Accueil » Les critiques » Critiques DVD » « La bataille de bassora » de Marc Munden. Critique dvd

« La bataille de bassora » de Marc Munden. Critique dvd

Synopsis: Irak, 2003. Shane et Mark deux amis d'enfance, effectuent leur première mission dans l'Armée Britannique. Face à la dangereuse réalité de la vie de soldat, ces jeunes hommes inexpérimentés participent à des missions dangereuses jusqu'à commettre l'irréparable .

La fiche du DVD

Le film : "La Bataille de Bassora"
De : Marc Munden
Avec : Gérard Kearns, Matthew Mcnulty
Sortie le : 1er février
Distribution : Aventi
Durée : 90 minutes
Film classé : Tous publics
Nombre de DVD : 1
Le film

Entre « Démineurs » (formidable) et « Green Zone » ( détestable), « The mark of Cain » ( titre original ) réussit à faire passer, sinon à imposer une nouvelle page sur l’histoire du conflit iranien , vu cette fois du côté britannique . Ou les atermoiements de jeunes recrues confrontées à la violence quotidienne d’un pays dans lequel ils n’avaient jamais demandé à venir. Avec une insistance coupable, Marc Munden s’immisce alors dans la vie de ces soldats , bringuebalés par des supérieurs indifférents à leurs souffrances ( les ordres sont les ordres ) et des collègues aussi aguerris qu’arrogants.

 Il faut donc faire avec et les cas de conscience se multiplient jusqu’à participer «  normalement » à ce massacre programmé. La mise en scène ,sur-lignée au possible, interdit toute ambiguïté vis à vis du parti pris du réalisateur, qui mélange la chèvre et le chou, allant d’un camp à l’autre pour dire que les bons et les méchants c’est bonnet blanc et blanc bonnet .

Tout le monde est ainsi content, et  le film demeure donc bien conformiste , malgré les séances de torture que l’on devine, dans le regard apeuré , et les fronts très plissés des apprentis tortionnaires. Le final sera plus explicite, une fois retrouvés la sérénité et le pays natal où ils sont accueillis en véritables héros.

Mais des photos prises sur un téléphone portable jettent le doute et le discrédit sur ces jeunes gens , partis ados et sous la mitraille ,devenus des hommes. Ca vous rappelle peut-être quelque chose, je crois que c’était aux USA où des scènes de tortures rapportées sur un téléphone portable avaient fait scandale .

A cet instant  le film prend ou tente de prendre sa véritable dimension , une fois passée la grandiloquence des réactions de l’entourage . Du genre « mon dieu qu’as tu fait là-bas mon fils »…avec une direction d’acteurs dans l’ensemble très approximative.

Placés  devant leurs responsabilités , les protagonistes doivent alors répondre de leurs actes devant la justice militaire, et l’attitude des uns et des autres provoquent un joli ballet de faux-culs en tout genre, qui personnellement m’a bien réjoui . Comme du vécu coco ; ici nous sommes à l’armée, mais dans la vie civile c’est du même acabit . Seulement voilà , une fois encore le propos se noie dans un fatras d’images et de dialogues martelés et répétés à l’envie, au point de plomber les semelles des soldats qui à l’image du spectateur n’en peuvent plus d’attendre la fin du film . Surtout que l’interprétation des uns et des autres ne mérite pas que l’on s’attarde sur un casting un rien foutraque . Je ne citerais que Matthew McNulty, et Gerard Kearns,les deux principaux acteurs qui portent quasiment tout le film sur leurs frêles épaules . Un costume bien trop grand pour des gabarits encore bien fragiles, que le réalisateur n’a pas su ajuster.

——————-


Entre « Démineurs » (formidable) et « Green Zone » ( détestable), "The mark of Cain" ( titre original ) réussit à faire passer, sinon à imposer une nouvelle page sur l'histoire du conflit iranien , vu cette fois du côté britannique . Ou les atermoiements de jeunes recrues confrontées à la violence quotidienne d'un pays dans lequel ils n'avaient jamais demandé à venir. Avec une insistance coupable, Marc Munden s'immisce alors dans la vie de ces soldats , bringuebalés par des supérieurs indifférents à leurs souffrances ( les ordres sont les ordres ) et des collègues aussi aguerris qu'arrogants.  Il faut donc…

Review Overview

Le film

C'est un film sur lequel j'attendais beaucoup et qui m'a énormément déçu. Disons qu'il est construit sur plusieurs paliers et que l'arrivée à chaque étage est tellement pénible qu'on attend avec impatience la suite , qui chaque fois fait illusion . Et l'interprétation est vraiment peu convaincante.

Avis Bonus : Il n'y en a pas

User Rating: Be the first one !
La Bataille de Bassora (DVD) de Marc Munden
Date de sortie du DVD : 1 February 2011
Format : Couleur, PAL
Studio : Filmedia
Duree : 90 minutes

PRIX : EUR 5,55 (Prix de depart : EUR 10,02)

Voir aussi

« L’Opéra » de Jean-Stéphane Bron. Critique cinéma-dvd

Pas d’interview, ni commentaire. La vie se faufile entre plateaux et pendrillons, répétitions et avant-premières …

4 Commentaires

  1. « Entre « Démineurs » (formidable) et « Green Zone » ( détestable) »

    Commentaire un peu facile qui semble être le fruit d’une flémingite chronique.

    Démolir un film d’action même si il pale d’un sujet grave, en le comparent a un film qui a obtenue 5 oscars ??????

    Quelle travaille de fond !

  2. Je n’ai pas attendu les Oscars pour dire tout le bien que je pensais de  » Démineurs »
    quant au travail(le) de fond , tout dépend de la profondeur …
    car je suppose que vous n’avez pas pris le temps d’aller lire ce que j’écrivais sur  » Green Zone » , ni sur  » Démineurs », à chacun sa flemme

Laisser un commentaire