Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « Pour lui » de Andreas Dresen.DVD. Critique

« Pour lui » de Andreas Dresen.DVD. Critique

Synopsis: Frank, la quarantaine, en bonne santé, apprend une terrible nouvelle qui va profondément ébranler sa vie. Comment une famille ordinaire frappée par un évènement extraordinaire va-t-elle apprendre à célébrer, pour lui, la vie avant tout ?

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Pour lui"
De : Andreas Dresen
Avec : Steffi Kühnert, Milan Peschel
Sortie le : 07 mai 2013
Distribution : Blaq Out
Durée : 87 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film
Les bonus

Un premier plan, long, très long, fixe et terrible. Un homme apprend qu’il est atteint d’une maladie incurable ; il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Frank  vient de voir la mort en face et elle ne la quittera plus jamais, malgré l’amour que lui porte son entourage et les soins prodigués par la communauté scientifique, impuissante, mais toujours agissante.

C’est cette agonie que le jeune réalisateur allemand Andreas Dresen filme avec un regard à la fois très proche du patient, mais aussi très clinique ; un réalisme presque forcené, et pourtant si réel que nous voici rapidement au cœur de cette famille attentionnée, qui va accompagner, un époux, un papa jusqu’à son dernier voyage.

Dresen, évite le pathos, le misérabilisme. Il  laisse les gens parler et vivre naturellement leur bout de chemin,  comme Mika ce gamin merveilleusement joué par Mika Nilson Seiden,  qui vous arrache des frissons, au pied du lit de son père agonisant.

pour lui

A l’image du cinéaste et de tous les comédiens, il n’en fait pourtant pas trop, mais illustre parfaitement les répercussions de la maladie, dans sa vie quotidienne. Elle continue, nous dit-il, malgré tout, et il faut faire avec. Voir son proche se dégrader jour après jour (une incroyable interprétation de Milan Peschel), le suivre dans ses élucubrations hallucinatoires, ses crises d’angoisse et de folie.

Pour alléger autant que faire se peut  une mise en scène plombée par un tel diagnostic, Dresen imagine des subterfuges comme  la vision du malade à travers son Iphone («  un monologue intérieur » dit-il) ou la présence réelle de la tumeur qui prend forme sous les traits d’un personnage venu de nulle part.

On pense alors au cancer matérialisé dans «Le bruit des glaçons» de Bertrand Blier, mais c’est un tout autre esprit que développe Dresen préférant à la présence permanente du mal, quelques apartés, seulement.

photo-Pour-lui-Halt-auf-freier-Strecke-2011-5Comme une respiration bienvenue au milieu de ce capharnaüm de sentiments contradictoires, qui de la peine à la douleur, de l’apaisement  à la révolte, donne le tempo d’une vie en perte de vitesse.

Elle ne vous lâche pas un instant, vous remue sans cesse et puis vous abandonne à son tour par une ultime pirouette , attendue certes, mais pleine d’amour et de tendresse , l’empreinte véritable d’un film unique.

  •  Entretien avec Andreas Dresen (6.40). L’esprit du film selon lui revient à rappeler qu’il « y a cent ans le grand-père mourait chez lui, entouré des siens, on pouvait le toucher. La mort pour les enfants n’avait rien d’étrange, la famille était habituée, elle n’avait pas peur de la mort ».

Le plus étonnant dans la réussite de ce film  c’est que la plupart des scènes ont été élaborées sur le principe de l’improvisation. «  Pas de scénario au sens traditionnel, pas de dialogues écrits, tout était improvisé, nous avons développé le film étape par étape ».

Un premier plan, long, très long, fixe et terrible. Un homme apprend qu’il est atteint d’une maladie incurable ; il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Frank  vient de voir la mort en face et elle ne la quittera plus jamais, malgré l’amour que lui porte son entourage et les soins prodigués par la communauté scientifique, impuissante, mais toujours agissante. C’est cette agonie que le jeune réalisateur allemand Andreas Dresen filme avec un regard à la fois très proche du patient, mais aussi très clinique ; un réalisme presque forcené, et pourtant si réel que nous voici rapidement au…

Review Overview

Le film
Les bonus

Le cinéma c'est aussi montrer ces instants de vie en sursis , autour desquels chacun réagit selon son tempérament. Celui du cinéaste est résolument attentionné et plein d'amour pour ses proches. Il réussit à nous communiquer cette vérité première, avec simplicité et réalisme. Les comédiens lui emboîtent le pas.

Avis Bonus : Un petit entretien avec le réalisateur....

User Rating: Be the first one !
Pour lui (DVD) de Andreas Dresen
Date de sortie du DVD : 7 May 2013
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Blaq Out
Duree : 87 minutes

PRIX : EUR 11,27 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

Hsiao-Hsien Hou, des œuvres de jeunesse. Critique cinéma-dvd

Un coffret six dvd nous rappelle les premiers pas du réalisateur taïwanais

Laisser un commentaire