Accueil » A la une » « Les Meutes » de Kamal Lazraq. Critique cinéma-dvd

« Les Meutes » de Kamal Lazraq. Critique cinéma-dvd

  • 19 juillet 2023 en salle.-
  • DVD : 21 novembre 2023
  • 94 min -Thriller . –
  • Avec Ayoub Elaid, Abdellatif Masstouri, Mohamed Hmimsa . –

L’histoire : Dans les faubourgs populaires de Casablanca, Hassan et Issam, père et fils, vivent au jour le jour, enchaînant les petits trafics pour la pègre locale. Un soir, ils sont chargés de kidnapper un homme. Commence alors une longue nuit à travers les bas-fonds de la ville..

Dans un film vraiment noir ( la nuit, les âmes, l’intrigue … ) Kamal Lazraq projette les perspectives d’avenir d’un pays en quête d’identité. Le lieu d’exploration se limite aux faubourgs peu engageants de Casablanca, mais nous dit l’auteur, l’herbe verte réussit  à prendre racine.

Malgré la pègre omnipotente et ses affidés récupérés au hasard des rues ou des circonstances. Quand Issam se retrouve au cœur de leurs méfaits, c’est après une nuit sans fin au cours de laquelle lui et son père ont vainement tenté de se débarrasser d’un corps.

Ils devaient le conduire à Dib, leur chef, (Abdellah Lebkiri)  pour une vengeance très personnelle. Mais l’homme n’est jamais arrivé vivant à destination et le patron a fermé sa porte. Personne ne veut de ce qui est devenu un cadavre compromettant pour la suite des relations entre malfrats.

Ce qui annonce mille misères pour le père et le fils qui assument leur cascade de malheurs, sans trame véritablement émotionnelle ni tension palpable. Le scénario patine un peu.

Et l’ennui guette alors le petit jour qui débarque sans trop prévenir dans la cour des grands, là où les âmes noires tourmentent d’autres âmes plus sensibles. Issam fait appel à ce monde, dernier recours pour la réussite de sa mission nécrophage.

Un contrôle de police, une avanie supplémentaire

Et cette fois Kamal Lazraq prend  son destin en main, de sa propre écriture à la réalisation, pour donner de la fange et du mal une vision réaliste. Il entre pleinement dans les entrailles de Casablanca où la faune se repait du plus faible, le trahit, le condamne…

Mais Issam ne peut pas découper un cadavre pour le mettre au four. Son père encore moins. Les meutes vont-elles se réveiller ? …

En bonus :

  • Court-métrage de Kamal Lazraq
  • Entretien avec le réalisateur
19 juillet 2023 en salle.- DVD : 21 novembre 2023 94 min -Thriller . - Avec Ayoub Elaid, Abdellatif Masstouri, Mohamed Hmimsa . - L'histoire : Dans les faubourgs populaires de Casablanca, Hassan et Issam, père et fils, vivent au jour le jour, enchaînant les petits trafics pour la pègre locale. Un soir, ils sont chargés de kidnapper un homme. Commence alors une longue nuit à travers les bas-fonds de la ville.. Le Film : Prix du Jury, Un certain regard Cannes 2023 lauréat #FondationGan 2021 Dans un film vraiment noir ( la nuit, les âmes, l’intrigue … ) Kamal…
Le film

A l’origine la guerre des gangs. Deux caïds règlent leur compte , quand l’issue d’un combat conduit deux factotums, petits grouillots sans importance, à se voir confier la charge d’un corps. Celui-ci aurait du être vivant, le voici mort, leur chef n’en veut plus mais leur ordonne de s’en débarrasser avant la levée du jour. La nuit propice n’est nullement complice. Le duo de kidnappeurs multiplie les tentatives et enchaîne les contre-temps, et les refus de ceux sur qui ils comptaient pouvoir l’enterrer. Une cascade de malheurs, sans trame véritablement émotionnelle ni tension palpable. Le scénario patine un peu avant que son auteur-réalisateur ne prenne pleinement conscience de l’univers dans lequel il nous a entraîné. Il entre alors dans les entrailles de Casablanca où la faune se repait du plus faible, le trahit, le condamne… Un film vraiment noir ( la nuit, les âmes, l’intrigue … ) , terriblement existentiel . D’ailleurs Abdellatif Masstouri et Ayoub Elaid, sont des non-professionnels . Ils sont vrais !

User Rating: Be the first one !

Voir aussi

Viva il cinema. « Le vent fait son tour » de Giorgio Diritti. Critique cinéma

Au festival italien de Tours , le cinéma d'aujourd'hui . Toute sa force et sa beauté

Laisser un commentaire