Accueil » A la une » « Une Mère incroyable » de Franco Lolli. Critique cinéma-VOD

« Une Mère incroyable » de Franco Lolli. Critique cinéma-VOD

Synopsis: À Bogota, Silvia, mère célibataire et avocate, est mise en cause dans un scandale de corruption. À ses difficultés professionnelles s'ajoute une angoisse plus profonde. Leticia, sa mère, est gravement malade. Tandis qu'elle doit se confronter à son inéluctable disparition, Silvia se lance dans une histoire d'amour, la première depuis des années.

La fiche du film

Le film : "Une mère incroyable"
De : Franco Lolli (II)
Avec : Carolina Sanín, Leticia Gómez
Sortie le : 19/02/2020
Distribution : Ad Vitam
Durée : 95 Minutes
Genre : Drame
Type : Long-métrage
Le film

Le titre est très juste . A qui s’adresse-t-il ?

A Silvia ? Cette mère célibataire sans relâche (Carolina Sanín ) affronte un monde professionnel qui ne lui fait pas de cadeau. Si sa vie sentimentale reprend le dessus, Silvia ne s’éloigne jamais de sa maman souffrante d’un cancer du poumon.

Cette  dame est tout aussi formidable dans son combat des derniers jours, résolue à ne plus suivre la chimio trop douloureuse à ses yeux. Elle chaperonne alors sa petite famille où sa seconde fille Majo est tout aussi attentionnée (Alejandra Sarria).

Et puis il y a Antonio, le petit garçon de Silvia que la grand-mère dévore des yeux et du cœur. Une famille très aimante, une famille incroyable.

On y vit pleinement chaque jour malgré les aléas de la maladie qui n’empêche nullement la maman de pester et de s’entêter. Silvia en fait les frais, fille aînée résolue à assumer une tâche difficile de sa demeure à son bureau.

Elle est avocate et refuse de participer à une opération que son patron contrôle pleinement, dit-il. Magouille et corruption au sein d’une société que le cinéaste ne déploie pas plus que ça.

Comme il ne s’apitoie jamais sur le sort de son héroïne aux prises avec la déchéance physique et ses contributions médicales. Et la faiblesse de ses équipements.

La mère et la fille aînée participent à beaucoup d’activités ensemble et le petit Antonio n’est jamais loin

Son regard est suffisant pour insuffler une réelle existence à ses personnages si ordinaires, et pourtant hors du commun.

Ils nous sont très rapidement proches, familiers par leurs gestes et complices des règlements de comptes qui émaillent les disputes. C’est parfois violent, souvent passionné. Les comédiens sont excellents, si vrais, si naturels dans le halo de cette vie qu’ils incarnent de manière bien universelle.

Ce qui écarte le pathétique et force la conviction d’un metteur en scène plein d’attention pour ses protagonistes. On les accompagne

Le Meilleur DVD-VOD Avril 2020 Le titre est très juste . A qui s’adresse-t-il ? A Silvia ? Cette mère célibataire sans relâche (Carolina Sanín ) affronte un monde professionnel qui ne lui fait pas de cadeau. Si sa vie sentimentale reprend le dessus, Silvia ne s’éloigne jamais de sa maman souffrante d’un cancer du poumon. Cette  dame est tout aussi formidable dans son combat des derniers jours, résolue à ne plus suivre la chimio trop douloureuse à ses yeux. Elle chaperonne alors sa petite famille où sa seconde fille Majo est tout aussi attentionnée (Alejandra Sarria). https://www.youtube.com/watch?v=KK_cjTGdCog Et puis il…
Le film

Le réalisateur qui mène très bien son récit et sa mise en scène, avec une direction d’acteurs irréprochable ( comédiens au top ! ) réussit peut-être ce qui habituellement ne fait pas trois lignes dans un commentaire : le titre ! Il est merveilleux puisqu’on ne sait pas forcément au début à qui il s’adresse. A la maman qui va mourir, à sa fille aînée qui ne la lâche pas ( dans tous les sens du terme ) ?… l’incroyable étant peut-être ce brin d’humanité réunit dans une toute petite famille dont une flamme vacille quand un bout d’étincelle prend toute la lumière . C’est le garçonnet de l’histoire, une illustration là aussi merveilleuse de cette vie que le réalisateur met en scène de façon universelle. Un film important !

User Rating: 3.6 ( 1 votes)

Voir aussi

« Le Dictateur » de et avec Charlie Chaplin. Critique blu-ray

On a tellement écrit sur ce film , ses implications, et sa quasi-virginité soixante-quinze ans plus tard qu’il est difficile d’en rajouter une phrase pour dire le bonheur chaque fois renouvelé de le retrouver ainsi intact et sans rature.

Laisser un commentaire