Accueil » A la une » « Ben is back » de Peter Hedges. Critique cinéma-dvd

« Ben is back » de Peter Hedges. Critique cinéma-dvd

Synopsis: La veille de Noël, Ben, 19 ans, revient dans sa famille après plusieurs mois d’absence. Sa mère, Holly, l’accueille à bras ouverts tout en redoutant qu’il ne cède une fois de plus à ses addictions. Commence alors une nuit qui va mettre à rude épreuve l’amour inconditionnel de cette mère prête à tout pour protéger son fils.

La fiche du film

Le film : "Ben Is Back"
De : Peter Hedges
Avec : Julia Roberts, Lucas Hedges
Sortie le : 16/01/2019
Durée : 102 Minutes
Genre : Drame
Type : Long-métrage
Le film
  • Sortie DVD : 10 Juillet

Ben est de retour, Julia Roberts aussi, mère courage, totalement investie dans son rôle. Un talent qui ne force pas, mais renverse tout sur son passage. Un peu étouffant, un peu Chevalier blanc…

Au secours de son fils aîné, conscient de la chute inéluctable dans laquelle il risque d’entraîner sa petite famille. Ben a quitté le centre de désintoxication et son geste peut lui coûter cher. Pour sa santé, sa sécurité et celle de ses proches. Son beau-père est catastrophé, sa sœur cadette craint le drame.

Il assure de sa bonne foi, de sa bonne tenue et donne des gages de son sérieux. Même si les yeux dans les yeux il prévient sa mère de ne jamais lui faire confiance. C’est dit avec douceur, et beaucoup d’amour et Holly veut y croire.

Où qu’il aille, Holly sera toujours présente..

Le contrat est strict, elle ne le lâchera pas durant ces fêtes de Noël, après quoi, retour au centre. Ben s’applique et la messe de minuit le remplit d’émotion. Au retour, dans la maison, les choses ont changé. Le chien à disparu.

Un détail qui sonne comme une alarme aux yeux du junkie.

Le combat d’une mère devient celui d’une famille confrontée au passé d’un fiston dont il tente de les éloigner en s’enfonçant peu à peu dans une nuit de nouvelle perdition. Une nuit de terreur pour Holly qui découvre le mal et le danger, la souffrance et l’abandon.

C’est là semble-t-il que souhaitait se rendre Peter Hedges, réalisateur appliqué et consciencieux de l’enjeu de ses ébats. Ils sont sans reproches ni exhortation particulière. On a salué l’implication de Julia Roberts, et le metteur en scène la suit aveuglément.

Il navigue à vue dans un thriller qui s’étiole en abandonnant le portrait du gamin addict (en quête d’une véritable réhabilitation) pour une histoire de drogue et de dealers entretenus dans la légende. On frissonne parfois, on s’étonne aussi beaucoup des lâchetés d’un scénario qui oublie le plein d’essence mais repart quand même à fond les ballons.

Le reste de la famille a toujours été tenu à l’écart

Lucas Hedges, sert bien la cause de son papa autour d’une affiche de bons comédiens, très certainement, (Courtney B. Vance, Kathryn Newton …)  mais aussi faire valoir d’une entreprise quasi familiale. Julia Roberts , mater dolorosa, jusqu’au bout !

Sortie DVD : 10 Juillet Ben est de retour, Julia Roberts aussi, mère courage, totalement investie dans son rôle. Un talent qui ne force pas, mais renverse tout sur son passage. Un peu étouffant, un peu Chevalier blanc… Au secours de son fils aîné, conscient de la chute inéluctable dans laquelle il risque d’entraîner sa petite famille. Ben a quitté le centre de désintoxication et son geste peut lui coûter cher. Pour sa santé, sa sécurité et celle de ses proches. Son beau-père est catastrophé, sa sœur cadette craint le drame. Il assure de sa bonne foi, de sa bonne…
Le film

Je ne sais si Julia Roberts excellente, n’en fait pas un peu trop ou bien agit en toute liberté dans cette aventure de mère courage que le réalisateur lui confie quasiment la bride sur le cou. Elle est de tous les instants au secours de son fils junkie qu’elle veut sauver par tous les moyens, même au prix d’un sacrifice exemplaire. En délaissant alors au propre comme au figuré sa petite famille (faire valoir du drame qui se noue), la maman révèle à sa progéniture tout l’amour qu’elle lui conserve. C’est un thriller qui par moment à des éclairs de génie avant de revenir aux conventions d’un film vaguement effrayant. Ça se voit sans trop de problème, mais ça s’oublie aussi assez vite me semble-t-il…

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Marie Stuart » de Josie Rourke. Critique Blu-ray

Rivales aussi bien en pouvoir qu’en amour, deux femmes règnent sur un monde dirigé par des hommes…

Laisser un commentaire