Accueil » Comédies dramatique » « Au bout du conte » d’Agnès Jaoui. Critique DVD

« Au bout du conte » d’Agnès Jaoui. Critique DVD

Synopsis: Il était une fois une jeune fille qui croyait au grand amour, aux signes, et au destin ; une femme qui rêvait d'être comédienne et désespérait d'y arriver un jour ; un jeune homme qui croyait en son talent de compositeur mais ne croyait pas beaucoup en lui. Il était une fois une petite fille qui croyait en Dieu. Il était une fois un homme qui ne croyait en rien.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Au bout du conte"
De : Agnès Jaoui
Avec : Jean-Pierre Bacri, Agathe Bonitzer, Agnès Jaoui
Sortie le : 06 juillet 2013
Distribution : Memento Films
Durée : 107 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Meilleur dvd Juillet 2013 ( 3 ème )

Deux pour écrire le scénario. L’objectif  vaut bien une telle complicité. «  Au bout du conte », une écriture magnifique, si naturelle que l’on n’imagine ni le poids des mots, ni leur signification. Ils s’entendent  comme une petite musique de cinéma, qui ne s’arrêterait jamais.

Les dialogues, les situations, même les plus insolites, coulent de source, fluides, dans ce récit qui entre légende et réalité, se faufile au gré des humeurs. Au lecteur-spectateur  de se frayer un passage, et dieu sait que les chemins ne manquent pas dans ce foisonnement d’idées et de bonheur conjugués. Malgré des rapports conflictuels, le mal être d’une gamine , et le désamour qui va et vient.

C’est l’histoire d’un jardin d’enfants où une fée imagine les aventures d’un prince charmant et de sa belle qui ne veut pas se faire embrasser. Quand elle quitte sa baguette magique, la dame retrouve le monde des grands qui ressemble bigrement à ce qu’elle vient de voir chez ses petits protégés.

photo-Au-bout-du-conte-2012-12

Des personnages bizarrement affûtés au gré de la poésie qui fleurit dans le jardin de la fée. C’est la grande tata de Laura qui  elle, attend le grand amour. La tata elle, espère un jour décrocher le rôle de sa vie. Elle est comédienne.

 Comme tous les gens qui l’entourent , acteurs et spectateurs de leur petit bout d’univers où Amélie Poulain a dû semer quelques graines. Une même et fausse insouciance, bercée par la comédie des grands. Un apprenti compositeur sur les bords du succès, un impresario aussi mystérieux que ténébreux (Benjamin Biolay, fabuleux) et ce moniteur d’auto-école qui ne croit plus en rien.

Jean-Pierre Bacri possède là un rôle à sa mesure . Mais le comédien est bien au-delà du personnage, sublime et poignant, désespérant aussi , pour son incrédulité et son incapacité  à parler aux autres.

Une infirmité que la réalisatrice Agnès Jaoui filme à hauteur du cœur et des sentiments ; il y a beaucoup de fantaisie et d’élégance dans la posture de ses personnages qui empruntent autant au Petit Chaperon Rouge qu’à La Belle au bois dormant. Ces contes et légendes défilent sous nos yeux le plus naturellement du monde et Biolay en méchant loup, c’est la cerise sur le gâteau. J’en reprendrais bien une tranche.

photo-Au-bout-du-conte-2012-5

LES SUPPLEMENTS

  • Rencontre avec Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri (15 mn) .Elle se fait à l’occasion d’un débat après projection. La manière est un peu statique, face au public, heureusement elle est entrecoupée d’extraits du film. Le duo raconte sa façon de travailler, le fantasme du beau chevalier, (« et chez les hommes  » interroge la réalisatrice, « ça n’existe pas » ?) et les effets spéciaux à deux balles. Ca ne mange pas de pain…
  • Scènes coupées (6 mn). Celle dans le jardin de Wolf, très courte, est anecdotique, mais marrante, bien dans l’esprit du film Elle aurait pu être conservée. Avec la séquence, « Salon de thé », à la limite, pour l’indélicatesse du garçon…
Meilleur dvd Juillet 2013 ( 3 ème ) Deux pour écrire le scénario. L'objectif  vaut bien une telle complicité. «  Au bout du conte », une écriture magnifique, si naturelle que l’on n’imagine ni le poids des mots, ni leur signification. Ils s’entendent  comme une petite musique de cinéma, qui ne s’arrêterait jamais. Les dialogues, les situations, même les plus insolites, coulent de source, fluides, dans ce récit qui entre légende et réalité, se faufile au gré des humeurs. Au lecteur-spectateur  de se frayer un passage, et dieu sait que les chemins ne manquent pas dans ce foisonnement d’idées et de bonheur…

Review Overview

Le film
Les bonus

Pointant une fois encore le comportement des grands, Jaoui-Bacri traitent avec fantaisie de sujets légèrement graves. De l’instabilité des couples à l’éducation des enfants, ils prétextent quelques contes et légendes pour mieux faire passer la pilule. Avec des comédiens au top, étonnant Biolay, et Bacri qui m’étonne encore, l’ordonnance est à prescrire d’urgence. C’est fin, c’est drôle, c’est frissonnant …

Avis Bonus : Une rencontre , sans véritable conséquence et quelques scènes coupées

User Rating: Be the first one !
Au bout du conte (DVD) de Agnès Jaoui
Date de sortie du DVD : 6 July 2013
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Memento Films
Duree : 107 minutes

PRIX : EUR 7,55 (Prix de depart : EUR 7,55)

Voir aussi

« Rock’n roll » de Guillaume Canet. Critique cinéma

L'auteur-réalisateur-interprète se flingue à tout va, il se fait trop de mal !

4 Commentaires

  1. Une fois de plus le couple Jaoui-Bacri nous enchante, un très grand moment avec un Bacri au sommet de son art, il ne m’a jamais autant fait rire mais il est aussi très émouvant. Du pur bonheur, on en redemande : des clins d’oeil aux contes qu’on s’amuse à chercher (certains sont très gros avec un Benjamin Biolay en loup). Cela vaut bien un 4 étoiles effectivement.

Laisser un commentaire