Accueil » A la une » « Micmac Masters » critique cinéma

« Micmac Masters » critique cinéma

Synopsis:  L'argent, c'est tout ce qui compte pour Das, sa femme Shalu et ses amies. Ils veulent maintenant monter un coup et s'en sortir pour de bon. Mais à force de ferrer du gros poisson, il arrive que l’on tombe sur une arête.

La fiche du film

Le film : "Micmac Masters"
De : Nalan Kumarasamy
Avec : Vijay Sethupathi, Sanchita Shetty
Sortie le : 05/11/2014
Distribution : Aanna Films
Durée : 125 Minutes
Genre : Thriller, Comédie dramatique
Type : Long-métrage
Le film

Quand Kollywood fait une comédie, c’est une comédie .La grimace amusée d’un clown comédien avec un pot de chambre ne lui suffit pas. Mêlant l’invraisemblance à l’absurdité, les producteurs indiens confirment que deux négations valent une affirmation : celle d’une histoire troussée à la va vite, qui décontenance. Drôle et appuyée par le jeu des acteurs, elle devient au bout du compte divertissante et réfléchie.

Avec cette fois une bande de pieds nickelés qui fait dans le petit bricolage délinquant avant de passer à la vitesse supérieure en compagnie d’un costaud qui s’improvise caïd. Les voici dans le kidnapping de haut vol, restituant chaque fois une partie du butin à leur victime. En s’excusant presque de la modicité de la rançon.

Rien de bien grave donc sous le ciel de Bombay quand à force de vouloir en croquer, notre bande de loufoques tombent sur un récalcitrant . Le seul honnête de l’histoire, et il va s’en mordre les doigts :il ne veut pas payer. Le fils du premier ministre pourra-t-il alors résister à la férocité supposé de ses ravisseurs ? Je n’en dirais pas plus sur le dénouement d’une affaire qui n’en finit pas de rebondir entre traquenards et chausse-trappes.

MICMAC_MASTERS_STILLS_13

C’est  grand guignolesque, inattendu  (il faut voir comment réagit l’employé qui se fait engueuler par son patron parce qu’il n’a pas voulu répondre aux avances d’une collègue) avec des répliques signées par le Audiard local  « Il faut être aveuglément fou et sauvagement intelligent pour ce job » rassure ainsi le caïd auprès de son équipe de bras cassés qui panique à n’en plus finir.

Car au bout du compte, la gaudriole prend de plus en plus des airs de satire sociale, (magouilles administratives, corruption politique…)  allant jusqu’à dénoncer les méthodes policières qui rappellent quelques scènes hyper brutales de « Gangs of Wasseypur ». La séquence de torture en vision nocturne est impressionnante. A Kollywood (sud de l’Inde), on n’a pas forcément de grands moyens de production, mais la grosse artillerie pallie aux insuffisances techniques. Et le mixe est plutôt réussi.

Quand Kollywood fait une comédie, c'est une comédie .La grimace amusée d’un clown comédien avec un pot de chambre ne lui suffit pas. Mêlant l’invraisemblance à l’absurdité, les producteurs indiens confirment que deux négations valent une affirmation : celle d’une histoire troussée à la va vite, qui décontenance. Drôle et appuyée par le jeu des acteurs, elle devient au bout du compte divertissante et réfléchie. Avec cette fois une bande de pieds nickelés qui fait dans le petit bricolage délinquant avant de passer à la vitesse supérieure en compagnie d’un costaud qui s’improvise caïd. Les voici dans le kidnapping de haut vol,…

Review Overview

Le film

Je ne pensais pas vivre un moment aussi agréable devant ce film venu de Kollywood (sud de l’Inde) qui face aux grosses productions de Bollywood répond par une distribution de répliques excellentes et de scènes aussi cocasses qu’absurdes. C’est une histoire troussée à la va vite de kidnappeurs dépassés par les événements, qui décontenance un peu, mais drôle avec un jeu d’acteurs très appuyé, mais au bout du compte fortement divertissant et réfléchi. La satire sociale (magouilles administratives, corruption politique..) va jusqu’à dénoncer les méthodes policières…

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Live by night » de Ben Affleck. Critique cinéma

A trop piétiner l'empreinte de ses aînés, ça fait mal

Laisser un commentaire