Accueil » A la une » Les meilleurs DVD- Blu-Ray Octobre 2021

Les meilleurs DVD- Blu-Ray Octobre 2021

Enrique s'apprête à tuer un policier qui déjeune sur la terrasse familiale, quand un événement l'arrête. ("Soy Cuba")

De grands classiques à d’excellents films contemporains, ce palmarès automnal est très riche et varié. Et tous les titres n’ont pas pu figurer dans ce top dont «  Le Père de Nafi » et «  Un homme en colère » qui dans des genres totalement opposés marque bien la reprise du cinéma-dvd

« Médecin de nuit » de Elie Wajeman

Ou coup d’œil dans le rétro…

Janvier : Le cinéma hong-kongais en tête suivi par un excellent film franco-belge, diversité géographique qualité cinématographique. …

Février : Un mois qui finit avant la fin, pas très bon pour les affaires

Mars : «  The Machinist » s’impose en toute logique dans ce classement qui ne manque pas d’intérêt

AvrilLe contre-coup de la fermeture des salles et de l’absence de nouveautés ont beaucoup influencé ce dernier mois de confinement

Mai : La situation se rétablit en ce joli mois de mai avec un trio de tête aussi fabuleux qu’éclectique…

Juin :  « Le dernier métro »  de François Truffaut est le premier de ce top mensuel qui ne restera pas dans les annales. La sortie dvd se raréfie …

Eté : Deux mois pour faire un palmarès, mais d’excellents titres

Septembre : Après un été maussade, les affaires reprennent

De grands classiques à d’excellents films contemporains, ce palmarès automnal est très riche et varié. Et tous les titres n’ont pas pu figurer dans ce top dont «  Le Père de Nafi » et «  Un homme en colère » qui dans des genres totalement opposés marque bien la reprise du cinéma-dvd Si vous voulez  en savoir plus  suivez le guide . Ou coup d'œil dans le rétro... Janvier : Le cinéma hong-kongais en tête suivi par un excellent film franco-belge, diversité géographique qualité cinématographique. … Février : Un mois qui finit avant la fin, pas très bon pour les affaires Mars :…

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Le Diable n’existe pas » de Mohammad Rasoulof . Critique cinéma

Dans un régime despotique où la peine de mort existe, des hommes et des femmes affirment leur liberté. Mohammad Rasoulof mène ce même combat et le gagne avec grandeur

Laisser un commentaire