Accueil » A la une » « L’envol » de Pietro Marcello. Critique cinéma

« L’envol » de Pietro Marcello. Critique cinéma

  • Adaptation libre du roman « Alye parusa » d’Aleksandr Grin.-
  • En salle : 11 janvier 2023 . –
  • 1h 40 mn . –
  • Avec Raphaël Thiéry, Juliette Jouan, Louis Garrel

L’histoire : Dans le Nord de la France, Juliette grandit seule avec son père, Raphaël, un soldat rescapé de la Première Guerre mondiale. Passionnée par le chant et la musique, la jeune fille rencontre une magicienne qui lui promet que des voiles écarlates viendront un jour l’emmener loin de son village. Juliette ne cessera jamais de croire en la prophétie.

  • Le film :

« T’as pas honte d’être encore là, tu aurais mieux fait de mourir à la guerre ».

Ce qu’entend Raphaël, de retour du front, esquinté. Il reprend au village le travail du bois pour lequel il excelle, mais l’animosité ambiante le bouscule. Sa fille Juliette grandit à ses côtés, innocente, attentive à la nature qui s’éveille.

Elle prend la forme d’une magicienne, Adeline, un peu sorcière aussi, qui lui prédit un avenir heureux, loin de la campagne et de ses misères. Pietro Marcello nous en raconte quelques-unes, autour du bistrot où la seule apparition de Raphaël effraie le patron.

 

La rumeur reprend son chemin et les deux hommes se querellent souvent. Ils en viennent parfois aux mains. Le jour où Raphaël peut sauver le bistrotier d’un mauvais pas, il passe son chemin. La haine des villageois à son égard, redouble . A la menuiserie où il était le meilleur, il n’y a plus de travail pour lui .

Les enfants du village ne sont pas en reste, mais Juliette chaque fois retrouve confort et amour auprès de Adeline , la voisine qui elle aussi vit seule. Une bonne personne que le cinéaste illumine dans son beau livre d’images où le cadre bucolique resplendit comme aux plus beaux jours de l’été.

La prédiction de la magicienne prend forme au-dessous des nuages, un bel oiseau de fer et son chevalier roucoulant. Beaucoup trop à mes yeux pour gâcher le plaisir des premiers émois d’un cinéma de patrimoine qui s’inscrit durablement dans l’Histoire .

Jean ( Louis Garrel ) est aux commandes de son fier coucou, dans lequel Juliette s’imagine gagner sa liberté

Il tire malheureusement l beaucoup trop sur la corde sentimentale peu conforme à l’esprit originel de ce film au sépia contenu. On retient alors pour se consoler la bonne prestation des comédiens :  le père, Raphaël Thiéry ,sculpté dans la masse, Adeline la femme qui l’accueille (Noémie Lvovsky), la magicienne  Yolande Moreau qui connait bien ce genre de rôle, François Négret un fieffé coquin de bistrotier …

Et puis Juliette Jouan qui fait ses gammes au cinéma. Elle connait déjà très bien  la musique …

Adaptation libre du roman "Alye parusa" d’Aleksandr Grin.- En salle : 11 janvier 2023 . - 1h 40 mn . - Avec Raphaël Thiéry, Juliette Jouan, Louis Garrel L'histoire : Dans le Nord de la France, Juliette grandit seule avec son père, Raphaël, un soldat rescapé de la Première Guerre mondiale. Passionnée par le chant et la musique, la jeune fille rencontre une magicienne qui lui promet que des voiles écarlates viendront un jour l’emmener loin de son village. Juliette ne cessera jamais de croire en la prophétie. Le film : « T’as pas honte d’être encore là, tu aurais mieux fait de mourir…
Le Film

Sur un registre plus populaire que classique ce cinéma de patrimoine s’inscrit durablement dans l’Histoire pour rapporter le retour des soldats de la première guerre à travers la petite famille que reconstitue Raphaël, avec sa fille Juliette. L’homme, un fameux menuisier, reprend un peu ses marques au village, mais les histoires d’avant la guerre demeurent encore bien tenaces, entre rumeurs et méchanceté. A ce stade, le tableau paraissait fidèle à l’ambiance de l’époque  mais la roucoulade engagée dans la seconde partie pour répondre aux vœux d’une magicienne, et au souhait de Juliette, tire beaucoup trop sur la corde sentimentale peu conforme à l’esprit originel de ce film au sépia contenu. On  la bonne prestation des comédiens :  Raphaël Thiéry ,Noémie Lvovsky, Yolande Moreau , François Négret et  Juliette Jouan qui fait ses gammes au cinéma. Elle connait déjà très bien  la musique …

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« R.M.N » de Cristian Mungiu. Critique dvd

  Durée ‏ : ‎125 minutes.- Dvd ‏ : ‎25 janvier 2023 . – Acteurs …

Laisser un commentaire