Accueil » A la une » Le festival des Monteurs

Le festival des Monteurs

Monteuses et monteurs travaillent pendant des  mois. Le temps du montage est celui de la durée, de la construction patiente d’un récit, de la recherche du sens, du rythme, de la forme finale d’un film.

En 2015 l’association Les Monteurs associés a créé son propre festival, pour prendre le temps de faire découvrir des films qui n’ont pas rencontré leur public, ainsi qu’un métier mal connu, déterminant dans l’élaboration d’un film.

Après le tournage, que se passe-t-il ? Comment le montage permet-il de modeler le matériel filmé ? Pourquoi choisit-on de monter tel plan plutôt que tel autre ? Quel effet produit l’enchaînement de ces plans ? Comment construit-on une narration ? Quelles libertés peut-on prendre avec le projet initial ?

 

L’ouverture : Mercredi 4 mars, 20 h 15. Précédé d’un verre d’accueil à 19 h

M (documentaire – 2019 – 106’ – version originale sous-titrée français)
de Yolande Zauberman monté par Raphaël Lefèvre. César 2020 du documentaire.

AU PROGRAMME

  • Jeudi 5 mars, 20 h . Soirée courts métrages
  • Vendredi 6 mars, 20 h . High Life (fiction – 2018 – 114’ – version originale anglaise sous-titrée français) de Claire Denis monté par Guy Lecorne
  • Samedi 7 mars, 14 h . Ici je vais pas mourir (documentaire – 2018 – 72’) de Cécile Dumas et Edie Laconi monté par Charlotte Tourrès- 16 h 30 . Que l’amour (documentaire – 2019 – 79’) de Laetitia Mikles monté par Emmanuelle Pencalet- 20 h . Heureux comme Lazzaro (fiction – 2018 – 126’ – version originale italienne sous-titrée français) d’Alice Rohrwacher monté par Nelly Quettier avec Adriano Tradioli, Alba Rohrwacher, Lucas Chikovani, Nicoletta Braschi, Sergi López

  • Dimanche 8 mars, 11 h . Jusqu’à ce que le jour se lève (documentaire – 2017 – 108’)
    de Pierre Tonachella monté par Aurique Delannoy et Florence Chirié-14 h 30 , carte blanche aux collègues argentins de l’EDA . Delfin (fiction – 2018 – 87’ – version originale espagnole sous-titrée français) de Gaspar Scheuer monté par Anabela Lattanzi avec Valentin- 18 h . Frost (fiction – 2018 – 120’ – version originale sous-titrée français) de Sharunas Bartas monté par Dounia Sichov avec Mantas Janciauskas, Lyja Maknaviciute, Vanessa Paradis, Andrzej Chyra, Weronika Rosati
  • Lundi 9 mars, 20 h – AVANT-PREMIÈRE . Cyril contre Goliath (documentaire – 2019 – 86’)
    de Thomas Bornot et Cyril Montana monté par Yannick Kergoat et Arthur Frainet

Après chaque projection, une rencontre permet d’aborder les films sous le prisme du montage.

# Table ronde : La musique au montage

# Atelier d’initiation au montage destiné aux adolescents

 

LIEUX
Luminor Hôtel de Ville
20, rue du Temple 75004 PARIS
www.luminor-hoteldeville.com

TARIFS
Tarif  :  7,50 €
Cartes UGC et LE PASS acceptées + 2 €
Carte de 5 entrées 29 €

À BOIRE ET À MANGER
Les Monteurs associés vous proposeront leurs spécialités lors des pauses entre les séances : bonne chère, vins fins et petits prix.

 

Monteuses et monteurs travaillent pendant des  mois. Le temps du montage est celui de la durée, de la construction patiente d’un récit, de la recherche du sens, du rythme, de la forme finale d’un film. En 2015 l’association Les Monteurs associés a créé son propre festival, pour prendre le temps de faire découvrir des films qui n’ont pas rencontré leur public, ainsi qu’un métier mal connu, déterminant dans l’élaboration d’un film. Après le tournage, que se passe-t-il ? Comment le montage permet-il de modeler le matériel filmé ? Pourquoi choisit-on de monter tel plan plutôt que tel autre ? Quel…

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

« Monsieur Hire » de Patrice Leconte. Critique Blu-ray

Après Duvivier, Patrice Leconte réaménage joliment la pièce dans laquelle un roman a vu le jour.

Laisser un commentaire