Accueil » A la une » « Tirez la langue mademoiselle » d’Axelle Roppert. critique dvd

« Tirez la langue mademoiselle » d’Axelle Roppert. critique dvd

Synopsis: Boris et Dimitri Pizarnik sont médecins dans le quartier chinois à Paris. Ils sont frères et c’est ensemble qu’ils pratiquent leur métier, consacrant tout leur temps à leurs patients.Une nuit, ils sont amenés à soigner une petite fille diabétique que sa mère, Judith, élève seule. Ils tombent tous deux amoureux de Judith. Bientôt, tout sera bouleversé...

La fiche du DVD / Blu-Ray

Le film : "Tirez la langue mademoiselle"
De : Axelle Ropert
Avec : Cédric Kahn, Laurent Stocker, Louise Bourgoin, Paula Denis, Serge Bozon
Sortie le : 04 mars 2014
Distribution : Les Films Pelléas
Durée : 102 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD / Blu-Ray : 1
Le film

La palme du scénario original, assurément. Ils ne sont pas jumeaux, pas siamois, mais frères à la vie à la mort, au point d’exercer conjointement, le même boulot : médecin généraliste. Boris et Dimitri consultent de concert, l’un ausculte, l’autre rédige et vice versa. Ils s’entendent à merveille, jusqu’au jour où…

Dans une telle harmonie, un grain de sable est effectivement inévitable : une femme, au cœur du dilemme, la jolie maman d’une petite patiente. Louise Bourgoin, de mieux en mieux .Si le lieu est commun, la scénariste-réalisatrice ne l’est toujours pas, qui trouve là encore une écriture singulière pour mener ses héros dans leurs ultimes retranchements.

Comme elle connaît son texte par cœur, Axelle Roppert mène avec aisance sa caméra dans les virées nocturnes de ses protagonistes, et les petits matins à peine réveillés de la dame, barmaid . La réalisatrice affectionne la nuit et ça lui va très bien. Elle multiplie aussi  les points de vue, et notamment ceux de la jeune clientèle de nos toubibs, des gamins, des gamines qui ne se privent pas de remarquer l’état physique, moral ou psychique de leurs consultants.

photo-Tirez-la-langue-Mademoiselle-2012-2

C’est assez marrant à voir et à entendre, et cette excellente idée de scénario (j’y reviens toujours) permet le suivi de nos deux frangins, qu’une femme ne peut pas séparer. On ne veut pas y croire, tellement on s’attache à l’un, comme à  l’autre , à leur fragilité,à  leurs secrets, à leur amitié . Laurent Stocker et Cédric Kahn, que tout oppose, sont parfaits.

Plein d’histoires se croisent ainsi, nullement indifférentes les unes aux autres, mais assez autonomes pour laisser un rien perplexe l’observateur qui ne sait plus trop vers quelle issue se diriger. Sur le thème de la dépendance alcoolique, par exemple , de plus en plus insistant aux yeux de la réalisatrice, elle n’en fait pas des tonnes. Elle y réfléchit plus qu’elle ne le montre, s’interroge à son tour sur le degré d’union fraternelle,  l’amour maternelle…Ce qui pourrait être une faiblesse, voire une erreur de scénario, participe à l’originalité de ce film, qui sous des a priori faciles, demande une certaine exigence de la part du spectateur. Rien de bien méchant, un peu d’attention et de compréhension pour les gens qui vivent tout près de chez vous …

La palme du scénario original, assurément. Ils ne sont pas jumeaux, pas siamois, mais frères à la vie à la mort, au point d’exercer conjointement, le même boulot : médecin généraliste. Boris et Dimitri consultent de concert, l’un ausculte, l’autre rédige et vice versa. Ils s’entendent à merveille, jusqu’au jour où… Dans une telle harmonie, un grain de sable est effectivement inévitable : une femme, au cœur du dilemme, la jolie maman d’une petite patiente. Louise Bourgoin, de mieux en mieux .Si le lieu est commun, la scénariste-réalisatrice ne l’est toujours pas, qui trouve là encore une écriture singulière pour mener ses…

Review Overview

Le film

Voilà un film que je découvre totalement, c’est-à-dire qu’il m’a emporté dans son histoire, très bien écrite, et originale, avec une mise en scène ad-hoc. Il n’est pas banal de voir deux toubibs frangins, consulter de concert. A partir de là, on peut tout imaginer, ce que fait très bien la scénariste, qui est aussi la réalisatrice. Un atout pour cette jeune femme aux prises avec deux hommes, assez particuliers, et une autre dame Louise Bourgoin, très à l’aise dans son personnage de maman aimante le jour, et barmaid la nuit.Sous les apparences d’un film facile, on y trouve beaucoup de sensibilité et d’inventions narratives. Il ne faut pas laisser passer l’originalité de cette démarche.

User Rating: Be the first one !
Tirez la langue mademoiselle (DVD) de Axelle Ropert
Date de sortie du DVD : 4 March 2014
Format : Couleur, Plein écran, Cinémascope, PAL
Studio : Les Films Pelléas
Duree : 102 minutes

PRIX : EUR 5,49 (Prix de depart : EUR 5,49)

Voir aussi

« Moka » de Frédéric Mermoud. Critique dvd

Diane a perdu son fils dans un accident de la circulation. La voiture ne s’est pas arrêtée. …