Accueil » Aventure » Grace Kelly

Grace Kelly

Synopsis: TCM rappelle avec une programmation spéciale le parcours exceptionnel d’une jeune femme de Philadelphie qui avant de conquérir le cœur du Prince Rainier III et devenir princesse fit un véritable hold-up sur Hollywood en s’imposant comme star en à peine 5 ans.

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Grace Kelly Collection"
De :
Avec : Grace Kelly
Sortie le : 02 novemb 2004
Distribution :
Durée : 130 minutes
Film classé :
Nombre de DVD / Blu-Ray : 4

Née à Philadelphie dans une famille bourgeoise d’origine irlandaise, Grace Kelly intègre l’Académie d’Arts dramatiques, de New-York tout en exerçant le métier de mannequin
En 1952, c’est avec Le train sifflera trois fois, un western signé Fred Zinnemann qu’elle accède à la célébrité aux côtés de Gary Cooper. En 1953, elle s’impose dans Mogambo, de  John Ford face à deux monstres sacrés : Ava Gardner et Clark Gable.

La même année, Grace fait la connaissance dAlfred Hitchcock qui trouve en elle une interprète de prédilection et la fait tourner dans « Le crime était presque parfait » (1954) puis « Fenêtre sur cour » (1954). Toujours sous son égide et en compagnie de Cary Grant, elle part tourner « La Main au collet », une comédie policière dont le tournage s’effectue sur la côte d’Azur. Sur place, elle rencontre pour la première fois le prince Rainier de Monaco qui tombe sous son charme.

Elle rentre aux Etats-Unis et enchaîne les tournages : « L’Emeraude Tragique » d’Andrew Marton, « Les Ponts du Toko-Ri » de Mark Robson, « Le cygne » de Charles Vidor puis « Haute société » de Charles Walters. En 1955, elle se voit récompensée de l’Oscar de la meilleure actrice pour sa prestation dans « Une fille de la province » (1954) de George Seaton. En mai 1955, elle est l’invitée d’honneur du festival de Cannes où elle croise de nouveau le prince. Elle le retrouvera en décembre 1955 à l’occasion des fêtes de fin d’année.

En janvier 1956, le couple se fiance aux Etats-Unis puis à Monaco. Le 18 avril, Grace Patricia Kelly s’unit au prince Rainier Grimaldi III à Monaco. Devenue la princesse Grace de Monaco, l’actrice met fin à sa carrière pour s’investir dans les obligations propres à son rang ainsi qu’à la Principauté et se consacrer à sa famille.
En 5 ans, Grace Kelly aura marqué l’histoire du cinéma à jamais par sa beauté blonde, sa subtilité et sa distinction naturelle. Référence hitchcockienne par excellence, c’est le film « Une fille de la province » qui consacre son talent par l’Oscar de la meilleure actrice et la fait entrer définitivement dans l’histoire d’Hollywood.

 « Le train sifflera trois » 1952, N & B, de Fred Zinnemann
avec Gary Cooper, Grace Kelly, Thomas Mitchell
Tandis qu’il s’apprête à abandonner ses fonctions de shérif pour se marier, Will Kane apprend qu’un bandit, condamné autrefois par lui, arrive par le train pour se venger. Will renonce à son voyage de noces et tente de réunir quelques hommes pour braver Miller et sa bande.
4 Oscars (meilleur acteur pour Gary Cooper, meilleur montage, meilleure musique et meilleure chanson).

« Fenêtre sur cour » 1954, d’Alfred Hitchcock avec James Stewart, Grace Kelly, Wendell Corey
A cause d’une jambe cassée, le reporter-photographe L. B. Jeffries est contraint de rester chez lui dans un fauteuil roulant. En étudiant le comportement des habitants de son immeuble, il est persuadé que Lars Thorwald, le voisin d’en face, a assassiné sa femme.
En opposition au voyeurisme (forces du mal dont il est toujours question chez Hitchcock), faiblesse de son héros, le réalisateur place près de lui une « envoyée céleste » (Grace Kelly), qui permet au héros de se débarrasser de son vice.
Hitchcock reçut pour ce film une nomination à l’Oscar de meilleur réalisateur.


« Le crime était presque parfait » 1954, d’Alfred Hitchcock avec Ray Milland, Grace Kelly, Robert Cummings.

Un ancien champion de tennis, Tony Wendice, découvre que sa femme Margot a un amant. Il décide de la supprimer sans laisser de traces, afin d’hériter de sa fortune. Pour exécuter le meurtre, il a recours aux services d’un ancien camarade de jeunesse qu’il tient par un chantage.

Le Crime était presque parfait marque la première des trois collaborations entre Grace Kelly et Alfred Hitchcock. Elle restera l’une des actrices préférées du réalisateur et s’imposera comme l’archétype des blondes héroïnes hitchcockiennes.

« Haute société » par N.T. Binh-Haute société 1956, de Charles Walters avec Bing Crosby, Grace Kelly, Frank Sinatra
A Newport, sur fond de festival de jazz, le richissime Dexter-Haven, organisateur de l’événement, tente de reconquérir Tracy Lord, son ex-femme. Cette dernière est sur le point d’épouser George Kitteredge.
Haute société est le remake musical du film de George Cukor de 1940, intitulé Indiscrétions, avec Cary Grant, James Stewart et Katharine Hepburn. C’est le premier film dans lequel les deux stars chantantes de la comédie musicale des années 50, Bing Crosby et Frank Sinatra, tiennent la vedette ensemble. Mais c’est aussi le dernier de Grace Kelly, qui dut ensuite mettre fin à sa carrière et assumer ses fonctions de princesse.

 « Le Cygne » de Charles Vidor, avec Grace Kelly, Alec Guinness et Louis Jourdan Hongrie – 1908

La princesse Béatrice, d’une famille royale d’Europe Centrale, projette de marier sa fille Alexandra afin de renflouer les caisses de la famille royale. Mais son prétendant potentiel, le prince Albert fait preuve d’un sens du devoir plus aigu que d’un réel amour pour sa promise.

 » L’Emeraude Tragique » 1954, d’Andrew Marton, avec Stewart Granger, Grace Kelly et Paul Douglas
Un ingénieur, Rian Mitchell, cherche des émeraudes cachées jadis par les Indiens dans une montagne. Son associé, Howard, dont la sœur est amoureuse de Rian, est tué. Pour sauver sa plantation en enrayant une inondation, Rian doit faire sauter la montagne

Grace Kelly Collection [Import anglais] (DVD) de
Date de sortie du DVD : 17 July 2012
Format : Import, NTSC
Studio : Imports
Duree : minutes

PRIX : EUR 16,32 (Prix de depart : EUR 16,32)

Voir aussi

« Office » de Johnnie To. Critique cinéma

Crise financière, instabilité des marchés, le cinéma connait la chanson que To réécrit avec légèreté mais sérieux

Laisser un commentaire