Accueil » Comédies dramatique » « Another Year » de Mile Leigh. Critique dvd

« Another Year » de Mile Leigh. Critique dvd

Synopsis: Gerri, conseillère médicale, et son mari Tom, géologue, forment un couple heureux. Ils invitent souvent une collègue de Gerri, Mary, déprimée par sa vie amoureuse chaotique. Gerri et Tom se réjouissent à l’idée de recevoir aussi leur fils Joe....

La fiche du DVD

Le film : "Another Year"
De : Mike Leigh
Avec : Jim Broadbent, Lesley Manville
Sortie le : 04/05/2011
Distribution : Gie Sphe-Tf1
Durée : 124 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film
Les bonus

Et Cannes se fourvoya… Comment a-t-on pu laisser partir ce film bredouille ? Un accessit pour la mise en scène, un hochet pour les acteurs, une petite mention pour le scénario, je ne sais pas, mais quelque chose qui élève le débat cinématographique au regard d’une œuvre considérable.

A première vue, elle ne paie pas de mine, je suis d’accord. Tout se passe autour d’un couple de sexagénaires encore bien installé, elle, Gerri psychologue sociale, lui, Tom ingénieur archéologue, autour duquel gravitent quelques amis de toujours, mais pas toujours en bonne forme.

Le foyer est sympa, très accueillant, très à l’écoute,mais à la longue dans quelle mesure n’y trouve-t-il pas son compte ? Son équilibre ! D’ailleurs  il ne faut pas dépasser les bornes. Ce que fait pourtant chaque fois la collègue de Gerri, Merry, hystérique à souhait et qui refuse de vieillir. D’échecs sentimentaux en déceptions amoureuses, elle a secrètement jeté son dévolu sur… le fils de la famille.

Marry, entre le fils et la mère, cherche à se caser

Mike Leigh filme tout son petit monde en quatre saisons parfaitement découpées. Au Printemps des amours succède un été insouciant avant que l’automne ne remette les choses à leur place et que l’hiver réconcilie les uns et les autres.

C’est vraiment fascinant, surtout que le talent de chaque comédien s’enrichit d’un scénario parfaitement écrit (avec de très belles subtilités) et d’une mise en scène tout aussi intelligente, bien que très classique . Elle  repose sur le postulat de tous ces personnages qui se tournent autour, à l’écoute, au désespoir, en quête de… A ce titre la scène finale, à la table de Tom et Gerri est inoubliable : un condensé malicieux de tout ce que Mike Leigh vient de nous raconter.

De la cuisine au jardin, on repasse les plats avec délectation, un peu dans l’esprit de « Tamara Drew ». Mais le conflit inter-générationnel est beaucoup moins patent. Les sexagénaires  mènent le bal, croisant et décroisant leur destin de façon magistrale.

Mais Mike Leigh s’intéresse malgré tout très bien à tous les personnages et il faudrait alors citer l’ensemble des comédiens pour la justesse de leurs propos et la finesse de leur regard. Dans les bonus, le cinéaste dit qu’il fait très attention au choix de ses acteurs(  » mon talent en dépend« ). Cela se voit, cela s’entend, et c’est merveilleux. Et Cannes se fourvoya.

Les suppléments

Entretien avec Mike Leigh.
Le réalisateur parle beaucoup du travail d’acteur et de ses critères pour le casting. Il retrouve  plusieurs de ses acteurs-fétiche dont Lesley Manville (Mary, la fameuse copine emmerdante) pour la neuvième fois. « Je demande aux acteurs qu’ils soient intelligents, subtils créatifs et originaux. Qu’ils ne soient pas narcissiques et travaillent au service de leur personnage, avec humour » s’enthousiasme le réalisateur, qui remarque dans la foulée qu’ils ne sont pas si nombreux que ça.

Quand il les contacte, le scénario est encore flou, et surtout chaque comédien ne connaît que le profil de son personnage « comme dans la vie quotidienne, ils se découvrent au fur et à mesure les uns, les autres . La tension vient de là. Et  je ne leur fournis jamais une vision globale de l’histoire ».

Je l’ai trouvé très intéressant ,et avec la modestie qui m’accompagne , j’adhère à cent pour cent à son analyse, particulièrement quand il aborde le couple Tom et Gerri , qu’il ne trouve pas si sympa que ça !

Et Cannes se fourvoya… Comment a-t-on pu laisser partir ce film bredouille ? Un accessit pour la mise en scène, un hochet pour les acteurs, une petite mention pour le scénario, je ne sais pas, mais quelque chose qui élève le débat cinématographique au regard d’une œuvre considérable. A première vue, elle ne paie pas de mine, je suis d’accord. Tout se passe autour d’un couple de sexagénaires encore bien installé, elle, Gerri psychologue sociale, lui, Tom ingénieur archéologue, autour duquel gravitent quelques amis de toujours, mais pas toujours en bonne forme. Le foyer est sympa, très accueillant, très à…

Review Overview

Le film
Les bonus

De façon très simple, mais efficace , Mike Leigh évoque le quotidien d'une bande de sexagénaires , avec quelques jeunes autour d'eux . Et subrepticement , il raconte beaucoup de choses sur la vie , sur les gens, et le fait que vieillir n'est pas simple , surtout quand la solitude est votre seule compagne .

Avis Bonus : Deux entretiens qui disent beaucoup sur le film , mais un peu de coulisses ou d'inédit aurait pu enrichir encore plus ce très bon dvd.

User Rating: Be the first one !
Another Year (DVD) de Mike Leigh
Date de sortie du DVD : 4 May 2011
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Gie Sphe-Tf1
Duree : 124 minutes

PRIX : EUR 18,90 (Prix de depart : ---)

Voir aussi

« Au Poste » de Quentin Dupieux. Critique cinéma

Une mise en ligne bien tardive, mais ...le jour de l'anniversaire de Benoit Poelvoorde ( 54 ans ) !

Laisser un commentaire