRIX : EUR 11,66 (Prix de depart : EUR 11,66)

Voir aussi

« Moka » de Frédéric Mermoud. Critique dvd

Diane a perdu son fils dans un accident de la circulation. La voiture ne s’est pas arrêtée. …